1er Groupe Auto-canons de la Marine 14/18

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

1er Groupe Auto-canons de la Marine 14/18

Messagepar JO » 17 Mai 2008, 08:03

Bonjour à tous,
J'ai trouvé une référence de marins à terre lors du conflit de 14/18 : "1er Groupe d'autos-canons de la Marine."
http://www.greatwardifferent.com/Great_ ... uto_01.htm
Il semblerait que la Marine ait constitué des Groupes d'Auto-canons durant la guerre de 14/18. (automitralleusses & auto-canons) Si j'ai bien compris d'un effectif global approchant les 800h ; ces groupes étaient des unités différentes de la Brigade / Bataillon de Fusiliers Marins....
On trouvé mentionnés des Groupes d'Auto-Canons sur le site
http://www.france-phaleristique.com/fourrag.htm
Mentionnés à Croix de Guerre ; Unités Armée de Terre ; Cavalerie, les :
9e et 16e groupes d’autos-canons et autos-mitrailleuses ( 27/06/1918 )
1er groupe d’autos-canons et autos-mitrailleuses ( 19/08/1918 )
11e groupe d’autos-canons et autos-mitrailleuses ( 17/02/1919 )
Par contre, pas de mention dans les unités Marine. L'Armée de Terre avait-elle aussi des Auto-canons.... ? S'agit-il d'une erreur de classement ?
Merci d'avance pour vos lumières...

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

1er groupe d'autos canons

Messagepar SL » 17 Mai 2008, 18:16

Bonjour,
La présence de marins au sein des groupes d’autos canons et autos mitrailleuses (GAMAC) trouve son origine dans la décision du général Gallieni, gouverneur de Paris, de confier au lieutenant de vaisseau Hergault et à un officier de l’armée de terre la mission de constituer de telles unités pour la défense de la capitale au début du conflit.

Les véhicules utilisés seront des véhicules de tourisme protégés par l’ajout d’un blindage. Les mitrailleuses seront des modèles Saint Etienne ou Hotchkiss, les canons du modèle Hotchkiss de 37 mm provenant des parcs de l’artillerie navale. La marine qui fournit la plupart des canons détache également les personnels destinés à les servir.

Le personnel d’un groupe se compose :
- de trois officiers, deux marins (dont le commandant) et un "terrien",
- d’une cinquantaine d’hommes dont deux tiers de marins pour le service des pièces et un tiers de l’armée de terre pour la conduite des véhicules.

Le 1er GAMAC est créé le 6 septembre 1914 puis progressivement le nombre de groupes est porté à 18. En mars 1916 la marine est contrainte de rappeler tous ses personnels pour armer les unités destinées à faire face à la menace sous-marine allemande. Les GAMAC sont alors exclusivement armés par les personnels de l’armée de terre et affectés à la cavalerie.

Au cours de la première guerre mondiale, huit GAMAC ont obtenu le droit au port de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre. Les décisions d’attribution s’échelonnent entre juin 1918 et mars 1919, donc à une époque largement postérieure à la présence des marins en leur sein.

La tradition maritime restera très vive dans unités d’autos mitrailleuses de l’entre-deux guerres. Les 2ème et 3ème groupes puis régiments d’autos mitrailleuses feront ainsi figurer une ancre sur leurs insignes, avec toutefois la particularité que cette ancre ne sera pas câblée.

- Revue historique des armées.
- "Les autos mitrailleuses de cavalerie - Historique et insignes" par P. Lafleur – C.F.A. 2007.

Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 19 Mai 2008, 13:17

Bonjour,
Merci SL pour ces précisions.
Peut-on considérer les GAMAC comme des unités Marine, jusqu'a la date du x mars 1916?
C'est ce que semble suggérer le tître de l'ouvrage du Colonel. Poli :
Poli (colonel A.), "Les Groupes mixtes d'Automitrailleuses et d'Autocanons de la Marine pendant la Guerre de 1914", in Revue Historique des Armées, n° 3, 1988.
Ainsi que, l'intitulé de l'article de Pierre de Kadoré : "1er Groupe d'autos-canons de la Marine"
Cordialement.

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

1er groupe d'auto-canons

Messagepar SL » 19 Mai 2008, 21:38

Bonsoir,
A priori je serais tenté de répondre par l'affirmative à votre question mais je ne dispose d'aucun élément certain pouvant venir confirmer mon hypothèse.
L'idéal serait de pouvoir consulter un vieux bulletin officiel relatif aux bénéfices de campagne pour savoir s'il s'agissait bien d'une unité marine ou si les personnels étaient considérés comme dépendant d'une unité du ministère de la guerre.
Cordialement SL


Retourner vers « Histoire des fusiliers et commandos marine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités