bachi du sous marin Promethée

DUCLOS
Messages : 211
Enregistré le : 03 Nov 2007, 15:44

bachi du sous marin Promethée

Messagepar DUCLOS » 06 Fév 2016, 16:27

bonjour

je vous présente un bachi avec son bandeau en lettre fil or metal au nom du sous marin Promethée. Batiment coulé au large de Cherbourg en 1932 alors qu'il était encore en phase de recette avec une bonne partie de son équipage. A noter la pièce à trou maintenant le pom pom, et la fixation du bandeau à pression prévu initialement pour le casque colonial. Le bacchi semble d'un tailleur civil avec sa marque dans le cuir "Bazar ... rue de l'Union - Cherbourg"

Cdt


Image

Image

Image

Image
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: bachi du sous marin Promethée

Messagepar DELAMBILY » 24 Fév 2016, 17:56

Salut à Tous,

Ce message, doublon dans les chroniques "Uniformologie" et "Sous-marins", laisse supposer un intérêt pour le sous-marin lui-même. Sur le Net, plusieurs blogs traitent de la perte de ce sous-marin ; par contre, la biographie de son commandant semble bien maigre ou inexistante, sur les sites dédiés :

COUËSPEL du MESNIL Amaury Joseph Henri Marie.
Après sa promotion au grade de lieutenant de vaisseau et avoir exercé les fonctions d'officier des sports du deuxième arrondissement maritime (Brest), il suit comme officier-élève les cours de l'école de navigation sous-marine. Le certificat d'aptitude à la navigation sous-marine concédé par décision ministérielle du 28 avril 1927, il est désigné comme officier en second sur le sous-marin René-Audry (1927-1929).
Commandant du sous-marin Ariane (1929-1931), il est commandant pour suivre les travaux du sous-marin Prométhée, du 1er juillet 1931 jusqu'à la perte du bâtiment le 7 juillet 1932, jugé non coupable dans la perte de son bâtiment. Il quitte la marine, rayé du cadre actif le 15 décembre 1934 et versé dans la réserve.

Texte issu de mes "biographies des commandants des sous-marins français - 1893 à 1946".

Deux remarques sur ce bonnet :
1 - Absence de marquage du matricule.
2 - Le montage de la fixation du pompon a été exécuté par un porteur épisodique (ou non porteur) de ce bonnet. J'ai le souvenir de demander, à l'infirmier, un morceau de Sparadrap, pour éviter la "tonsure parisienne".

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

SL
Messages : 1520
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: bachi du sous marin Promethée

Messagepar SL » 25 Fév 2016, 08:35

Bonjour à tous, bonjour "Delambily"

J'ai le souvenir de demander, à l'infirmier, un morceau de Sparadrap, pour éviter la "tonsure parisienne".


Ceci était valable à notre époque.
Mais bien avant nous dans l'entre-deux-guerres, lorsque la houpette n'a plus été cousue sur le bonnet, il était d'usage de la fixer solidement en utilisant cette petite monnaie à trou central. La grande majorité des bonnets de l'époque que j'ai pu avoir entre les mains présentaient cette particularité.
Cordialement SL


Retourner vers « Histoire des sous-marins français »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités