Torpilleurs Français années 30

Gustu
Messages : 1
Enregistré le : 31 Mai 2007, 11:16

Torpilleurs Français années 30

Messagepar Gustu » 31 Mai 2007, 11:31

Mon Grand-père, aujourd'hui agé de 96 ans, a servi pendant 5/6 ans, dans les années 30, sur une classe de torpilleurs (Il les appelle les Japonais??). Au nombre de trois, l'un portait le nom de TOUAREG, l'orthographe du second m'échappe mais il pourrait s'agir de LOVA; le troisième m'est inconnu.
Merci à qui pourra m'apporter détails ou photos.

kleinst
Messages : 113
Enregistré le : 04 Avr 2007, 18:33
Localisation : Couvron
Contact :

Messagepar kleinst » 31 Mai 2007, 11:49

Il existe un aticle sur ces torpilleurs paru dans la revue "Navires et Histoire". Il s'agit du n°26 de mars 2001.

SL
Messages : 1542
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Torpilleurs français années 30

Messagepar SL » 31 Mai 2007, 13:25

Bonjour,
Votre grand-père a une excellente mémoire car il s'agit bien de torpilleurs de fabrication japonaise car la marine nationale avait du acquérir durant la première guerre mondiale pour renforcer nos moyens dans la mesure où l'industrie française, dont une partie des usines étaient occupées, ne pouvait pas faire face aux besoins.
Ces douze torpilleurs, répliques des torpilleurs du type Kaba, furent commandés le 12 novembre 1916. Ils reçurent les noms suivants : [i]ALGERIEN, ANNAMITE, ARABE, BAMBARA, HOVA, KABYLE, MAROCAIN, SAKALAVE, SENEGALAIS, SOMALI, TONKINOIS, TOUAREG[/i]
Le Hova (et non Lova) fut construit dans l'arsenal de Sassebo et fut parmi les premiers livrés. Le Touareg fut contruit par Mitsubishi à Nagasaki.
Pour en savoir un peu plus sur ces bâtiments, voir mes sources :
"Histoire du torpilleurs en France" par H. Le Masson (Académie de marine 1960) pages 197 à 201.

C'est dans cet ouvrage que l'on trouve cette observation qui conserve encore tout son sens aujourd'hui. H. Le Masson écrit en effet à propos du baptème de ces bâtiments :

" Il est évident qu'on avait pas réfléchi au choix des noms.
Deux noms pour Madagascar, rien pour la Tunisie....En 1917, heureusement il n'y avait pas de Bourguiba pour protester, pas de Nasser , non plus, pour se plaindre qu'il y eut un ARABE dans un choix de noms d'indigènes des "colonies" françaises. Il n'y eut donc pas d'incident diplomatique. On ne peut s'empêcher de penser que le choix des noms des bâtiments de guerre devrait résulter de l'application de règles simples qui permettraient de conserver des noms de tradition et non d'un geste rapide et plus ou moins irréfléchi comme ce fut le cas en cette circonstance."

A votre disposition pour d'autres éléments, cordialement SL

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 641
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

noms "indigènes"...

Messagepar Patrick le SCOUARNEC » 01 Juin 2007, 10:18

Bonjour,
Juste un petit mot pour rappeler que ces noms furent repris pour les Destroyers d'Escorte type US des FNFL...
Patrick le SCOUARNEC
pls@netmarine.net
administrateur/modérateur forum Net-Marine

Avatar de l’utilisateur
ALAMER
Messages : 249
Enregistré le : 21 Jan 2007, 13:25
Localisation : Paimpont Ille-et-Vilaine
Contact :

Memoire des anciens marins de 1939 à 1945

Messagepar ALAMER » 15 Juin 2007, 22:04

Bonjour
Président de l' association ALAMER nous entretenons un site de mémoire dédié à tous les anciens marins de 1939 à 1945 dont votre grand père à sûrement fait partie.
Il est d'ailleurs de part nos statuts membre d'honneur et de droit d'ALAMER .
SI vous ne connaissez pas notre site je vous engage à le visiter :
http://www.mer-1939a1945.fr
Les pages personnelles développées sont visible dans la partie "vies de marins".
Nous avons actuellement 67 membres de droit qui ont entre 82 et 93 ans.
Contactez moi sur ma bal personnelle
president@mer-1939a1945.fr
Cordialement
Association ALAMER - http://alamer.fr


Retourner vers « Histoire des sous-marins français »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités