recherche d' un ancien Pingouin, JP TORCHAUSSE

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

recherche d' un ancien Pingouin, JP TORCHAUSSE

Message par SEVENOU » 08 Mai 2008, 12:13

Jai un ami dont la fille a elle même une amie qui recherche des marins ayant connu son père dcd depuis peu, je vous fais suivre son courriel:
Merci à vous d' avance si vous le connaissiez de répondre directement à sa fille.

Salut l'ancien, une copine de Sabrina m'a demande si l'on peut retrouver des
photos et diverses infos sur son pere decede il y a 1an et demi ,et dont elle
n'a plus rien car les gens qui ont repris l'appartement du pere on tout brulé
.j'ai pense a toi qui connait pas mal de monde
a tout hazard voici des infos qui peuvent guider
nom:TORCHAUSSE
prenom:J.P.
né le 24 12 1936
MATRICULE/0555.7760
entrée:le 24/11/1955
rayé le:15 04 1963
IL ETAIT SM 2eme clase
il a fait la 25 F
MADAGASCAR DU9/12/56 AU 25/11/1958
LE MAROC DU 17/11/59 AU 25/4/1960
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 08 Mai 2008, 12:17

Bonjour,

Est-il possible d'avoir plus de détails ? Quelles étaient ses affectations ? Sa spécialité ?

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 12 Mai 2008, 15:58

Pour le moment je n' ai que les renseignements ci dessus, il faut que j' arrive çà joindre la fille de mon copain et je n' ai pas ses coordonnées pour l' instant!
Je vous tiens au courant dès que j' ai du nouveau, merci en tous les cas de votre intérêt à ce cas.
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 12 Mai 2008, 21:32

Je ne sais pas si je pourrais grand chose pour elle, mais j'effectue moi aussi des recherches sur mon père dcd en 82 et je sais à quel point la moindre réponse est signe d'espoir. Cette personne pourrait s'inscrire elle-même sur le forum.

Mon père est entré en 56 et a quitté en 71, il pourraient s'être croisés (même si les chances sont maigres). Il n'était pas à la 25F, c'est une certitude. Mais Madagascar et le Maroc, pourquoi pas ? Et en 8 ans, le parcours de son papa doit être plus étoffé que çà.

Pour être sûre que nous parlons de la même chose : un pingouin, c'est un marin sur un porte-avion ou tout marin de l'aéronavale ?

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 12 Mai 2008, 21:51

Oui, désolé pour le terme, un Pingouin est un ancien de l' Aéro, j' en étais un ainsi que mon frère!
Pouvez vous me donner des renseignements sur votre Père même en courriel privé si vous le vouleéz, j' ai des amis qui font partie de l' amicale des anciens de l' Aéro, je leur ai donné les coordonnées de cette jeune femme au cas où!
aneran@wanadoo.fr
Cordialement, AS
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 13 Mai 2008, 22:59

Bonsoir,

merci de votre proposition dont je profite immédiatement.
Mon père s'appelait Guy Schlewer (prononcer chlévert), il s'est engagé en octobre 56.
Il a obtenu son BE radar aéro en février 58 suite à quoi il est monté sur le Dixmude comme matelot radariste.
Il est redescendu en septembre 58 pour sa maistrance aéro à St Raphaël.
Il a ensuite obtenu un certif de dépanneur radio-radar à Rochefort en octobre 60 puis monte sur le Clem comme officier marinier. Il dépanne et entretien les matériels électroniques aéroportés.
Il quitte le clem en septembre 63 pour la BAN de Lartigue. Il y est chargé de la maintenance du matériel d'infrastructure électronique de l'aérodrome.
A la fermeture de Lartigue, il passe un mois à Kébir (quitté fin juin 64) avant d'intégrer le cours d'EOR - Branche Contrôleur d'aéro en octobre 64.
En novembre 64, il intègre l'EPV - 56S à Nîmes. Il obtient un certif de contrôleur de la circulation aérienne le 01/04/65 et sera adjoint au chef de contrôle local de l'aérodrome de Garons pendant sa présence à la 56S. Dans son carnet de vol, il est mentionné comme élève navigateur à partir d'octobre 65.
En janvier 66, il intègre la 22F, toujours à Nîmes. Je sais qu'il a volé avec l'équipage Victor Charlie comme Tacco. Il reste à la 22F jusqu'en septembre 69. Il a obtenu son certif Naéri (navigateur aérien) en février 66. Au cours de cette période à la 22F il a été :
- chef de service électronique sur avion P2V6 Neptun,
- adjoint au chef des services techniques d'une flotille, en charge du matériel de navigation (sur Bréguet Atlantic),
- cotac
- a assuré la formation technique sur le matériel de navigation de l'Atlantic pour les techniciens tous grades et toutes bases confondus (1 mois en 68 ).
Je ne sais pas si ces activités se cumulaient ou pas.
En Septembre 69, il est passé sur la 21F, toujours à Nîmes. Il a navigué avec Uniform Hotel. Il était chargé de la formation des électroniciens de bord de la flotille. Son carnet de vol est clos au 18/10/71.
Il a ensuite pris un congé de 1 an avant de partir dans le civil.

J'ai trouvé quelques personnes qui ont forcément volé avec lui (mêmes photos) mais pour le moment aucune ne se souvient de lui. Seule une personne qui est arrivée à Nîmes peu de temps avant le départ de mon père se souvient de lui mais n'a pas grand chose à raconter puisqu'ils se sont croisés. Et une autre qui est arrivée après son départ a entendu ce nom de schlewer.

Aussi toute piste est la bienvenue. Merci pour votre aide.

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 17 Mai 2008, 14:34

Pascale, excusez moi de vous appeler par votre prénom mais au moins vous savez que c' est à vous que je m' adresse, pourriez vous me faire parvenir une photo d' époque de votre Père et si possible en tenue histoire de faire suivre à l' Amicale des Anciens de l' Aéro?
Merci d' avance.
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 17 Mai 2008, 17:27

Bonjour Sevenou,

c'est fait en MP (parce que j'avais peur de ne pas savoir mettre les images ici) mais comme je crois que j'ai trouvé la combine, je les mets ici aussi, au cas où d'autres yeux venaient à se promener par là :)
Image

Là, il fait le beau au milieu de la piste :
Image

Ici, il est au premier plan avec les écouteurs
Image

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 17 Mai 2008, 17:31

Pas de problème, j' airécupéré les photos et je fais suivre.
PS André est mieux que Sèvenou!
Je vous tiens au courant.
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 17 Mai 2008, 19:52

Pascale(!) pourriez vous me donner votre adresse net, ce serait plus simple pour vous envoyer les réponses que j' ai pour vous?
La mienne est aneran@wanadoo.fr précisez en sujet ou objet, recherche netmarine
En voici une.

J'étais élève contaé de Avril 1964 à Octobre 1964) à l'E.P.V. 56S à Nîmes-GARONS.
Je me rappelle qu'il y avait avec nous des EOR . je crois je me rappeler d'un certain COUSIN ...
Une particularité : ils étaient en treillis de 'taf mais au lieu du traditionnel bachis, ils avaient la casquette ...

J'ai donc pu le croiser à cette époque ...
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 17 Mai 2008, 20:52

PS André, voilà j'ai transmis mon adresse mail.

merci pour ce premier message mais sincèrement je ne comprends grand chose : Si contaé est contrôleur aérien, mon père a intégré la promo juste après (11/64 à 02/65). Il est possible d'être EOR en même temps que élève contrôleur aérien ?

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 17 Mai 2008, 21:17

Alors là je ne sais pas, les "spés" changent de nom très souvent et depuis ma quille en 76 je ne suis plus!
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

SEVENOU
Messages : 63
Enregistré le : 21 Jan 2007, 14:51
Localisation : CAUDAN (56)

Message par SEVENOU » 22 Mai 2008, 19:32

Bonsoir Pascale toujours en stand by pour les recherches sur votre Père et celui de l' amie de l' amie.
Bonne chance de votre côté tenez moi au courant j' en fais autant du mien.
"Crains le pire, espère le meilleur mais contente toi de ce qui vient." (l' Amiral).

basic
Messages : 235
Enregistré le : 25 Mar 2007, 18:13

Guy Schewer

Message par basic » 23 Mai 2008, 09:34

Bonjour Pascale,

A la lecture de vos écrits, je pense pouvoir restituer en partie le passé de votre père.
En octobre 64, il a débuté le cours de contrôleur d'aéronautique (CONTA) à l'Ecole du Personnel Volant (EPV).
A l'issue des 3 mois de cours (durée à l'époque), diplôme obtenu, il a débuté une formation d'Elève Officier de Réserve en Situation d'Activité (EOR). Ce statut avait pour objet de mettre à disposition des armées des officiers sous contrat à durée déterminée (de 6 mois à 8 ans) pour des carrières courtes limitées statutairement à un maximum de 20 ans. Il servait (et sert toujours sous la forme d'OSC) de variable d'ajustement de la pyramide des grades d'officiers subalternes, en particulier, à l'époque, pour compenser les effets des décès consécutifs aux conflits indochinois et algériens. Les candidats étaient recrutés en externe au niveau d'études supérieures et en interne au niveau baccalauréat. Le cursus prévoyait deux fois par an (février/mars et septembre) une formation générale d'officier de marine d'environ 4 mois (au CIN Brest?) suivie d'une formation de spécialité propre à chaque candidat. C'est dans ce cadre que votre père a commencé en octobre 65 sa formation d'élève navigateur aérien (NAERI), dont il a obtenu administrativement le diplôme en février 66.
La deuxième photo montre votre père en Aspirant sur le parking aéronef de l'Escadrille 56S, escadrille support de formation des élèves de l'ecole du personnel volant dont le commandant portait le titre de commandant de l'EPV/56S. Elle est prise dans un axe au 030 (Nord/Nord-Est) et montre en arrière plan la manche à air et le radar météo devant la tour et la partie droite du fuselage d'un Neptune stationné devant le parking des Services techniques de la base.
Titulaire du brevet de navigateur aérien (NAERI), votre père a commencé une carrière de coordinateur tactique (COTAC en français; tactical coordinator (TACCO) en anglais) en équipage de patrouille maritime sur BR1150 Atlantic à la Flottille 22F à Nîmes. Sur la 3ème photo, on le voit à son poste, assis en vol sur son strapontin pliable de la table d'attaque (TA) en cours de rédaction d'un message. En face de lui se trouve le tableau d'armement (commande d'ouverture de la soute d'armement, commande de sélection des armes sur les portiques, commande de télécommande de réglage des torpilles, commande de largage de fumigènes et des colorants, commande des charges explosives, commande des caméras, ...) dont le câble de la poignée de largage pend le long du bord gauche de la photo. A sa droite se trouve le navigateur aérien en charge, au moyen de la table d'attaque, du suivi de la position de l'aéronef par rapport à sa cible, qui n'apparait pas en phase de pistage (but de surface ou sous-marin) car il a devant lui une table américaine de calcul astronomique (un livre) destiné à vérifier la véracité du cap délivré par les centrales gyroscopiques (bien que le sextant ne pende pas du plafond au dessus de son épaule gauche). Derrière se trouve le navigateur aérien de la table de recherche (TR), les yeux rivés sur le calculateur de navigation (CDN) pour y lire la position géographique de l'aéronef. Derrière encore (3/4 dos) se trouve le radio et, dans le dos du radio, le radariste penché sur son scope radar. Enfin, au fond, le poste guerre électronique ne semble pas armé (auteur de la photo?). Cette photo représente votre père dans sa fonction de responsable de la conduite des différents opérateurs de la tranche tactique d'un BR1150 Atlantic. Compte tenu de l'action observée des différents figurants, elle semble avoir été prise lors d'un transit aller vers une zone de travail.
J'espère que ces quelques explications vous auront éclairée sur les fonctions de votre père en vol.

Basic

Schlewer pascale
Messages : 18
Enregistré le : 16 Juil 2007, 20:23

Message par Schlewer pascale » 24 Mai 2008, 18:22

Basic, merci pour ce décryptage. Je vais imprimer tout çà et l'éplucher attentivement.

Pourriez-vous me dire ce que c'est qu'OSC ?

Pour entrer dans le détail, en revenant de Kébir voici ce qu'indique la fiche matricule (c'est un peu dans le désordre, ce qui semble étonnant dans un document de l'armée) - en bleu, mes commentaires :

- BAN Lann Bihoué du 27-6-64 au 1-10-64 (soit 3 mois, je n'ai aucune idée de ce qu'il y fait. D'après ma mère, il n'y serait même pas allé)
- Admis au cours d'EOR pour compter du 1-10-64 Référence N°3040 MPM Branche contrôleur d'aéronautique
- CPAN St Raphaël du 28-9-64 au 1-10-64 (il était donc et à Lann Bihoué et à St Raphaël sur cette période, c'est possible çà ? Pourquoi l'avoir indiqué pour 2 jours sur St Raph ?)
- (EOR) CPAN St Raphaël du 1-10-64 au 1-11-64 (soit un mois, pour quoi faire ?)
- BAN Nîmes Garons (EPV 56S) du 1-11-64 au 1-3-65 (soit 4 mois)
- BAN Nîmes Garons du 1-3-65 au 26-4-65 (soit 2 mois - il est indiqué comme aspirant (R) le 1-4-65 en même temps qu'il obtient le diplôme de contrôleur Circulation aérienne)
-EPV56S (Nîmes Garons) du 26-4-65 au 28-1-66 (il obtient son brevet le 1-2-66)


Je n'arrive pas à faire coller avec les 3 mois de formation pour l'obtention du CONTA, ni avec les 4mois de formation générale d'officier de marine d'autant que le seul moment où il est "affecté" à Brest, c'est au CAM pour un an entre 71 et 72 (année durant laquelle il est en congé aéro). D'ailleurs je ne sais pas trop ce qu'est le CAM, j'ai l'impression de voir ce terme chaque fois que mon père était en "transit" entre 2 affectations.
J'ai le même problème avec le congé aéro, ma mère dit que c'est une année "sabbatique" le temps de trouver un poste dans le civil. Mais cette année est-elle payée ou c'est juste une possibilité de se mettre en stand by pour chercher du boulot et revenir en cas d'échec ?

Vous avez trouvé tout çà juste en lisant mon message et en scrutant les photos ? Merci pour le temps que vous avez du y passer.
:D

Répondre