Page 4 sur 4

Re: marine nationale Brest de 1921 à 1946

Posté : 23 Jan 2017, 12:13
par DELAMBILY
Bonjour Marie,
Salut à Tous,

Il s'agit bien de la médaille dite de Narvik, évoquée ici http://www.forum.netmarine.net/viewtopi ... vik#p17550
Le Montcalm remplace l'Emile Bertin, avarié le 19 avril 1940 par bombes allemandes, dans les eaux norvégiennes. Le contre-amiral Derrien transfère sa marque sur le Montcalm le 24 avril.

Cordialement,

Re: marine nationale Brest de 1921 à 1946

Posté : 24 Jan 2017, 13:35
par marieb68
Bonjour à tous

Merci Capu.rossu et Belambily pour votre aide si précieuse !

J'ai retrouvé la médaille sur le site dédié , c'est la "Médaille de la Guerre de Libération "

Mon grand père a donc conservé cette petite pièce de monnaie norvégienne en souvenir , ces pièces qui marquent son "tour du monde" ( je cite ma mère) devaient avoir une certaine valeur à ses yeux pour les garder sur lui à la fin de sa vie

Capu. rossu, par "passage de la ligne " entendez vous le passage de l'équateur ?

Je réalise en vous lisant que mon grand père est forcément passé par le détroit de Malacca pour rejoindre la Mer de Chine ...
"le détroit de Malacca "m'a toujours fait rêver , peut être l'a t-il évoqué sans que j'en garde le souvenir ?

En rendant visite à ma fille, expatriée avec son époux à Kuala Lumpur en Malaisie pendant 5 ans , j'ai visité Malacca sans penser un instant qu'il y était passé ... dommage !

Avec ma fille nous avons également effectué un séjour au Vietnam, j'ai tenu à ce que nous nous rendions à Saïgon quelques jours en hommage à mon grand père .
Malgré les réticences du personnel de l'hôtel, en raison de l'insécurité de ce quartier, nous avons pu rejoindre le port sur la rive du Mékong, un moment très intense en émotion !

D'autres questions me viendront certainement en vous relisant

A bientôt
Cordialement
Marie

Re: marine nationale Brest de 1921 à 1946

Posté : 24 Jan 2017, 15:54
par capu.rossu
Bonjour Marie,

Oui le passage de la ligne est le passage de l'équateur. Pour les marins cap horniers, il y avait deux passages symboliques : celui de la Ligne où Neptune, Amphitrite et leu cour venaient baptiser les néophytes avec un cérémonial quais immuable (on en trouve la description su le net) et tous devaient s'y soumettre quelque soit leur grade et le second était de doubler le cap Horn, ce qui leur conférait le droit de "cracher au vent". Celui qui le faisait en étant jeune mousse sans avoir doubler le cap recevait "un paré à virer" autrement dit une paire de torgnoles.

@+
Alain