bagne flottant à Brest

jeanlucmeynet
Messages : 77
Enregistré le : 20 Fév 2007, 19:39

bagne flottant à Brest

Messagepar jeanlucmeynet » 20 Juin 2017, 18:33

Bonjour à tous,

Parmi les ouvrages consultables sur Gallica bnf, j'ai trouvé "l'Annuaire de Brest et du Finistère" datant de 1837 sur lequel je découvre ce passage, concernant les forçats invalides: "Vers la fin de 1803 leur nombre ayant considérablement augmenté, on les mit à bord du MARENGO, vaisseau qui fut le seul bagne flottant qu'on ait vu à Brest. Le Ministre ayant, le 6 février 1812, supprimé le bagne le MARENGO, on installa les invalides dans la salle qui sert actuellement d'atelier de décommetage...."
L'un de vous aurait-il plus de précision sur ce bagne flottant.
Il semblerait qu'il s'agisse du vaisseau de 74 canons SCEPTRE de 1780 à 1792, baptisé CONVENTION de 1792 à 1800, renommé MARENGO en 1800. Les informations que je possédais sur ce navire indiquait "Rayé en 1802" , mais rien de plus.
Devenu bagne flottant de 1803 à 1812, il a certainement servi sous un autre nom puisque le nom de MARENGO a été utilisé entre 1802 et 1806 (date de sa prise par les anglais) par l'ex JEAN JACQUES ROUSSEAU de 74 canons. Ce nom a été utilisé brièvement (quelques mois) en 1806 pour le fameux vaisseau de 110 canons VILLE DE PARIS qui servit pendant la guerre de Crimée; et il fut enfin porté par un vaisseau de 74 canons lancé en 1810 et qui servit jusqu'en 1860, année où il devient....bagne à Toulon !! Destinée du nom !!
Il y aurait donc eu un seul bagne flottant à Brest, et c'est le seul document qui le relate.....!?

Merci d'avance pour vos compléments d'information.

Jean-Luc

jeanlucmeynet
Messages : 77
Enregistré le : 20 Fév 2007, 19:39

Re: bagne flottant à Brest

Messagepar jeanlucmeynet » 02 Juil 2017, 17:51

Bonjour à tous,

Après recherches et compléments d’informations généreusement fournis par le SHD de Brest, il s’agit bien du Sceptre construit à Brest en 1780, devenu Convention en 1792, et Marengo en 1800 qui a été affecté bagne flottant de la fin 1803 à la fin 1812.
Pour ceux qui seraient intéressés et qui sont proches de Brest, des documents le prouvant sont disponibles dans les fonds du Service historique de la Défense à Brest dans les séries côtés :
- 1 E303 (f°102) : Dépêche adressée au préfet maritime en date du 30 frimaire an XII ( 22 décembre 1803): « Des réparations devant être effectuées au bagne, afin de faire de la place le Préfet affectera un vieux vaisseau (non nommé) de son choix au logement des bagnards »
- 3 A 103/4 : Février 1806 : Etat des dépenses pour le « Marengo » (vaisseau chiourme) (document comptable).
- 1 E336 du 6 février 1812 : Dépêche adressée au préfet maritime par le ministre de la Marine : « une commission a visité le « Marengo », vieux vaisseau servant de bagne flottant. Il ne peut être réparé et devra être détruit ».

D’autre part, j’ai trouvé ceci : A Brest, installés dans un 1er temps à Pontanézen, les forçats invalides sont sous l’Empire placés sur le Marengo, avant de se retrouver en 1813 dans les combles du bagne.
Enfin encore ceci : En 1840, dans le langage populaire, on donne le nom de « marengo » aux forçats invalides, par allusion à ce vieux vaisseau qui servit longtemps (pourtant pas plus de 7 ans) de salle d’incurables !

CQFD
Cordiales salutations,
Jean-Luc


Retourner vers « Histoire de la marine française : Des origines à la naissance de la vapeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité