mort en service jouques cadarache

elcapiste
Messages : 1
Enregistré le : 29 Oct 2013, 15:36

mort en service jouques cadarache

Messagepar elcapiste » 30 Oct 2013, 11:54

Bonjour,
suite à un stage au centre marine de jouques cadarache j' ai remarqué une plaque commémorative pour 4 personnes décédées en service dans le 13 décembre 1983.
Je n'ai pas réussi à trouver des informations sur cet accident ?
pouvez vous m’éclairer merci

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 598
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

Re: mort en service jouques cadarache

Messagepar Patrick le SCOUARNEC » 02 Nov 2013, 18:25

Bonsoir.

C'est tout ce que j'ai à vous offrir :
http://www.defense.gouv.fr/marine/resso ... historique





PS. J'ai déplacé votre sujet car je pense qu'il aura plus de chances de réponse ici.

Jean Lassaque
Messages : 372
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: mort en service jouques cadarache

Messagepar Jean Lassaque » 03 Nov 2013, 14:48

Bonjour à tous,
Ce que je peux dire , c'est qu'il s'agit de quatre élèves de l'école des applications militaires de l'énergie atomique qui sont décédés dans un accident de la route.
Pour des détails, il faudrait consulter les archives de la presse régionale et locale.
Cordialement
J. Lassaque

rubans29
Messages : 273
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Re: mort en service jouques cadarache

Messagepar rubans29 » 04 Nov 2013, 19:05

Bonsoir
Je confirme pour l'accident de voiture, étant aussi passé par l'école ato (bien plus tard). On nous mettait en garde sur les dangers de la route dans ce secteur avec référence à cet accident.
Cordialement

chrisg
Messages : 1
Enregistré le : 04 Aoû 2014, 06:07

Re: mort en service jouques cadarache

Messagepar chrisg » 04 Aoû 2014, 17:51

Je confirme , accident de la circulation , en fait , le couché est a Joucques , et les repas ( ainsi que cours et quart ) a Cadarache . La camionette qui amenait les gars manger , est tombée dans le canal de la Durance . Il me semble qu'un seul a survécu , le plus menu de la bande , et sans doute le moins sportif a l'époque , comme quoi .
Pour ma part , le soir meme , j'étais de quart sur un SNLE en armement pour essai , a quai , réacteur divergé , sous la responsabilité d'une équipe de Cadarache (technicatome ) . La triste nouvelle nous est donc arrivée en direct .

Cordialement


Retourner vers « Histoire des sous-marins français »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités