Recherche sur Etienne LALIS

NicoleBatardLalis
Messages : 12
Enregistré le : 13 Nov 2014, 16:06

Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar NicoleBatardLalis » 24 Nov 2014, 15:44

Bonjour à toutes et à tous,

En premier lieu, merci de m'avoir acceptée sur le Forum.
Retraitée depuis l'an 2002, je suis la fille d'un ancien marin, Etienne LALIS, qui a fait son Service dans la Marine et y a été rappelé en 1940.
Il a une page sur le site de l'Association ALAMER :
http://alamer.fr/index.php?NIUpage=31&Param1=12

Depuis de nombreuses années, j'essaie de retracer son parcours car ma famille ne m'en parlait pas.
Ce sont des photos, trouvées dans les archives familiales, qui m'ont amenée à m'intéresser à son passage dans la Marine. J'espère trouver de l'aide sur ce forum.
J'ai reçu sa feuille matricule de Toulon et petit à petit sa courte carrière de marin s'éclaircit mais bien des éléments manquent.
Il a été affecté au 5e dépôt en tant que matelot sans spécialité du 15 octobre 1931 au 26 novembre 1931, puis au CAM de Rochefort du 26 novembre 1931 au 15 octobre 1932.
Aucune mention n'est portée sur ce qu'il faisait exactement et s'il a navigué. Dans la vie civile il était typographe.

J'ai plusieurs photos où il est avec d'autres marins
Peut-être y a t'il des descendants de marins qui auraient eu un parent affecté à Rochefort à la même époque et qui pourraient me donner quelques précisions sur cette période et s'il a navigué, sur quel bâtiment ?

En mars 1940 il a été rappelé et affecté à Cherbourg comme quartier-maître sur le "Roscoff", bateau inexistant !!!
Les recherches concernant ce bateau, feront l'objet d'une autre question sur le Forum un peu plus tard. J'avais déjà posté un message en février 2007 qui n'a pas abouti..

Merci d'avance pour les réponses que vous pourriez m'apporter.

Nicole - Mikayann

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 601
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar Patrick le SCOUARNEC » 24 Nov 2014, 15:57

Bonjour et bienvenue parmi nous.

Je me permets de déplacer votre message dans un forum où vous aurez plus de chances d'avoir des réponses.

NicoleBatardLalis
Messages : 12
Enregistré le : 13 Nov 2014, 16:06

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar NicoleBatardLalis » 24 Nov 2014, 16:41

Merci beaucoup.

Je ne suis pas très habituée aux forums et ne savait pas où mettre exactement mon message.
Cordialement.

Nicole - Mikayann

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 406
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar OMNESJ » 25 Nov 2014, 10:49

Bonjour Nicole !
On se retrouve sur ce forum !
Peut-être une piste concernant le Roscoff. Il pourrait peut-être s'agir d'une péniche (réquisitionnée en 1940 ???).
Voir :
http://www.vagus-vagrant.fr/forum/viewt ... 75&t=13524
et
http://www.aquaforum.org/forum2/read.php?3,80668,80668
Bien cordialement,
Jacques Omnès

NicoleBatardLalis
Messages : 12
Enregistré le : 13 Nov 2014, 16:06

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar NicoleBatardLalis » 25 Nov 2014, 11:03

Bonjour Jacques,

Merci pour la piste du "Roscoff". Je n'ai jamais pensé aux péniches et cela pourrait concorder. Pourtant j'ai travaillé au Service Navigation de la Seine et V.N.F.!!!
Je vais suivre cette piste. La réponse à ma recherche est peut-être tout près.
En effet, on se retrouve sur le même forum. J'avais vu que vous y étiez également en consultant les messages.

Bien cordialement à vous.

Nicole - Mikayann.

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 406
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar OMNESJ » 25 Nov 2014, 11:35

Un document intéressant en complément, étayant l'hypothèse d'une réquisition du Roscoff : texte du décret du 27 janvier 1940 prononçant la réquisition collective de la batellerie.
http://www.jph-lamotte.fr/files/plais-hist_39-45.htm
Cordialement,
Jacques Omnès

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar SL » 25 Nov 2014, 13:21

Bonjour,
Pour répondre à une de vos interrogations, entre le 26 novembre 1931 et le 15 octobre 1932, E. Lalis était à Rochefort dans un centre d'aviation maritime (C.A.M.). Il n'a donc jamais été affecté dans une unité navigante et si ses états de service ne font pas mention d'un embarquement temporaire il a passé toute cette période à terre.
Si vous avez la possibilité de mettre les photographies que vous possédez sur le forum, il sera peut-être possible de vous en dire plus sur la carrière maritime d'E. LALIS.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 406
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar OMNESJ » 25 Nov 2014, 15:09

D'après les états de service publiés sur le site ALAMER (http://alamer.fr/index.php?NIUpage=31&Param1=12), Etienne Lalis a été renvoyé dans ses foyers et rayé des contrôles d'active le 15 octobre 1932.
Puis il est mobilisé le 7 mars 1940, APRES avoir embarqué sur le Roscoff en février 1940. Question de néophyte : pouvait-il avoir réintégré la marine AVANT sa mobilisation, alors qu'il l'avait quittée en 1932 ?
Jacques Omnès

SL
Messages : 1496
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar SL » 25 Nov 2014, 15:59

Bonjour à tous, bonjour "Omnesj",
Cette affaire de "Roscoff" me laisse songeur. J'ai lu attentivement les textes - décret, arrêté, circulaire - que vous citez dans un de vos précédents messages et je n'y ai pas trouvé de référence relative à l'embarquement de personnel militaire sur les unités de la batellerie.
L'article 2 du décret est clair à ce sujet : "En vue de ce service (de transport cf. article 1) est prononcée la réquisition collective de toutes les entreprises et de toutes les personnes qui concourent à l'exécution des transports sur les voies navigables ou aux opérations accessoires à ces transports.."
Les transports par voie fluviale continuent donc de s'effectuer conformément aux errements en vigueur en temps de paix, les mariniers sont simplement mobilisés sur leur péniche. Dans le cas bien précis où l'un de ces mariniers refuse de déférer à l'ordre de réquisition il est prévu qu'il puisse être remplacé (cf. circulaire). Pour des raisons de mise en oeuvre du matériel, il me semble que ce remplacement ne pouvait être fait que par un autre batelier ou du moins une personne ayant quelques connaissance en matière de navigation fluviale et de traitement des marchandises.
La demanderesse nous dit que E. Lalis était typographe donc assez éloigné de ces activités nautiques.

Peu probable également qu'il ait pu embarquer sur une péniche alors qu'il n'était pas mobilisé. Les éléments fournis par le site Alamer sont très loin d'être toujours fiables. Dans le cas qui nous occupe on notera
- qu'il est fait mention de deux matricules attribués à l'interessé, l'un - 649 C 31 A - correspondant effectivement à son affectation dans l'aéronautique maritime, l'autre - 6597 - dont on ignore tout ??
- que l'intéressé est démobilisé deux fois le 27 juin puis le 8 juillet 1940,
- qu'il est porté la mention "Mort pour la France" au titre des forces françaises de l'intérieur alors que rien ne figure à ce titre sur le site du ministère de la Défense (Mémoire des hommes).
Difficile dans ces conditions de retracer avec précision le parcours de l'intéressé.
Cordialement SL

NicoleBatardLalis
Messages : 12
Enregistré le : 13 Nov 2014, 16:06

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar NicoleBatardLalis » 25 Nov 2014, 18:04

Merci à tous pour vos réponses,

Je vois que des personnes se mobilisent sur ce Forum et peut-être arriverais-je à retracer la carrière de marin de mon Père.
Je viens apporter quelques précisions.
Tout d'abord ce qui est inscrit sur le site ALAMER est fiable puisque c'est moi qui ait donné les éléments.
Le matricule 6597 correspond à celui attribué lors du recensement auprès du canton de Vanves, en région parisienne et qui en tête d'une fiche matricule transmise par le SHD de Vincennes.
Le second 649 C 31 A apparaît sur la fiche matricule transmise par le SHD de Toulon.
N'ayant aucun document militaire de mon Père je ne peux expliquer ces 2 matricules.
Pour les 2 dates de démobilisation, elles sont mentionnées sur des documents différents.
Le 8 juillet 1940 sur la fiche matricule de Toulon et la fiche matricule de Vincennes.
Le 27 juin 1940 dans son dossier de Résistant à Vincennes.
En ce qui concerne la mention "Mort pour la France" elle figure sur son acte de décès.
Il a été tué le 21 septembre 1944 (après la Libération de Paris), rue des Vinaigriers à Paris 10e, avec le chef du groupe de FFI dont il était le chauffeur (André PICOUT), ainsi que l'épouse de ce dernier. Il ne peut donc pas être sur le site "Mémoire des Hommes".
N'étant pas habituée aux Forums, je ne sais comment mettre les photos de mon Père à Rochefort. Elles peuvent être vues sur le site "ALAMER".
En ce qui concerne la péniche "Roscoff" j'ai envoyé un courriel au chantier naval belge.
Cordialement.
Nicole - Mikayann

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 406
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar OMNESJ » 25 Nov 2014, 19:24

Bonsoir SL !
Les choses semblent en effet se compliquer, puisque, comme vous le démontrez, la réquisition des péniches n'implique pas le remplacement du personnel civil par des marins de la Royale.
Une questions et une remarque toutefois pour essayer d'avancer :
1. n'est-il pas envisageable que des matelots mobilisés aient pu être mis à disposition de certains bateliers pour des raisons à élucider (nature ou destination des marchandises transportées par exemple) ?
2. un examen plus attentif du document faisant état de la présence d'Etienne Lalis sur le Roscoff en 1940 fait apparaître en fait deux dates contradictoires ("février" dans la colonne de gauche et en regard, à droite, "7.3.1940") ; cette dernière indication correspond à sa date de mobilisation dans ses états de service ; d'où l'hypothèse d'une erreur sur la date à gauche, la deuxième étant valide ; dans ce cas, Lalis aurait bien embarqué en tant que mobilisé, ce qui nous renvoie à la question posée en 1.
Espérons que Mykayann pourra élucider cette question si elle obtient des informations précises sur le Roscoff.
Enquête passionnante en tout cas...
Cordialement,
Jacques Omnès

DELAMBILY
Messages : 562
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar DELAMBILY » 26 Nov 2014, 01:18

Salut à Tous,

Le Matricule 6597 correspond au matricule de la conscription.
Les registres de la matricule de conscription ont été transférés par le dépôt de Vincennes vers les archives départementales dans les années soixante ou soixante-dix et figurent dans la série R. Certaines AD, comme celles du Var, ont mis ces documents en ligne.
Les conscrits sont enregistrés chronologiquement, sous un numéro matricule, dans les registres du bureau de leur naissance ou de leur résidence, de l'année de leur vingtième anniversaire, recherches facilitées par une liste alpha.
La vie militaire, dans la biographie de mes personnages étudiés, est en grande partie alimentée par les nombreuses informations trouvées dans ces documents, exception pour les officiers, médecins, ingénieurs ou commissaires de marine, où j'utilise les registres de la matricule de la série M, du SHD -M- de Toulon.

E/S du mlot s/spé Etienne LALIS :
du 07/03/1940 au 30/05/1940 : 1er dépôt = dépôt des équipages de la flotte de Cherbourg.
du 30/05/1940 au 26/06/1940 : DL Cherbourg = DEFENSE LITTORALE de Cherbourg ?

A la veille de la seconde guerre mondiale (juillet 1940) la DEFENSE LITTORALE de Cherbourg, commandée par le CF Camille Jean Jules CAUDE (°1888+1983, EN.1907, CF.1932), dispose d'un groupe de vedettes rapides, commandé par le LV André Henri Stéphane MARTINET (°1905+1964, EN.1924, LV.1934), composé peut-être de VTA ou VTB, nommées par les équipages de façon non officiel ?
La date du 27 juin 1940 est proche de la prise de contrôle de la ville par les troupes de Rommel.

Cordialement
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 406
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar OMNESJ » 26 Nov 2014, 10:50

Bonjour !
Tout d'abord un grand merci à M. Delambily pour les informations qu'il donne sur des sources utilisables dans nos recherches sur des marins.
Mai je voudrais revenir au vaisseau fantôme Roscoff.
Cette péniche Freycinet, construite en 1932, était à vendre (et a apparemment été effectivement vendue) en 2009 :
http://www.vagus-vagrant.fr/forum/viewt ... OFF#p14410
Matricule :
Li8833F (http://www.vagus-vagrant.fr/forum/Liste.htm)
ou
1821588 Li 8833 ? (http://www.vagus-vagrant.fr/forum/viewt ... #p10030126)
Cette péniche pourrait donc bien exister encore. En retrouvant l'actuel propriétaire, Mikayann pourrait, peut-être, avoir accès à des archives du bateau et connaître son sort en 1940.
Peut-être pourrait-elle aussi prendre contact avec le Webmaster du site VAGUS-VAGRANT (http://www.vagus-vagrant.fr/), voire lancer une bouteille à la mer sur son forum :
http://www.vagus-vagrant.fr/forum/index.php
Cordialement,
Jacques Omnès

NicoleBatardLalis
Messages : 12
Enregistré le : 13 Nov 2014, 16:06

Re: Recherche sur Etienne LALIS

Messagepar NicoleBatardLalis » 26 Nov 2014, 11:27

Bonjour à tous

Un grand merci à tous et à chacun en particulier pour vos contributions et toutes les pistes que vous m'apportez pouvant me permettre de continuer mes recherches.
Il est vrai que j'avais remarqué que les dates de la carrière de marin de mon Père ne semblaient pas toujours très logiques.
Je pense que la date de février pour l'embarquement n'est pas bonne et qu'il faut conserver le 7 mars 1940 comme date où il a rejoint Cherbourg. D'ailleurs c'est cette date qui est mentionnée dans un agenda de sa sœur.
J'ai vu sur Internet que les archives de Cherbourg avaient été détruites lors de la débâcle. Ceci explique peut-être cela.
En ce qui concerne la péniche "Roscoff", le chantier naval existe toujours et j'attends une réponse à mon message d'hier.
Effectivement la péniche a été vendue en novembre 2009. Son matricule doit être enregistré avec les propriétaires successifs, qu'elle navigue ou ait été transformée en bateau-logement.
Comme le suggère Jacques Omnès, je vais essayer de prendre contact avec le Webmaster du site vagus-vagrant. VNF à Béthune ou à Paris ont peut-être le parcours de ce "vaisseau fantôme"
En ce qui concerne les vedettes rapides de la DL de Cherbourg, cette piste semble plausible.
Une idée m'était venue à l'esprit que des bâtiments de la Marine, qui n'avaient que des matricules, avaient pu avoir un surnom donné par les marins.
Cela est plus difficile à retrouver sauf si un ancien marin a ce même nom de bâtiment dans ses archives.

Etant né en juillet 1910, mon Père a été libéré en juillet 1940. Il n'avait donc que 30 ans. Compte tenu de la période, il y a sans doute une raison pour qu'il soit "rentré dans ses foyers"
Pendant son service en 1931/1932, il est sur 2 photos devant, semble-t-il, des cuisines à Rochefort. L'autre photo est une photo de groupe sans signe particulier.
La quête continue.
Merci encore à tous.
Cordialement.
Nicole _ Mikayann


Retourner vers « Recherche d'anciens camarades »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités