Ecole navale 1936 : le mystérieux professeur COUPIGNOL

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 414
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Ecole navale 1936 : le mystérieux professeur COUPIGNOL

Messagepar OMNESJ » 24 Oct 2015, 19:08

Bonsoir à tous,

j'ai d'abord pris l'article de L'Ouest Eclair du 19 juin 1936 pour un canular :

Coupignol.jpg
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k660563d/f5.item.zoom

Il s'agit de l'interview d'un certain Louis COUPIGNOL, "professeur civil depuis dix ans à l'Ecole navale" et inventeur d'une "machine qui résout les équations algébriques" et qui peut, par exemple extraire en 8 secondes une racine carrée de 20 chiffres décimaux.

On apprend également dans ce papier d'Olivier Guyon que M. D'OCAGNE, professeur à Polytechnique, "spécialiste du calcul mécanique et de la nomographie" a présenté la veille "au nom du professeur brestois" une "communication très écoutée" à l'Académie des Sciences.

Mais l'ingénieux professeur refuse de décrire sa machine, dont il a eu l'idée sept ans auparavant, avant de la réaliser au cours des deux dernières années : "Secret professionnel".

Sur Internet, le professeur COUPIGNOL ne semble pas être passé à la postérité. En revanche, tout indique que [b]derrière ce patronyme curieux se cache en fait Louis Pierre COUFFIGNAL[/b], ainsi présenté sur http://serge.mehl.free.fr/chrono/couffignal.html :

"Professeur agrégé de mathématiques 1927 (promotion de Jean Dieudonné et René de Possel), Couffignal s'intéresse, dès 1930, avec l'appui de Maurice d'Ocagne, au calcul mécanique dans le prolongement des idées de Leibniz et de Pascal.
L'idée de construire une machine électrique à ruban perforé basée sur le système binaire (1936), système étudié par Leibniz 250 ans auparavant, le place à la source des premiers calculateurs binaires automatiques. Sa thèse de doctorat (1938) intitulée L'analyse mécanique, application aux machines à calculer et à la mécanique céleste, synthèse des ses idées novatrices, porte le germe de l'informatique d'aujourd'hui."


On notera au passage que Maurice D'OCAGNE a effectivement existé et a effectivement soutenu Louis COUFFIGNAL dans ses recherches.

Mieux : on apprend sur http://histm2.free.fr/H.Couffign.htm que Louis COUFFIGNAL a obtenu l'agrégation de mathématiques en 1927, avant d'enseigner "au Lycée de Pontivy et de Lorient, puis à l'école navale de Brest, [et] enfin au lycée Buffon à Paris." !

L'affaire est donc entendue : Louis COUPIGNOL est le pseudonyme de Louis COUFFIGNAL, qui devait devenir très célèbre par la suite dans le domaine de la cybernétique.

Questions :

1. quelqu'un disposerait-il d'informations complémentaires sur le passage de Louis COUFFIGNAL comme enseignant à l'Ecole navale dans les années 1920-1930 ?

2. comment expliquer son recours à un pseudonyme, qui cache mal sa véritable identité, compte tenu de la précision des informations données dans l'interview ? Obligation statutaire de réserve ?

Merci d'avance pour votre éclairage !

Cordialement,

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Ecole navale 1936 : le mystérieux professeur COUPIGNOL

Messagepar DELAMBILY » 25 Oct 2015, 01:46

Salut à Tous,
Bonjours Jacques,

COUFFIGNAL Pierre Louis né le 16 mars 1902, agrégé, professeur de 3ème classe 2ème échelon le 1er juillet 1931, est nommé professeur d'analyse et de mécanique à l'école des ingénieurs mécaniciens (EIM) le 1er octobre 1931. Il passe au 3ème échelon le 1er juillet 1935. Il est dit professeur de mathématiques en 1938. Son nom ne figure plus sur la liste de juillet 1939.
D'après la base LEONORE, il était titulaire de la Légion d'honneur.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)


Retourner vers « Marins français célèbres et d'autres qui le sont moins... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité