La saga des sous-marins de la classe Aurore

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 04 Fév 2013, 18:03

Les sous-marins de la classe Aurore étaient des sous-marins de 2é classe; ils succédaient ainsi à la classe Minerve de 662 tonnes en surface.

Déplacement: 893 t en surface et 1 170 t en plongée
longueur 73,50 m, largeur 6,50 m,tirant d'eau 3,50 m
puissance 3000cv / 1400 cv;15 n en surface/ 9 n en plongée; l'immersion maximum est de 100m; l'armement à l'origine:
1 canon de 100 mm, 2 x 13,2 mm, 9 tubes lance torpilles (4 avant;3 externes;2 arrière).

Seul le prototype l'Aurore sera terminé selon les plans d'origine.
Image
L'Aurore en 1940

Sur les 5 terminés après la guerre:
L'Africaine; l'Astrée et La Favorite seront modifiés par les allemands;accroissement de la capacité des réservoirs et du rayon d'action:porté de 5600 miles à 8800miles à 10n, et l'armement est modifié, La Créole subira la même modification; soit:
1 canon de 88 mm;2x 20mm; 10 tubes lance torpilles (6 av dont 2 ext 2 orientables ; 2arr)
1schnorchel sur la Créole.

Image
Lancement de La Créole

Image
L'Africaine; on voit bien le canon de 88 mm sur l'avant du kiosque.

L’Andromède et l'Artémis sont modifiés avec un kiosque profilé et les installations prototypes de la série Narval: 1 schnorchel demi-hissable, central information,et PC torpilles, l'armement comprend uniquement 10 tubes lance torpilles (4 av; 4 ext fixes inclinés à 10°;2arr) .

Image
L'Andromède; tout comme pour l'Artémis; le kiosque est profilé, et les prototypes des installations destinées aux sous-marins de la série Narval sont testés à bord.

Au total, 15 sous-marins de la classe Aurore seront commandés; les sous-marins soulignés ont été terminés.

-tranche 1934

l'Aurore est mis sur cale à l'arsenal de Toulon le 1er septembre 1936, lancé le 26 juillet 1939, elle entre en service le 20 juin1940, ce sera le seul sous marin de la série terminé au début de la guerre; elle sera malheureusement sabordé à Toulon le 27 novembre 1942, renflouée le 3 avril 1943, remorquée au Lazaret à couple du Commandant Teste, elle est à nouveau coulée, elle est renflouée et démolie en 1946.

-tranche 1937

La Créole est mise sur cale au chantier Normand du havre le 29 août 1938, les allemands approchant, elle est lancée en urgence le 8 juin 1940, elle est terminée seulement à 78%, la coque vide est remorquée à Brest, puis à Nantes et à La Pallice; le 20 juin 1940, le remorqueur l'Abeille 21 la remorque jusqu'en Angleterre, ou elle devait rester toute la durée de la guerre. En 1945 elle est ramenée en France, elle est remontée sur cale et est relancée une deuxième fois le 3 mai 1946, elle rentrera en service le 1er avril1949; condamnée en juillet 1961.

La Bayadère est mise sur cale au chantier Normand du Havre le 29 août 1938; en juin 1940 construction à 68%, détruite sur cale.

La Favorite est mise sur cale au chantier Worms du Trait le 29 juillet 1938,après l'armistice de juin 1940 les allemands exigent la continuation des travaux,elle prend le signe UF2; seule des trois sous-marins exigés par les allemands, elle sera effectivement armée par eux; elle est lancée le 12 septembre 1942, elle sera terminée par les allemands le 5 novembre 1942; sert pour l’entraînement détruite à Gdynia par un bombardement Alliés le 6 juillet 1944.

L'Africaine est mise sur cale au chantier Worms du Trait le 1er septembre 1938, après l’armistice de juin 1940 les allemands exigent la continuation des travaux,elle prend le signe UF1; les travaux avancent très lentement; elle est lancée le 7 décembre 1946, et entre en service le 1er janvier 1950; condamnée en 1963.

-tranche 1938
L'Astrée est mise sur cale au chantier Dubigeon à Nantes le 30 novembre 1939; après l'armistice de juin 1940 les allemands exigent la continuation des travaux, elle prend le signe UF3,comme pour l'Africaine les travaux avancent très lentement; elle est lancée le 4 mai 1946,et entre en service le 1er janvier 1950; condamnée en décembre 1965.

L’Andromède est mise sur cale au chantier Dubigeon à Nantes le 31 janvier 1940; elle est lancée le 17 novembre 1949, et entre en service le 15 avril 1953 selon un plan révisé,kiosque profilé,sert pour la mise au point du matériel pour les nouveaux sous-marins du programme naval; condamnée en décembre 1965.

L'Antigone est mise sur cale au chantier Schneider de Chalon sur Saône le 1er août 1939;en juin 1940 construction à 36%, détruite sur cale.

L'Andromaque est mise sur cale au chantier Worms du Trait le 10 juillet 1939; en juin 1940 construction à 17%, détruite sur cale.

-tranche 1938 bis
L’Artémis est mise sur cale le 12 janvier 1940 au chantier Normand du Havre; elle est lancée le 28 juillet 1942, et entre en service le 5 février 1954 selon un plan révisé tout comme l’Andromède; condamnée en 1967.

L'Armide est mise sur cale le 1er novembre 1939 au chantier Worms du Trait; en juin 1940 construction à 6%, détruite sur cale.

-tranche 1938c

Hermione est mise sur cale le le 9 février 1940 au chantier Normand du Havre; en juin 1940 construction à 8%, détruite sur cale.

Gorgone est mise sur cale le 11 mars 1940 au chantier Normand du Havre; en juin 1940 construction à 6%, détruite sur cale.

Clorinde est mise sur cale le 30 mars 1940 au chantier Dubigeon à Nantes; en juin 1940, construction à 9%, détruite sur cale.

Cornélie est mise sur cale en mai 1940 au chantier Dubigeon à Nantes; en juin 1940,construction à 7%, détruite sur cale.

Alain

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 12 Mar 2013, 10:22

Voici une photo assez rare je pense; La Favorite sous pavillon allemand; c'est le seul sous-marin de la classe Aurore que les allemands arriveront à terminer; renommée par eux UF2 (les UF1 et UF3 étant l'Africaine et l'Astrée qu'ils n'arriveront pas à terminer); elle n'a semble t'il pas eu beaucoup d'activité avant son désarmement à Gdynia le 5 juillet 1944, et son sabordage en mai 1945.

Image

Alain

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 12 Mar 2013, 21:19

La Favorite a eu une activité un peu plus importante que ce que l'on pense, servant notamment de banc d'essais pour les premiers flakvierling (qui seront montés sur les u-flaks), hydrophones etc. Elle a successivement été basée à Kiel puis Bergen. Elle n'a d'ailleurs pas été sabordée par les Allemands à Gdynia mais a été récupérée intacte par les Soviétiques qui, en l'absence de rechanges et de matériel pour la remettre en état l'immergeront quelques mois plus tard.

Un article de 14 pages plein de photos inédites est paru en septembre dans le magazine Marines et Forces Navales n°140:
http://www.marines-editions.fr/marines-forces-navales-n-140,fr,4,MNF08-140.cfm

Image
peinture de Michel Guyot

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 12 Mar 2013, 21:57

Bonsoir Nansouty,

Les renseignements sur le sort de la Favorite, sont des plus succincts; je ne connaissais pas l'article auquel vous faites référence; je vais essayer de me le procurer; ce sous-marin français armé par les allemands, est à peine évoqué dans les Flottes de Combat et dans ma documentation sur la dernière guerre.

Cordialement

Alain

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 13 Mar 2013, 23:04

Ben c'est à dire que c'est moi qui ait écrit cet article donc forcément, je connais bien l'histoire de la Favorite :D
Bonne soirée

Axel

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 13 Mar 2013, 23:09

Bien, il ne vous reste plus qu'a nous en dire plus sur ce sous-marin; vous n'auriez pas une photo en outre pour se rendre compte des modifications apportées par les allemands par rapport aux plans d'origine des Aurore.

Cordialement

Alain

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 16 Mar 2013, 15:57

Faisant suite au message d’Alain, voici les principales modifications apportées à la Favorite, devenue UF-2, durant sa carrière :

-transformation du kiosque (massif) : blindage de l’abri de navigation, installation d’un cadre radiogoniométrique, abris de navigation vitré à plan vertical
-condamnation des tubes arrière et de la tourelle orientable centrale (pendant la construction)
-installation de canons de 20mm sur le jardin d’hiver et sur le pont arrière (pendant la construction)
-mise en place de tubes d’étrave de 533 mm ( ?)
-installation d’un canon de 88 mm SCK35 sur le pont avant (1942-193)
-installation d’un flakvierling 38 (4x20 mm) à la place du canon (1943-1945)
-installation d’un système d’écoute passive à 24 microphones (1943-1945)

Image

:wink:
Axel

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 16 Mar 2013, 16:44

Merci à Nansouty pour sa réponse; grâce à lui on connait un peu mieux ce sous-marin français passé à l'ennemi.

Cordialement

Alain

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 23 Mar 2013, 19:40

ALAIN a écrit :Merci à Nansouty pour sa réponse; grâce à lui on connait un peu mieux ce sous-marin français passé à l'ennemi.

Cordialement

Alain


Il n'y a pas de quoi Alain. Après tout le but des forums comme Net Marine reste de partager notre passion et notre savoir non? :wink:

Sinon pour compléter ton post initial, j'ajouterais que l'Antigone n'a pas été détruite sur cale lors de l'invasion allemande. Bien qu'effectivement à 36% d'achèvement, elle va rester ainsi sagement pendant toute la durée du conflit. Elle sera même reprise quelques temps après la guerre avant d'être finalement démontée, ses tôles, ses moteurs, ses équipements étant utilisés pour terminer d'autres sous-marins de la classe Aurore (devenue entre temps classe Créole)

Axel

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 23 Mar 2013, 20:06

Bonjour Nansouty;

Merci pour ce renseignement complémentaire pour l'Antigone; pour le changement de nom de la classe Aurore , je pense que ce n'est pas logique , la classe porte le nom du premier bâtiment construit et ce à titre définitif, ce n'est pas parce qu'il a disparu pour cause de guerre que l'on doit changer le nom de la classe; dans ces conditions la classe La Galissonnière deviendrait la classe Gloire etc; les changements sur les bâtiments survivants étant au moins aussi considérables

Alain

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1222
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar capu.rossu » 23 Mar 2013, 21:16

Bonsoir Alain,

dans ces conditions la classe La Galissonnière deviendrait la classe Gloire


Et pourtant quand on consulte les Flottes de Combat 1947 et 1954, on a "Classe Gloire" et "Type Aurore" :!:

Comme je veux éviter de prendre un aspro ou autre médicament similaire, je ne vais pas chercher la logique de la chose. :P

@+
Alain

ALAIN
Messages : 1684
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar ALAIN » 23 Mar 2013, 22:13

Je vais suivre votre conseil Alain, et éviter à l'avenir de chercher une logique ou il n'y en a pas; après tout du moment que l'on sait de quoi on parle, quelle importance.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 23 Mar 2013, 23:11

Oui, c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de logique dans ce changement de nom!
Bien sûr la Créole, l'Africaine et l'Astrée sont différentes de l'Aurore sur bien des points, mais l'Andromède et l'Artémis le sont tout autant vis à vis des sous-marins du type Créole, pourtant elles ne font pas partie d'une série "à part". :roll:

Peut-être y a-t-il une question d'image, d'effet psychologique? En changeant le nom, on donne l'impression de construire une nouvelle série de bâtiments avec l'idée d'un "renouveau". En revanche, si on conserve l'ancien nom, on a l'impression qu'il s'agit de la reprise d'un vieux projet d'avant guerre... :|

Axel

kleinst
Messages : 113
Enregistré le : 04 Avr 2007, 18:33
Localisation : Couvron
Contact :

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar kleinst » 17 Oct 2013, 18:24

Bonjour à tous,

Je relance ce sujet car j'aimerais éclaircir quelques points par rapport à des documents photographiques en ma possession.

Pouvez-vous me donner les emplacements des sous-marins en construction aux chantiers Normand du Havre lors de l'Arrivée des allemands?

Pour moi, il y a le La Bayadère, la cale laissée vide par la Créole, l'Artémis puis l'Hermione. Sur un document, je peux apercevoir d'autres membrures à côté de l'Hermione, il est possible qu'il s'agisse du matériel approvisionné pour la Gorgone.

Autre question, sur les photos du lancement de La favorite, on peut apercevoir un autre sous-marin en cours de construction. Quel est-il? L'Africaine peut-être?

Merci d'avance pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Nansouty
Messages : 69
Enregistré le : 01 Fév 2008, 20:07

Re: La saga des sous-marins de la classe Aurore

Messagepar Nansouty » 17 Oct 2013, 23:31

kleinst a écrit :Autre question, sur les photos du lancement de La favorite, on peut apercevoir un autre sous-marin en cours de construction. Quel est-il? L'Africaine peut-être?


Bonsoir Kleinst,
C'est exactement ça. Il s'agit bien du sous-marin l'Africaine, rebaptisée UF-1 par les Allemands. Ces derniers la dynamitent sur cale lors de leur départ mais sa construction sera reprise peu après la Libération sur des plans modifiés (série Créole).
Il y a un très bon article de Jean Moulin dans Marines & Forces Navales n°106 d’avril-mai 2006 (Marines Editions)

Axel


Retourner vers « Histoire des sous-marins français »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités