SEMILLANTE 2

cyril
Messages : 4
Enregistré le : 30 Juin 2015, 14:00

SEMILLANTE 2

Messagepar cyril » 01 Juil 2015, 08:29

Bonjour,
Je viens sur ce forum car je n'arrive pas a trouver une information sur un aieul qui était officier sur ce bâtiment et qui avait pris sa retraite quelques mois avant le naufrage en Corse. Un d'entre vous connaitrait-il à qui s'adresser pour avoir des infos sur sa carriere ?

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar DELAMBILY » 01 Juil 2015, 10:52

Salut à Tous,
Bonjour Cyril,

L'idéal est de nous donner ses nom et prénoms, et toutes informations maritimes connues (entrée au service, grades, affectations . . . etc).
Le Commandant de la Sémillante lors du naufrage, le CF Gabriel Auguste JUGAN (1807-1855), fils d'un capitaine de vaisseau du Premier Empire, figure dans mes généalogies.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

cyril
Messages : 4
Enregistré le : 30 Juin 2015, 14:00

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar cyril » 01 Juil 2015, 13:38

Bonjour à tous
bonjour DELAMBILY,
Le nom de cet aieul est CLOS Jules, François 1809 / 1891 Capitaine de vaisseau

SL
Messages : 1520
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar SL » 01 Juil 2015, 13:57

Bonjour,
Premiers éléments :
CLOS, Jules, François
Né le 27 mai 1809, entré au service en 1824
Aspirant de 1ère classe du 20 septembre 1826
Enseigne de vaisseau du 31 décembre 1830
Lieutenant de vaisseau du 10 avril 1837
Capitaine de vaisseau du 14 février 1851
Cordialement SL

cyril
Messages : 4
Enregistré le : 30 Juin 2015, 14:00

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar cyril » 01 Juil 2015, 14:26

Bonjour à tous
bonjour SL,
Merci pour ce déroulement de service que je ne connaissais pas.
A part des boutons de vareuse il me reste une photo sépia
d'un équipage à bord d'un bateau (peut-être la semillante).
Un scan de cette photo de qualité médiocre intéresse-t'il quelqu'un ?
Je suis preneur bien évidement de toutes les informations sur son service.
Cordialement

SL
Messages : 1520
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar SL » 01 Juil 2015, 14:48

Rebonjour,
Erreur de ma part du à une mauvaise impression de l'annuaire.
Au lieu de
Capitaine de vaisseau du 14 février 1851
lire
Capitaine de frégate du 14 février 1851
Capitaine de vaisseau du 26 août 1861

Chevalier de la légion d'honneur du 17 octobre 1844
Officier de la légion d'honneur du 30 décembre 1854
A cette époque second du JUPITER, vaisseau de 80 canons
Commandant du JUPITER du 24 février 1855
Commandant du vaisseau le FLEURUS armé en transport le 21 juin 1862
Commandant la frégate à hélice la ZENOBIE portant le pavillon du contre-amiral commandant en chef la division navale des côtes occidentales d'Afrique du 2 octobre 1865
Commandeur de la légion d'honneur du 29 décembre 1866 (42 ans de services effectifs, dont 27 à la mer)
Nommé à la première classe du grade de capitaine de vaisseau du 6 avril 1867
Admis à faire valoir ses droits à la retraite à titre d'ancienneté de service et par application de la mesure sur la limite d'âge du 27 mai 1869.
Cordialement SL

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar DELAMBILY » 01 Juil 2015, 15:11

Re,

La biographie de votre aïeul est "épinglée" dans une de mes généalogies, celle des Martin de Roquebrune. Le Commandant Jules CLOS était l'oncle par alliance de Marie Claire Amélie MARTIN de ROQUEBRUNE, fille ainée du contre-amiral Joachim François Jules MARTIN de ROQUEBRUNE, maire de Toulon de 1874 à 1876, condisciple du commandant CLOT. Amélie MARTIN de ROQUEBRUNE était la grand mère de l'amiral AUPHAN.

Sa biographie : http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_clos_jules.htm

L'amiral MARTIN de ROQUEBRUNE et le commandant CLOS sont tous deux décédés à Sorèze (Tarn).
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

cyril
Messages : 4
Enregistré le : 30 Juin 2015, 14:00

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar cyril » 04 Juil 2015, 20:58

Bonsoir à tous, bonsoir DELAMBILY,
Je réponds avec quelques délais[list=][/list] à votre dernier message car je voulais au préalable vérifier quelques éléments sur ma propre généalogie.
Le Commandant Jules CLOS s'est marié avec sa cousine germaine Hélène CLOS dont le frère épousa Amélie MARTIN de ROQUEBRUNE.
Le "Marin", comme nous l'appelons dans la famille avait un caractère assez marqué.
Il rentrait parait-il dans de grandes colères à l'évocation de la SEMILLANTE.
Voilà pourquoi nous l'attribuons , à tort, un service à bord de celle-ci.
La photo est celle de son équipage sur la ZENOBIE.
Je vous remercie pour ces renseignements qui éclairent fortement les documents en ma possession.
Très cordialement,

papa_chat
Messages : 409
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar papa_chat » 05 Juil 2015, 15:13

SL a écrit :Rebonjour,
...
Nommé à la première classe du grade de capitaine de vaisseau du 6 avril 1867
...
Cordialement SL


bonjour SL,
c'est quoi un Cv de 1ère classe ? un sous-commodore ?
pouvez vous en dire un peu plus (crétion, disparition, distinctives de grade...) ?
bien à vous

SL
Messages : 1520
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar SL » 05 Juil 2015, 20:49

Bonsoir à tous, bonsoir "Papa_chat",
N'entrant pas directement dans ce qui concerne les uniformes et tenues, je ne dispose pas dans l'immédiat des références exactes relatives à la création et l'organisation des deux classe de capitaines de vaisseau.
Comme dans plusieurs autres grade de l'époque (y compris chez les officiers mariniers) il s'agissait d'une sorte d'échelon fonctionnel un peu comparable à celui qui existe de nos jours dans le service de santé.
Dès que j'aurai réuni la documentation nécessaire, j'en ferai part sur le forum.
Cordialement SL

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 624
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar Patrick le SCOUARNEC » 06 Juil 2015, 12:46

cyril a écrit :...il me reste une photo sépia d'un équipage à bord d'un bateau (peut-être la semillante).
Un scan de cette photo de qualité médiocre intéresse-t'il quelqu'un ?...


Bonjour Cyril, bonjour à tous.

Une photo est toujours intéressante à voir (et parfois à commenter).
Nous sommes preneur, bien sûr.
Patrick

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar DELAMBILY » 07 Juil 2015, 22:05

Salut à Tous,
Bonsoir Cyril,

La tragédie de la Sémillante a fait l'objet de biens des discussions dans les foyers, notamment dans les milieux maritimes. Alphonse Daudet en fait un récit dans "Les lettres de mon moulin", si mes souvenirs de lectures de jeunesse sont bons.
Pour le lien familial "oncle par alliance", j'ai certainement été influencé par l'acte de mariage CLOT-MARTIN de ROQUEBRUNE, parmi les témoins de ce mariage figurent deux personnages présents dans mon étude sur le personnel politique et administratif du département du Var (l'histoire de la marine est pour moi un agréable passe-temps) à savoir :
LOMBARD Antoine Auguste André (1812-1904), capitaine de vaisseau en retraite et maire de Draguignan de 1874 à 1875 et de AUBAN Jacques Robert Camille (1798-1870), directeur du service de santé de la marine à Toulon, membre du conseil municipal de Toulon et conseiller général du Var, entre 1837 et son décès, tous deux oncles par alliance de l'épousée.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

DELAMBILY
Messages : 590
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: SEMILLANTE 2

Messagepar DELAMBILY » 07 Juil 2015, 23:04

Re,

Le capitaine de vaisseau et ses classes :

Ci-dessous la composition pyramidale du corps des officiers de marine, ce pense-bête est d'une aide incomparable dans mon travail de biographie, pour la période de la Monarchie de Juillet, Seconde République et Second Empire.

Ordonnance Royale (OR) du 1er mars 1831 :
3 amiraux,
10 vice-amiraux,
20 contre-amiraux,
70 capitaines de vaisseau (28 de première classe, 42 de deuxième classe. Par Décision Impériale (DI) du 24 avril 1867 il ne reste plus qu'une seule classe.)
70 capitaines de frégate,
90 capitaines de corvette,
450 lieutenants de vaisseau,
550 lieutenants de frégate,
300 élèves (200 de première classe, 100 de deuxième classe).

Ordonnance Royale du 29 décembre 1836, portant modifications à la précédente :
- 1) Le grade de capitaine de frégate est supprimé.
- 2) Le nombre des officiers supérieurs est maintenu à 230, et la classification en sera faite comme suit :
80 capitaines de vaisseau (30 de première classe et 50 de deuxième classe),
150 capitaines corvette (50 de première classe et 100 de deuxième classe).
- 3) Le nombre des lieutenants de vaisseau est maintenu à 450, ce grade sera divisé en deux classes (90 de première classe et 360 de deuxième classe)
- 4) Le grade d'enseigne de vaisseau est substitué, en tous points, au grade de lieutenant de frégate, et le nombre de ce nouveau grade est maintenu à 550.
- 5) Le nombre des élèves de première classe est maintenu à 200. Une OR déterminera le nombre des élèves de deuxième classe.

Ordonnance du 8 septembre 1846 portant augmentation des cadres des différents grades du corps de la marine :
Capitaines de vaisseau, de 100 à 110 (36 de première classe, 74 de seconde classe),
Capitaines de corvette, de 200 à 230 (76 de première classe, 154 de deuxième classe),
Lieutenants de vaisseau, de 600 à 650 (110 de première classe, 540 de deuxième classe),
Enseignes de vaisseau, de 500 (sic) à 550 (le nombre prévu par l'OR du 29 décembre 1836 était déjà de 550).

Par arrêté ministériel du 2 avril 1848, le titre d'élève de la marine est remplacé par l'appellation républicaine d'Aspirant.

Par arrêté du gouvernement du 3 mai 1848 le grade de capitaine de frégate est rétabli sur ses anciennes bases ; le grade de capitaine de corvette est supprimé (il sera rétabli en 1917).

Par l'arrêté du 16 juin 1848 le nombre des lieutenants de vaisseau de premières classe est porté à 325, moitié de l'effectif réglementaire.

Par Décret Impérial du 25 mars 1854, le cadre des enseignes de vaisseau est porté de 550 à 600.

A noter : sous la Révolution le grade de capitaine de vaisseau comportait 3 classes, puis 2 sous l'Empire.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)


Retourner vers « Histoire de la marine française : Des origines à la naissance de la vapeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité