Identification de lieu

Cloarec
Messages : 1
Enregistré le : 29 Nov 2015, 23:23

Re: Identification de lieu

Messagepar Cloarec » 30 Nov 2015, 22:47

Bonjour,
Je remercie Jacques, Jean et Alain d'avoir réussi à identifier les lieux où avaient séjourné Claude Dognin.
Je me suis inscrit sur le forum pour pouvoir vous répondre directement.
Vous mentionnez deux fois le Jean Bart. Est-ce le même cuirassé qui avait quitté Saint Nazaire en 1940 alors qu'il n'était pas encore achevé ? où est-ce le cuirassé transformé en navire école, du quel on avait récupéré des canons pour armer des batteries côtières ?
Parmi les photos que la famille Dognin a mis à ma disposition il avait une photo de marins portant le béret de marin avec la bande Jean Bart. Je ne voyait pas ce qu'elle faisait dans l'album. Je comprends mieux avec les explications de Jacques.
Je peux poster des photos de ces marins du Jean Bart, d'aspirants qui naviguent à la voile dans le port de Toulon, du torpilleur Cyclone avarié sur le quel Dognin a quitté Dunkerque, de la batterie mobile de Nemours mais je ne sais pas comment insérer les photos. Je sollicite un conseil. Existe-il une notice pour les nuls ? Je dispose d'au moins 30 photos de la ville et du port de Nemours à cette époque.
Je vous informe que j'ai repéré l'EV 2 Dognin sur la photo des personnels de la batterie à Casablanca. Il est assis à la gauche du lieutenant de vaisseau (à droite sur la photo).
Concernant les détails de l'engagement entre l'escadre anglaise et la batterie côtière je dispose de deux textes :
- Un article de trois pages au format A4 écrit par Max Cousin
- Le livre de Jacques Costagliola nommé "La guerre anglo-française 1940 - 1942", qui consacre 16 pages à cet engagement.

Des obsèques solennelles ont eu lieu pour l'enterrement des 4 marins tués, en présence du vice amiral d'escadre Ollive, préfet maritime de la 4ème région, du contre-amiral Jarry, son adjoint à Oran, du général commandant de secteur de Tlemcen, du préfet l'Oran et du sous préfet de Tlemcen, et du capitaine de frégate Dauch commandant la marine à Nemours. Un mémorial a été érigé dans le cimetière de Nemours à la mémoire de ces 4 marins. Les corps ont été rapatriés à l'indépendance, le monument n'est plus à Nemours (Le corps de Balcon a été rapatrié en 1949 à la demande de la famille, celui de Dognin a été inhumé vers 1960 à Calais, pour Quéré et Daiger je ne sais pas encore). Je ne sais pas si le monument été transporté en métropole, comme le caveau des braves à Vincennes (combats de 1845 à Sidi-Brahim), ou s'il a été démoli ???. Il faudrait que je questionne le CIN Saint-Mandrier, gardien du drapeau du glorieux régiment des canonniers marins.

Concernant les combats auxquels Dognin a pris part en mai et juin 1940 en Belgique, il était le seul officier encore valide, bien que blessé au bras, de la 2ème batterie pour poursuivre les tirs jusqu'à épuisement des munitions. Il a ramené les hommes et le matériel à Dunkerque mais ses marins n'ont pas terminé la destruction des canons avant d'embarquer.
Comme je suis un ancien de la DBFM je me suis intéressé à ce cas Dognin. Je dispose de beaucoup de photos de Nemours et de ces alentours.
Alain

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1225
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Identification de lieu

Messagepar capu.rossu » 30 Nov 2015, 23:47

Bonsoir,

Vous mentionnez deux fois le Jean Bart. Est-ce le même cuirassé qui avait quitté Saint Nazaire en 1940 alors qu'il n'était pas encore achevé ? où est-ce le cuirassé transformé en navire école, du quel on avait récupéré des canons pour armer des batteries côtières ?


Il s'agit du Jean Bart sorti de St Nazaire en juin 1940.

@+
Alain

SL
Messages : 1540
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Identification de lieu

Messagepar SL » 01 Déc 2015, 10:47

Bonjour,
La rédaction très particulière de la fiche matriculaire qui nous a été proposée en début de message ne facilite pas les choses. Il semble cependant qu'il y ait quelques confusions dans le parcours de l'EV Dognin en particulier pour ce qui concerne ses dernières années de service.
Un des messages postés supra nous apprend que l'intéressé a été blessé et c'est probablement à ce titre qu'il est hospitalisé à l'hôpital maritime de Brest. A sa sortie de l'hôpital il revient en 3ème région maritime mais non à la DAT, formation armée de terre qui ne me semble pas avoir d'équivalent dans la marine, mais en S.A.T. - service à terre - ce qui pour les officiers correspond au dépôt des équipages, compagnie des disponibles.
On peut imaginer une convalescence avant une nouvelle affectation à l'artillerie de côte d'Oran. Il n'a manifestement jamais séjourné au Maroc, la batterie de 155 mm où il servait était implantée à Nemours comme mentionné dans le message posté par "Cloarec".
Enfin les éléments portés sur le site "Alamer" concernant son embarquement à l'A.C. d'Oran ne sont pas très clairs puisque la date qui figure devant la mention Embarqué est celle de son décès, l'embarquement ayant eu lieu cinq mois avant le 04/11/1940.
Cordialement SL

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Identification de lieu

Messagepar Jean Lassaque » 07 Déc 2015, 19:35

Bonsoir à tous,
Bonsoir Alain,
L'EV Dognin a forcément séjourné au Maroc car tout Brest a été évacué sur Casablanca, c'est la durée de ce séjour qui n'est pas claire. La fiche matriculaire reprend des affectations administratives et non géographiques. C'est ainsi qu'il est apostillé "Hôpital maritime de Brest" jusqu'au 30 (le "31" est un lapsus manifeste) juin 1940 alors qu'il avait été évacué de Brest au plus tard le 18 (sur le navire-hôpital Canada, s'il était encore en soins ce jour-là).
On peut penser qu'il en est de même pour "SAT 3è région" car 1) la famille le reconnaît sur les photos et 2) il n'y a pas de doute sur le fait que ces photos ont été prises à Casa (je joins une vue des portiques du quai aux charbons qui lève le doute), c'est bien qu'il y a servi, peut-être du 30 juin jusqu'au 4 novembre 1940 et son affectation à l'AC d'Oran (sa destination géographique étant Nemours).
Cordialement
J. Lassaque
Casa port.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 415
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Identification de lieu

Messagepar OMNESJ » 08 Déc 2015, 09:31

Bonjour,

M. Jean Lassaque a écrit :
L'EV Dognin a forcément séjourné au Maroc car tout Brest a été évacué sur Casablanca, c'est la durée de ce séjour qui n'est pas claire. La fiche matriculaire reprend des affectations administratives et non géographiques. C'est ainsi qu'il est apostillé "Hôpital maritime de Brest" jusqu'au 30 (le "31" est un lapsus manifeste) juin 1940 alors qu'il avait été évacué de Brest au plus tard le 18 (sur le navire-hôpital Canada, s'il était encore en soins ce jour-là).


Le navire-hôpital Canada a effectivement quitté Brest le 18 juin 1940 et est arrivé à Mazagan (au sud de Casablanca) le 22 juin.
Y-a-t-il des témoignages, des récits des rapports publiés sur l'évacuation de l'hôpital maritime de Brest ce 18 juin ? Car l'appareillage des navires s'est apparemment fait dans une grande précipitation. A-t-il été possible dans ces conditions d'organiser le transport des patients jusqu'au navire-hôpital ?

Cordialement,

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Identification de lieu

Messagepar Jean Lassaque » 08 Déc 2015, 14:54

Bonjour Jacques,
Rien trouvé sur l'évacuation de l'hôpital maritime de Brest. Je suppose seulement que les malades et blesses évacués l'ont été sur le Canada.
Effectivement, ce navire-hôpital est resté en attente à Mazagan du 22 au 27 juin, avant qu'on ne lui dégage un poste à Casablanca dont il a appareillé le 7 août pour Toulon.
Je continue à chercher...
Cordialement
J. Lassaque

DELAMBILY
Messages : 616
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Identification de lieu

Messagepar DELAMBILY » 08 Déc 2015, 16:21

Salut à Tous,

Je prends en cours cette discussion, non pour intervenir sur le sujet, mais pour donner quelques précisions suite au message de SL du 01/12/2015 (à 10 h 47).
OK pour S.A.T. (service à terre), ce sigle figure dans nombre de mes fiches biographiques d'officiers de marine.

Dans ces mêmes fiches, je trouve des commandants de la D.A.T. (défense aérienne du territoire), à savoir :
à Cherbourg :
CF de La Rochefoucauld (GCAA) (EN1907), cdt de la D.AT. du 18 décembre 1936 pour trois ans, en fonction en juillet 1939.
à Brest :
CV de Nantes (MLJ) (EN1899), cdt de la D.A.T. du 7 novembre 1936.
CV Marie (JR) (EN1902), cdt de la D.A.T. du 31 mars 1938, en fonction en juillet 1939.
à Toulon :
CV de Bernard de Teyssier (PJM) (EN1900), cdt de la D.A.T/ du 15 février 1937.
CV Goudot (JM) (EN1905), cdt de la D.A.T. du 26 novembre 1938, en fonction en juillet 1939.
à Bizerte :
CV Bogart (HJM) (EN1901), cdt de la D.A.T. du 24 septembre 1936 pour trois ans, en fonction en juillet 1939.

Tous ces officiers étaient titulaires du diplôme de canonnier, sauf le Commandant La Rochefoucauld, diplômé d'Etat-major.

Suppression des commandements de la D.A.T. après juillet 1939 ? ou pas.

L'extrait matriculaire fourni est un vrai casse-tête pour les biographes : absence de matricule, période de conscription et de formation (1934 à 1937) non renseignée, dates anachroniques, organisme émetteur inconnu . . . , heureusement ce n'était pas le sujet de la question.

Cordialement
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1225
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Identification de lieu

Messagepar capu.rossu » 08 Déc 2015, 17:46

Bonsoir,

Dans les Caroff, je relève

CF Goudot commandant la défense aérienne de la 3ème RM au 01/09/1939
CC Bogard commandant la défense aérienne de la 4ème RM au 01/09/1939
Pour la période 1940/1942; on trouve dans le "Théâtre Méditerranéen" Tome II en page 88, l’organigramme de la DAT. (Pas de nom d'officiers responsables)
Ce commandement a donc perduré jusqu'à l'invasion de la Zone Libre.

@+
Alain

DELAMBILY
Messages : 616
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Identification de lieu

Messagepar DELAMBILY » 09 Déc 2015, 02:35

Salut à Tous,
Bonjour capu.rossu,

Ma question était un peu "bébête", je ne m'attendais pas d'ailleurs à recevoir de réponse.
Deux erreurs sur BOGART dans le Caroff.
1 - BOGART s'écrit avec un T à la fin et non un D.
2 - BOGART est capitaine de vaisseau depuis le 11 septembre 1933, trois ans avant sa nomination à la tête de la D.A.T. bizertine (et non capitaine de corvette comme indiqué).

L'organisation du commandement de la D.A.T. de la 3ème région tourne autour du préfet maritime, exit les CV ou CF commandants de la D.A.T..

Les titulaires des commandements des D.A.T. en juillet ou au 1er septembre 1939, le CF GOUDOT Jean Marie (°9 septembre 1886) et le CV BOGART Henri Joseph Marie (°24 janvier 1884) sont tous les deux frappés par la limite d'âge et ne figurent plus sur la liste des officiers d'active au 1er avril 1942 (à contrôler dans les annuaires de 1940 et 1941 absents de ma bibliothèque). Les éventuels successeurs ne figurent pas dans les listes de commandements, en fin du tome II, confirmant la D.A.T. aux ordres directs du préfet maritime, peut-être . . . ou pas ?

Cordialement
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)


Retourner vers « Marins français célèbres et d'autres qui le sont moins... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités