Drapeaux des Fusiliers Marins

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Drapeaux des Fusiliers Marins

Messagepar JO » 05 Avr 2008, 12:32

Bonjours à tous.

Quelqu'un serait-il en mesure de faire un point historique sur les drapeaux des Fusiliers?
A ma connaissance il y a :
Le Drapeau du 1er RFM confié à la garde de l'Ecole. Drapeau héritier de la brigade et bataillon 14/18.
le Drapeau de la DBFM, confié à la garde de la compagnie Cherbourg....
Parfois on trouve mentionné le drapeau du 1er RBFM. Mais, je ne trouve pas trace de celui-ci...
Ce qui m'intrigue, c'est que dans ces diffèrentes unités (1er RFM, 1er RBFM, DBFM) les personnels ont porté la fourragère rouge, qui est celle "normalement" du 1er RFM....
Bref, je suis un peu perdu.
Merci d'avance pour vos lumières
Jo

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Drapeau des fusiliers marins

Messagepar SL » 05 Avr 2008, 13:43

Bonjour,
Dans un premier temps vous trouverez ci-dessous les explications relatives au port de la fourragère dans les unités de fusiliers marins actuelles. Ces explications sont extraites du post que vous pouvez consulter dans cette rubrique : "Fête des commandos".

L’école des fusiliers a recueilli après la première guerre mondiale le patrimoine de la brigade des fusiliers marins et de ses six citations de 1914-1918. Cet héritage permettait donc à tout le personnel de cette unité de porter une fourragère à la couleur du ruban de la légion d’honneur.

A l’issue de la deuxième guerre mondiale de nouvelles citations avaient été obtenues par les unités de fusiliers marins et l’école a de nouveau été faite héritière de ces unités soit :
- 1er régiment de fusiliers marins : 5 citations,
- Régiment blindé de fusiliers marins (l'appellation 1er RBFM n'existe pas) : 2 citations,
- 1er bataillon de fusiliers marins commandos : 4 citations,
- Commando parachutiste de l’aéronautique navale : 2 citations.

Ainsi l’école des fusiliers marins se trouvait titulaire d’un total de 19 citations soit plus que n’importe quelle unité de l’armée française (les deux unités les plus citées de l’armée française sont le régiment d’infanterie chars de marine et le 3ème régiment étranger d’infanterie). Mais ces citations ne provenaient pas d’une filiation directe. La situation n’était donc pas acceptable.

En plus pour compliquer la chose, on avait recréé des commandos Marine, qui étaient les héritiers naturels du 1er bataillon de fusiliers marins commandos mais qui ne portaient que la fourragère à la couleur du ruban de la légion d’honneur mais avec une olive aux couleurs du ruban de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs (fourragère croix de guerre TOE obtenue par le commando Jaubert en Indochine).

Il a donc fallu remettre de l’ordre dans tout cela et il a été décidé en 1986 que:

- l’école des fusiliers serait instituée héritière par filiation directe
* de la brigade des fusiliers marins de la première guerre mondiale,
* du 1er régiment de fusiliers marins de la seconde guerre mondiale.
Cette filiation entraînait le droit au port de la fourragère à la couleur du ruban de la légion d’honneur avec deux olives : légion d’honneur-croix de guerre 1914-1918 et médaille militaire-croix de guerre 1939-1945.

Par ailleurs l’école des fusiliers marins devenait dépositaire du patrimoine et des traditions du régiment blindé de fusiliers marins et du commando parachutiste de l’aéronautique navale (décision 9021 DEF/CAB/SDBC/ du 27 février) ;

- le groupement des fusiliers marins commandos serait institué héritier par filiation directe
* du 1er bataillon de fusiliers marins commandos,
* du commando Jaubert.
Cette filiation entraînait le droit au port de la fourragère à la couleur du ruban de la légion d’honneur avec deux olives : médaille militaire-croix de guerre 1939-1945 et croix de guerre TOE (décision 9020 DEF/CAB/SDBC du 27 février)

A la disparition du groupement de fusiliers marins commandos le 1er octobre 1993, les cinq commandos existants (Jaubert, de Penfentenyo, de Montfort, Trépel et Hubert) sont institués, selon le principe de la filiation directe, collectivement héritiers du groupement dissous et les personnels peuvent donc porter la fourragère précédemment attribué au Groufumaco.

Notons enfin que l’école des fusiliers marins, héritière du patrimoine du 1er régiment de fusiliers marins, a obtenu le droit au port de la fourragère de l’ordre de la Libération créé par arrêté du 23 février 1996 (journal officiel, 28 mars 1996, page 4740).


La DBFM avait été faite héritière des mêmes unités que l'école des fusiliers marins par décision du 11 janvier 1957. A ce titre elle portait donc de la même façon (quasi "illégale") la fourragère à la couleur du ruban de légion d'honneur avec deux olives.

Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 05 Avr 2008, 14:27

J'entends bien la "remise en ordre" à propos de la fourragère et des citations. Vous nous en aviez fait part précèdemment....
Mais, sur une photo que l'on peut voir sur le site officiel de la Marine on remarque que le Drapeau de la DBFM porte au revers les mêmes inscriptions de batailles que le Drapeau du 1er RFM . Le Drapeau présente une difference au niveau de l'avers marqué Fusiliers Marins.
http://www.defense.gouv.fr/marine/votre ... s_drapeaux
Bien, mais sur autre document de la même source le revers est présenté avec la seule mention : Honneur et Patrie....
http://www.defense.gouv.fr/content/down ... apeaux.pdf
Si comme vous nous dites la DBFM était héritière des mêmes unités que l'Ecole il parait logique que le drapeau porte les mêmes inscriptions...
Vous avouerez qu'il y a de quoi perdre son latin.... :D
Cordialement....

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Drapeau des fusiliers marins

Messagepar SL » 05 Avr 2008, 17:45

Bonjour,
Contrairement à des idées bien ancrées le port de la fourragère à la couleur du ruban de la légion d'honneur n'a rien à voir avec la croix décernée au drapeau.
Ainsi le personnel de la DBFM pouvait avoir été autorisé à porter la fourragère rouge à la couleur du ruban de la légion d'honneur sans que le drapeau de l'unité ait été décoré de cette croix.

Je ne connaissais pas les deux liens que vous mentionnez dans votre message. Cependant si vous y regardez de près, sur le lien :

http://www.defense.gouv.fr/marine/votre ... s_drapeaux

la photographie qui est censée représenter le revers du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins fait apparaître une décoration avec un ruban vert. Il s'agit donc de la croix de l'ordre de la Libération.
Il est rigoureusement impossible que le drapeau de la DBFM ait pu prétendre à cette croix puisqu'elle n'a été accordée à l'école, et à l'école seulement, qu'en 1996. Et à cette date la DBFM avait disparu depuis quelques lustres.

Donc l'avers du drapeau de la DBFM est bien celui figurant sur le lien

http://www.defense.gouv.fr/content/down ... apeaux.pdf

En fait il s'agit des mêmes informations sur les deux liens, mais présentées sous une forme différente : sur le site et en format pdf. Et le format pdf rectifie l'erreur (une de plus) des responsables du suivi des traditions dans la marine.
Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 05 Avr 2008, 19:50

Je suis désolé de dévoir vous contredire à propos de la date à laquelle la Croix de l'Ordre de la Libération a été décernée. L'Ordre de la Libération est décerné au Drapeau en juin 1945.
C'est la fourragere aux couleurs de la Croix de la Libération qui est créée en 1996 par M. Jacques Chirac Président de la République.
Cette fourragère est arborée par les unités détentrices des drapeaux décorés de la croix, L'Ecole par conséquent. Mais c'est au même titre que les autres fourragères.

Par contre, j'ignorais que l'on avait le droit de porter la fourragère en déhors de l'unité à laquelle elle a été accordée (sauf au tître individuel bien sur) Il me semble que la seule explication logique , est une filiation quelconque...
J'attire vôtre attention sur le fait que le Drapeau dont l'Ecole est l'héritiere, fut concédé à la Brigade des Fusiliers Marins et non pas à un régiment. Brigade qui à l'époque comportait deux régiments...

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Drapeau des fusiliers marins

Messagepar SL » 05 Avr 2008, 21:20

Bonsoir,
Mea culpa, à vouloir répondre trop vite on écrit des bêtises. Vous avez parfaitement raison lorsque vous me faites observer que la croix de la Libération a été accordée au drapeau bien avant la création de la fourragère correspondante.

Mais si j’en comprends bien le sens, la phrase :
«Cette fourragère est arborée par les unités détentrices des drapeaux décorés de la croix, L'Ecole par conséquent. Mais c'est au même titre que les autres fourragères. »
me paraît inexacte et c’est ce que j’ai écrit au début de mon précédent message.
Les exemples sont fréquents d’unités dont le drapeau est décoré de la croix de la légion d’honneur sans que les personnels en portent la fourragère.
Dans la marine le drapeau des apprentis mécaniciens est bien décoré de la croix mais jamais aucun apprenti n’a été autorisé à porter la fourragère correspondante.
Il en va de même dans l’armée de terre où le drapeau du 76ème régiment d’infanterie drapeau est décoré mais dont les personnels ne portent aucune fourragère.

Enfin si le drapeau de l’école est bien celui remis à la brigade des fusiliers-marins durant la première mondiale, il n’en reste pas moins exact que l’école des fusiliers marins est héritière par filiation directe du patrimoine du 1er régiment de fusiliers marins selon la décision n° 9021 DEF/CAB/SDBC du 27 février 1986.
Je n’ai pas écrit autre chose et une brigade comporte toujours deux régiments parfois appelés demi-brigades par référence à la période révolutionnaire durant laquelle le terme régiment avait été banni pour tenter d’oublier le fait qu’un régiment pouvait être propriété d’un ci-devant.
Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 05 Avr 2008, 22:33

Bonsoir,
comprennez-moi bien, je n'entends pas remettre en cause les décisions de filiation actées par le Ministère, je manquerais de modestie.... :D
Mon objectif est simplement de mieux comprendre l'histoire des Fusiliers .

Vous avez raison de distinguer les décorations des fourragères. J'ai sans doute mal compris vôtre phrase.
Les fourragères étant liées au nombre de citations obténues par l'unité pour un même conflit. On peut donc avoir une Croix de la Légion d'Honneur, sans avoir pour autant le nombre de citations nécesaires pour arborer la fourragère de la même couleur...
Par contre, il semble bien que la fourragère de l'Ordre de la Libération n'est pas liée à un nombre de citations mais au fait que l'unité soit Compagnon de la Libération, donc décorée de la Croix de la Libération. J'en conclus que cette fourragère est bien liée au drapeau...
En tout hypothèse, il me semble que si démain la Marine venait a récréer un régiment de fusiliers, et que ce régiment recevait le drapeau du 1er RFM, la fourragère de la Libération serait portée par le régiment.

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Drapeau des fusiliers marins

Messagepar SL » 06 Avr 2008, 16:15

Bonjour,
Je vois que nous sommes en parfait accord. Les filiations sont bien le fait du ministère de la défense ou de l'état-major. Et le droit au port de la fourragère de l'ordre de Libération est effectivement reconnu aux unités ayant recueilli l'héritage d'une unité qui avait obtenu cette décoration.
C'est ce qui est indiqué dans l'arrêté du 23 février 1996 dont une copie figure sous le présent message.

Pour le rapport avec le drapeau on peut toutefois observer que les deux unités qui ont été les premières à recevoir la croix de la Libération dans l'armée française - RUBIS et ACONIT - ne possèdent pas et n'ont jamais possédé de drapeau. La croix est donc porté sur un fanion. Mais ce fanion, contrairement au drapeau, n'est pas pérenne. Il n'y rien de commun entre le fanion du dragueur de mines ACONIT et celui de la frégate d'aujourd'hui.

Et pour ce qui concerne la création d'un nouveau régiment de fusiliers marins recevant le drapeau des fusiliers marins, la fourragère ne pourrait être portée qu'à la condition qu'un nouvel arrêté vienne modifier celui de février 1996, en enlevant l'héritage du 1er RFM à l'école des fusiliers. Compte tenu de ce que je sais des dispositions réglementaires cela ne pourrait pas être automatique.
Bien cordialement SL

Image

Avatar de l’utilisateur
landelle
Messages : 260
Enregistré le : 21 Jan 2007, 15:20
Localisation : la Lande-Chasles (49)
Contact :

Messagepar landelle » 13 Avr 2008, 18:01

infos complémentaires

http://musee.fusco.lorient.free.fr/ecol ... rapeau.htm

cordialement
Webmestre site "Parcours de vies dans la Royale" / http://ecole.nav.traditions.free.fr

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 14 Mai 2008, 16:28

Bonjour à tous,
Je cherche des infos sur la décoration accrochée au fanion de l'Ecole des Fusliers. Pour tout dire je ne vois pas a quoi correspondent les couleurs du ruban, ni quand a été concédée cette décoration..
Merci d'avance
cordialement

Avatar de l’utilisateur
landelle
Messages : 260
Enregistré le : 21 Jan 2007, 15:20
Localisation : la Lande-Chasles (49)
Contact :

Messagepar landelle » 14 Mai 2008, 17:13

étant à lorient, à l'Ecole des fusiliers, jusqu'à vendredi, je vais tâcher de vous trouver la réponse !!!

cordialement
Webmestre site "Parcours de vies dans la Royale" / http://ecole.nav.traditions.free.fr

raphael
Messages : 2
Enregistré le : 13 Jan 2012, 09:30

Messagepar raphael » 15 Jan 2012, 21:13

Bonsoir à tous,
juste une information souvent méconnue à propos des décorations du drapeau des fusiliers-marins:

après la grande guerre, le 22 avril 1922 il a été remis au drapeau par le gouvernement portugais "la croix de l'ordre de la tour et de l'épée" (une prestigieuse décoration portugaise).

elle fût décernée au drapeau des fusiliers-marins en hommage à leur odysséee dans les combats des Flandres en 1914, 1915 et 1917.

Elle est présentée sur un coussin à côté du drapeau dans le hall d'honneur, c'est la dernière décoration reçue au titre de la 1ere guerre mondiale.

Voici deux liens, le premier vers le hall d'honneur, le second est un détail de cette décoration portugaise:

[url]http://musee.fusco.lorient.free.fr/drapeauecolefm.JPG[/url]

[url]http://semon.fr/DECORATIONS_PORTUGAL.htm[/url][/url]

Avatar de l’utilisateur
TLN 23
Messages : 169
Enregistré le : 14 Oct 2012, 10:29

Re: Drapeaux des Fusiliers Marins

Messagepar TLN 23 » 12 Mar 2013, 18:47

Je réactive cette vieille rubrique pour une précision :
depuis Napoléon III, la croix de la Légion d'Honneur est décernée au drapeau d'une unité qui a pris un drapeau à l'ennemi ; un des premiers fut celui des chasseurs à pied de sa garde, qui a pris un drapeau autrichien à Solférino.
(Anecdotes : ce régiment était le 60e d'infanterie Prinz Gustaf von Wasa, qui en 1821 a eu comme colonel ... le duc de Reichstatt, quelques jours avant de mourir.
Napoléon III a donc récompensé la prise du drapeau du régiment de Napoléon II !
Quant au prince Wasa, c'était le fils de Gustav IV Adolf, roi de Suède, chassé par son peuple pour avoir cédé la Poméranie suédoise en 1809. Du coup, son oncle et successeur, sans enfant, a adopté le général français ayant gouverné avec modération cette province occupée : Bernadotte. Gustav n'a plus eu qu'à prendre du service en Autriche.
Pauvre Gustaf! chassé du trône par un maréchal de Napoléon Ier, remplacé dans son commandement par Napoléon II, le régiment qui retrouve son nom est battu par Napoléon III ; et il a vu tout ça, étant mort en 1877.
Après 1870, la Garde dissoute, ses chasseurs ont formé le 24e Bataillon. Le 2e insigne de ce bataillon montre l'étoile gagnée en 1852, le 3e, adopté en 1950, montre l'aigle impériale tenant dans ses serres un drapeau sur lequel se discerne l'aigle bicéphale ; et c'est le drapeau unique des chasseurs qui a hérité du port de l'Étoile).

Et quand la même 'unité prend un autre drapeau, son drapeau reçoit la 2e décoration française : la Médaille militaire, ce qui est le cas pour celui des chasseurs, le 1er BCP ayant pris en août 1914 celui d'un régiment prussien.

Mais les militaires affectés dans ces unités ne portaient rien de distinctif, et, après l'instauration de la fourragère, n'ont porté que celle déterminées par le nombre de citations à l'ordre de l'Armée . La cravate de leur drapeau porte donc étoile pendante ET éventuelle fourragère, la plupart du temps à la couleur d'une décoration d'un rang inférieur.

La remise d'une décoration à un drapeau fait l'objet d'une décision particulière, différente de celle de la fourragère.
D'ailleurs, ceux de l'École des Mousses et de l'École Navale ont reçu la Légion d'Honneur en 1954,et 1922 respectivement, et n'ont pas de fourragère, n'ayant reçu qu'une seule citation au titre de 1914-1918, et une pour 1939-45.

Cordialement


Retourner vers « Histoire des fusiliers et commandos marine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités