ancien d indochine 1949/1951

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Messagepar SALIOU » 26 Avr 2011, 10:53

Aucun doute que le commando François ait souvent eu recours au service du Duguay pour ses transferts vers les théatres d'opération: vers Madagascar en mai 47, vers l'Indo en octobre 47...etc...Ce que je dis c'est que la commando n'est pas rattaché au Duguay mais de passage sur des périodes plus ou moins longues.
Les collègues que votre GP n'a pas vu revenir peuvent très bien faire partie de la compagnie de débarquement du Duguay.
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 26 Avr 2011, 15:16

Tout a fait daccords avec vous.Si je vous ai paru un peu rude je m'en excuse ,mais toutes ces recherches me tiennent a coeur alors des fois je m'ecxite tout seul,mais pour en revenir au cmd d'apres "l'histoire" et mes archives perso,on comprend que le Duguay vivait en fonction du commando ,pour exemple, mon GP en tant que cannonier a proffite lui aussi de ce long repos a Dalat :au meme dates que le cmd
j'imagine que mon GP ,qui avais 20 ans a cette epoque la ,n'avais pas la conscience des chose et que ce qui nous semble important aujourd'huit pour nous,etait derisoire pour lui hier (B H L sort de ce corps :D )

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 26 Avr 2011, 15:49

D'ailleur de + en + daccord avec vous car d'apres mes
souvenirs(de repas du dimanche) c'est surtout les copains d'une compagnie d'une trentaine d'hommes qu'il parlait donc ca serait plus plausible avec vos dires (encore des recherches et de courtes nuits pour ma pomme) :lol:

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Duguay Trouin et commando François

Messagepar SL » 04 Mai 2011, 21:40

Bonjour,
Mon matériel étant de nouveau opérationnel, je me permets de vous apporter, avec retard, les quelques éléments ci-dessous, complément de ce qui a déjà pu vous être dit dans d’autres messages.

Incorporé à Toulon en février 1945, votre grand-père a ensuite été dirigé sur le centre Siroco sans doute au centre de formation et non à l’école des fusiliers. Le temps passé au centre semble en effet trop court pour correspondre à un séjour en école de spécialité. Après cette formation initiale, comme l’indique la légende d’une photographie, il est probablement allé suivre un cours (brevet élémentaire) de canonnier.
A cette époque en effet existait au Maroc un groupe des écoles d’équipages comprenant divers cours, dont celui des matelots canonniers, et fonctionnant en partie à terre, en partie sur le Jean Bart.
Compte tenu de la date d’appareillage du Jean Bart (24/08) et de celle de la fin de cours (15/09), il n’est pas impossible que les élèves de ces cours aient continué à être administrés par ce bâtiment de ligne jusqu’à leur départ de l’école.
Après 1949 il est fait mention de l’E.A.C. des Bormettes. Il s’agit là de l’école annexe de canonnage fonctionnant dans cette localité du Var avec l’école des officiers canonniers et les cours du brevet d’armurier (brevet élémentaire et brevet supérieur). La durée du séjour dans cette école fait alors penser à une affectation plutôt qu’à une période de formation (ou peut-être un cours suivi d’une affectation).

Pour ce qui concerne le commando François il est exact qu’avant son baptême par décision ministérielle du 19 mai 1947 il était nommé « commando du Duguay Trouin ». Il ne s’agissait là que d’une appellation provisoire et comme il a pu vous être indiqué dans les messages précédents, le commando n’était que de passage sur ce croiseur.
Dès la fin de ses travaux de grand carénage, le Duguay Trouin appareille pour l’Extrême Orient le 28 mai 1947.
Le commando François est embarqué à bord. Lors de l’escale à Diégo Suarez, ce commando est mis à terre pour la défense de Tamatave et reste aux ordres du commandant de la marine à Madagascar. A l’occasion d’opérations ponctuelles il est rejoint pas la compagnie de débarquement du Duguay Trouin. Il en est ainsi entre le 17 et le 21 août dans la région de Fénérive où on le retrouve avec des personnels du croiseur mais aussi avec les personnels des compagnies de débarquement du DE Tunisien et du patrouilleur L’Ajaccienne ; l’ensemble étant placé sous les ordres du commandant en second du Duguay Trouin.

Le commando François participe encore aux opérations de Madagascar entre le 1er et le 16 octobre 1947 avant d’être transporté de Diégo-Suarez à Saïgon par le Duguay Trouin puis mis au repos à Dalat. Le commando reviendra à plusieurs reprises à bord du croiseur en particulier au cours du 4ème trimestre 1948 pour une mission aux Indes françaises. Mais il sera également embarqué sur d’autres unités (avisos, tenders d’aviation, ....) pour un certain nombre d’opérations.

En définitive je pense arriver à la même conclusion que « Saliou » : le commando François a effectué un certain nombre de traversées à bord du Duguay Trouin La compagnie de débarquement du croiseur a effectué un certain nombre d’opérations avec ce commando. Votre grand-père a peut-être fait partie de cette compagnie de débarquement ou certains de ses camarades qui en étaient ont malheureusement trouvé la mort lors de ces opérations.
Cordialement
SL

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 05 Mai 2011, 09:52

Bonjour et merci ,vous apportez beaucoup d'eau a mon moulin a savoir que:
je n'arrivais pas a savoir ce qu'etait les bormettes (EAC) avant le 1er semestsre 53.Donc mon GP y est reste 2 ans ,il etait marie et habitait au quartier de la valette a toulon (bcp de marins habites ce qrt a cette epoque)
ma GM me dit qu'il partait (en uniforme)le matin et qu'il revenait le soir,elle n'a aucuns souvenir de manoeuvres ou sortie de plusieurs jours comme je vous l'ai dit precedement j'ai une photo ou il est QMC (3 bandes sur les manches) et cannonier pointeur (2 cannons croises) Est-ce juste??en tout cas il disait qu'il allait a l'ecole. Quels son les termes exactes de E A C??
Bon maintenant un morceau plus corriace:5em depot guerre 27.02. 45 au 01 03 45 en campagne double(cd) centre siroco 01 O3 45 au 09 05 45 campagne simple + 1\2 . centre siroco du 09 05 45 au 15 05 45 en demi campagne. bon vu que c'etait encore la guerre est-ce que c'etait pas une instruction faite dans l'urgence ,melangeant un peu toutes les disciplines???J'ai une question un peu bete maintenant,jusqu'au 08 05 45 on est en etat de guerre ,bon mon GP qui s'engage en fevrier 45 n'est qu'un eleve au 8 mai 45 apparament , ALORS pourquoi il a (et c'est ecrit)il a la "medaille commemo francaise de la guerre de 39-45 barette "liberation" ??? Ma GM m'a dit qu'elle a souvenir que mon GP disait qu'il avait etait fusiller marin mais(car il y a un mais)dans les livres un peu serieux on apprend que l'armee manquait cruellement de cannonier ,ce qui me ferait penser a instruction FM sous occupation et au sortir de la guerre ,vite,vite cours de cannonier pour mada et indo ,car non mon grand pere ne faisait pas partie d'une compagnie de debarquement il m'a tjr dit "moi ,je descendait pas a terre pour aller me battre,j'etait cannonier et quartier maitre et il a ajoute que surement il avait ete pris d'affection par le commandant parce ce que la nuit il etait dans la salle de pilotage a cote du cmd a getter et qu'a 20 ans ca vous eblouit et vous rends fier (les autres faisait la meme chose ,mais dehors,c'est pour ca qu'il a pris ca pour une sorte de marque d'affection).DONC je retranscrit tel quel :Jean-Bart (mer) du 15 05 45 au 26 08 45 en campagne simple (donc periode photo "cours de cannonier ,batterie d'el hank,casablanca Aout 45) ensuite:Jean-Bart (mer paix) du 26 O8 45 au 15 09 45 en demi campagne ,ensuite j'ai plus rien (en officiel) jusqu'au 14 02 47 ,Duguay-Trouin (mer paix).Allez je m'arrete un peu ,c'est sur je n'ai pas votre clarté d'ecriture alors j'espere que moi y'en a bien me faire comprendre sinon gros merci pour vos reponses qui certaines mon vraiment bcp apporté(si,si,pour de vrai, c'est pas de la leche ) :D :D

yvo35
Messages : 241
Enregistré le : 28 Déc 2009, 13:27
Localisation : Bretagne

Messagepar yvo35 » 05 Mai 2011, 10:23

Bonjour,
CORSICOU a écrit :jusqu'au 08 05 45 on est en etat de guerre
Ceci est inexact. L'Allemagne a capitulé le 8 mai 1945, mais le Japon l'a fait le 2 septembre. La France était donc en guerre jusqu'à cette date.
Cordialement.
Yvonnick

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 05 Mai 2011, 11:53

yvo35 a écrit :Bonjour,
CORSICOU a écrit :jusqu'au 08 05 45 on est en etat de guerre
Ceci est inexact. L'Allemagne a capitulé le 8 mai 1945, mais le Japon l'a fait le 2 septembre. La France était donc en guerre jusqu'à cette date.

merci pour ce rapel,ce qui m'interesse c'est pourquoi cette medaille alors qu'il est en theorie eleves alors que tant d'autres se sont battus et ne l'on pas forcement :lol: :?

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 05 Mai 2011, 12:17

Pour SL ,je viens de relire votre reponse,inutile de repondre a "que veut dire EAC"sinon je viens d'avoir ma GM au tel et elle sait pas ce qu'il faisait aux bormette,il disait "je vais a l'ecole" ,prenait le bus militaire a toulon et moi sur son carnet j'ai juste :"Rengage pour deux ans a\c du 27 02 50 renvoye dans ses foyers le 27 02 52" de cette periode il m'a dit n'avoir fait que les bormettes et ses superieur on voulu qu'il se rengage encore pour repartir en indo mais lui a preferer postuler pour la gendarmerie nationale.POUR la photo (en noir et blanc)ou j'indique les 3 bandes de QMC sur la photo elles sont blanches,mais pour ma GM elle aurait dit "argenté"mais sans certitude car ca remonte a 60 ans (tout ses vetements on ete jete ou donne en 52 ) cela serait il plausible et surtout est-ce que ca en changerait la signification ,sinon c'est complique pour mettre des photos sur le site??voila voila

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Identification grade

Messagepar SL » 06 Mai 2011, 07:53

Bonjour à tous, bonjour "Corsicou",
Si l'identification du grade détenu votre grand-père ne peut être faite à partir de ses galons ou des souvenirs de votre grand-père, il suffit simplement de regarder quelle est sa tenue.
Porte t'il une veste avec chemise et cravate et peut-être une casquette ? Dans ce cas il est officier marinier (grade de maître, peu probable compte tenu de son temps de service).
Porte t'il une vareuse avec col bleu, tricot rayé ou jersey et éventuellement bonnet ? Alors aucun doute il est bien quartier-maître de 1ère classe et comme vous mentionnez un insigne avec deux canons croisés, il est effectivement canonnier pointeur.
A suivre pour d'autres éléments ... mais il serait appréciable de pouvoir voir sur le forum les documents auxquels vous faites allusion. Pour mettre une photographie en ligne vous pouvez vous reporter à la rubrique "Photos mystère" du forum. Le webmestre y détaille la procédure pour réussir cette opération.
Cordialement SL

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 06 Mai 2011, 13:27

bonjour SL,c'est bien la vareuse et tricot qu'il porte,merci pour ces confirmations :wink:

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Médaille commémorative 1939-1945

Messagepar SL » 06 Mai 2011, 13:28

Bonjour,
Il semble tout à fait normal que votre grand-père ait obtenu la médaille commémorative française 1939-1945. Cette décoration a été créée par un décret du 21 mai 1946.
Aux termes de ce décret la médaille commémorative françaises 1939-1945 « est accordée à tout militaire, marin, aviateur affecté à des formations subordonnées soit à une autorité française, soit à un gouvernement français en état de guerre avec les nations de l’Axe, ou présent à bord des bâtiments armés par ces gouvernements et autorités ».
Cordialement

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 06 Mai 2011, 13:41

Mais qui etes-vous pour savoir tout ca???? :D .est ecrit aussi "medaille coloniale (madagascar)" et "medaille coloniale avec agrafe E.O " je ne les ai pas et on m'a dit que ces medailles avaient eté remplace donc qu'elle n'existe pas en tant que tel (ou du moins sous la forme que l'on connait )est-ce vrai????

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Médaille coloniale

Messagepar SL » 06 Mai 2011, 22:01

Bonsoir,
Une fois de plus rien que de très normal dans l'attribution de la médaille coloniale à votre grand-père. Cette attribution est liée à son affectation sur le Duguay Trouin et sa participation aux évènements de Madagascar et au conflit indochinois.
La médaille coloniale a été instituée par la loi de finances du 26 juillet 1893 (article 75). Elle était destinée "à récompenser les services militaires dans les colonies, résultant de la participation à des opérations de guerre dans une colonie ou dans un pays de protectorat".
Pour chacune de ces opérations il était créé une agrafe portant le nom de la colonie et éventuellement la date de l'opération.
C'est ainsi que le décret du 4 juin 1947 (modifié) créé une agrafe "Madagascar" pour les personnels de la marine embarqués sur des bâtiments basés ou de passage à Madagascar lors des évènements ayant débuté le 29 mars 1947.
Un peu moins d'un an auparavant, le décret du 5 août 1946 avait créé une agrafe "Extrême Orient" aux personnels ayant participé pendant trois mois aux opérations effectuées en Indochine à partir du 23 septembre 1945 (la date de cessation d'attribution de cette agrafe est la date du cessez-le-feu en Extrême Orient soit le 11 août 1954).

La médaille coloniale n'a pas complètement cessé d'exister mais dans la mesure où il n'était plus d'actualité de parler de "colonies" elle a été rebaptisée médaille d'outre-mer par décret du 6 juin 1962. L'inscription figurant sur la médaille devient médaille d'outre-mer (et non plus médaille coloniale) mais le ruban demeure le même et les différentes opérations ayant conduit à sa délivrance sont toujours matérialisées par des agrafes géographiques (exemple "LIBAN" - "ORMUZ" - "MOYEN ORIENT" pour la guerre du Golfe de 1990 - "RWANDA" ....)

Cordialement SL

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 07 Mai 2011, 07:43

Bonjour a tous,bonjour SL.Donc ce sont 2 medailles pareils avec chacune leur agrafe respectives.Pour la medaille "liberation"c'est bien celle avec un coq avec en fond la croix de lorraine??? (avec agr "liberation" bien-sur)

CORSICOU
Messages : 14
Enregistré le : 19 Jan 2011, 18:02

Messagepar CORSICOU » 08 Mai 2011, 08:15

BONJOUR un peu de pub pour un ancien marin de la WW2 qui a 89 ans vient d'ecrire un bouquin (tire a 200ex) disponible dans les 2 seule librairie de valras plage ou bien chez l'auteur lui meme (c'est avec son accord)
_"Issu de l'ecole des mousses,la seconde guerre mondiale s'impose a lui.
Une fois brevete pointeur d'artillerie sur le COURBET,il est affecte a la protection d'un petrolier..
Apres l'armistice,il connait les affres de l'attente aux ANTILLES sur le BEARN et ensuite sur le BERTIN,ce qui lui donne de vivre des moments historiques lorsque l'equipage refuse de suivre les directives transmises par la hierarchie emanant de VICHY en novembre 42
A partir de debut 1943 ,la reprise du combat sur le croiseur leger le TERRIBLE l'amene en AFRIQUE du nord et sur les cotes ITALIENNES ou il participe activement aux debarquement de SALERNE, puis de CORSE,avant de reintegrer le croiseur EMILE BERTIN sur lequel il s'illustre a ANZIO par des tirs affines,ainsi qu'au debarquement de provence
Un parcours impressionant,ce qui confere UNE VALEUR INCONTESTABLE A CE TEMOIGNAGE"
pour joindre l'auteur (qui vous dedicace le livre sur demande)
PICHON michel
4 rue Pierre CORNEIL
34350 VALRAS-PLAGE
04 67 32 10 32 (c'est un ancien alors appelez a des heures descentes,merci,) :wink:


Retourner vers « Recherche d'anciens camarades »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités