Patrouilleur auxiliaire

COMARGOUX
Messages : 543
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Patrouilleur auxiliaire

Message par COMARGOUX » 07 Fév 2013, 14:25

Bonjour,
je pensais donner le nom de DIANA à ce yacht-patrouilleur auxiliaire.
Cela vous semble-t'il plausible ?
Merci pour votre aide.
Cordialement
Olivier

Image

ALAIN
Messages : 1795
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par ALAIN » 07 Fév 2013, 15:55

Image

Voici le Diana; c'est bien lui

Alain

COMARGOUX
Messages : 543
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par COMARGOUX » 07 Fév 2013, 16:21

Merci beaucoup, Alain.

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par SALIOU » 09 Fév 2013, 20:30

Bonsoir,

Il y a un sujet sur DIANA ici:

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1400_1.htm
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Jean Lassaque » 15 Fév 2013, 18:26

Bonjour à tous et particulièrement à Klaus qui est incollable sur les yachts de plaisance...
Est-ce que la Diana est l'ex-Delaware construit en 1896 à Glasgow (Chantiers Napier, Shanks & Bell) pour Frederick G. Bourne et rebaptisé Diana par Clinton L. Blair (date de la vente indéterminée) puis offert par ce dernier au gouvernement des Etats-unis en 1917 ? Il aurait été racheté en 1918 par la marine française et ne serait donc pas un patrouilleur auxiliaire (bâtiment réquisitionné à titre temporaire) mais un bâtiment de la flotte principale (appartenant en propre à la marine militaire).
J'essaie de reconstituer sa carrière après novembre 1918 :
Yacht du résident général au Maroc (Général Lyautey), basé à Casablanca de 1919 à juillet 1922
Yacht de l'amiral commandant la division navale du Levant, basé à Beyrouth de novembre 1922 à août 1923
Stationnaire en mer Rouge (rattaché à la DNL), basé à Djibouti d'août 1923 à avril 1933
De nouveau basé à Beyrouth (DNL) d'avril 1933 à février 1935
Désarmé à Bizerte en février 1935
Toute info complémentaire serait bienvenue
Cordialement
J. Lassaque

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1289
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par capu.rossu » 15 Fév 2013, 19:06

Bonsoir,

Suivant la Circulaire DGSM/EMG/Service des Patrouilles Maritimes du 14/01/1918 : est signalé en cours d’achat, sera affectés aux Divisions des Patrouilles de Normandie.
Donc est bien un patrouilleur auxiliaire.

Pour sa fin de carrière :
09/11/1935 : radiation des Listes.
1936 : démoli à Bizerte.

@+
Alain

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Jean Lassaque » 15 Fév 2013, 20:11

Merci Alain,
Mais s'il est en cours d'achat en janvier 1918, c'est bien qu'il s'agit (après cette opération) d'un bâtiment appartenant à titre définitif à la marine et non un bâtiment de la flotte auxiliaire (dans ce cas, il aurait été noté "en cours de réquisition" ou quelque chose comme cela).
Les divisions des patrouilles étaient composées à la fois de bâtiments auxiliaires et de bâtiments réguliers, donc ce n'est pas le critère déterminant.
Vous avez des infos plus précises ?
Cordialement
J. Lassaque

Klaus Günther v. Martinez
Messages : 863
Enregistré le : 12 Mai 2007, 09:41
Localisation : Allemagne

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Klaus Günther v. Martinez » 15 Fév 2013, 22:57

Malheureusement pas beaucoup, mais construit comme "Maria" pour Ninian Bannatyne Stewart, Glasgow, et vendu à Frederick G. Bourne, New York, (et renommé "Delaware") en 1902:
http://www.clydesite.co.uk/clydebuilt/v ... sp?id=8270

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1289
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par capu.rossu » 16 Fév 2013, 22:16

Bonsoir Jean,

La dite circulaire ne comporte que des noms de navires en cours de construction en France, de navires en cours de transformation en France après achat à l'étranger et de navires en cours d'achat à l'étranger.
Donc, vous avez raison, on doit écrire patrouilleur ou dragueur (il y les deux catégories) et non pas patrouilleurs ou dragueurs auxiliaires. Donc appartenance à la Marine. D'ailleurs, j'en retrouve un bon nombre après guerre dans les états de vente par le Service de la Liquidation des Stocks.
@+
Alain

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Jean Lassaque » 17 Fév 2013, 07:39

Merci Alain
Merci Klaus
Je viens de rassembler quelques infos assez originales sur la Diana.
Ce yacht aurait été vendu au gouvernement russe (et non au gouvernement des Etats-unis) en 1917 et était en cours d'armement à New York lors de la révolution russe (novembre 1917). Le noyau d'équipage russe présent à bord attendait paisiblement que le temps passe puis en 1918, la Diana a été rachetée par le gouvernement français pour un faire le chef d'une division de patrouilles (sans doute la division des patrouilles de Normandie, selon le document d'Alain) et elle était encore en armement à New York à l'armistice de novembre 1918. Ramenée à Brest en janvier 1919, la Diana a été aussitôt versée à la Division navale du Maroc et envoyée à Casablanca où elle a été affectée au service personnel du résident général, le général Lyautey.
La Diana avait de l'allure mais il paraît que c'était un vrai sabot, ce qui ne gênait pas Lyautey qui était totalement insensible au mal de mer...
Cordialement
J. Lassaque

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par SALIOU » 17 Fév 2013, 15:11

Bonjour,

je ne sais pas si vous avez pris connaissances des infos données ici:

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1400_1.htm

Je ne suis pas assez pointu en anglais pour les exploiter correctement.

Il y a un témoignage ici:

http://kbcpenmarch.franceserv.com/guerr ... index.html

Qui précise que la Diana est en France au moins à partir d'août 18

A+,

Pierre
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Jean Lassaque » 17 Fév 2013, 17:30

Bonsoir Pierre,
Bonsoir à tous,
Attention aux souvenirs "de deuxième main" qui sont, encore plus que les souvenirs personnels au bout de 50 ans, toujours sujets à caution (cela étant dit sans aucunement remettre en cause la bonne foi des intéressés).
Dans le cas de la Diana, si elle a été achetée au 1er trimestre 1918, elle a du entrer en armement définitif un peu plus tard et la date du 21 août 1918 pour l'affectation de ce matelot n'implique absolument pas que le bâtiment ait été à Brest à cette date. Un équipage français a sans aucun doute été envoyé à New York pour y armer le bâtiment et le ramener en France. D'ailleurs, il racontait lui-même qu'il était encore à New York le 11 novembre 1918.
Les centres d'armement militaire des bâtiments de commerce -où le mot "armement" est à prendre dans son sens maritime ; ce n'était pas des centres où l'on installait des canons sur les navires (cela, c'est le travail des arsenaux) mais des sortes de dépôts de personnels pouvant être affectés aux fonctions militaires (canonniers, transmetteurs, etc) sur des bâtiments de commerce dont l'armement civil n'était pas -et pour cause- entraîné ni à la mise en oeuvre de ces équipements purement militaires, ni à leur entretien.
Dans les années 1917-18, l'armement des centaines de patrouilleurs avait largement ponctionné les effectifs de l'AMBC et même le cadre de maistrance de la flotte principale (sur ce dernier point, on peut noter que c'est la cause essentielle des mutineries des grands bâtiments en mer Noire en 1919).
Pour en revenir à la Diana, il est néanmoins possible qu'elle ait été ramenée à Brest en décembre 1918, voire fin novembre. Janvier 1919 est la date de son affectation administrative à la division navale du Maroc. Là encore, cela ne signifie pas qu'elle ait fait immédiatement mouvement vers Casablanca.
De même pour les deux matériels de 75 mm G, ils sont beaucoup plus tardifs (époque où la Diana faisait la chasse aux boutres négriers en mer Rouge). Regardez la photo en tête de ce fil qui, prise à Toulon, date donc au plus tard de 1922 : la pièce de chasse ressemble à un 47 ou un 65 mm qui était là pour les tirs de salut. Donc on peut craindre qu'évoquer la Diana pendant la guerre de 1914-18 avec deux 75 mm ne soit un anachronisme.
Cordialement
J. Lassaque

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1289
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par capu.rossu » 17 Fév 2013, 22:30

Bonsoir,

j'ai les photocopies du devis de campagne du 28 avril 1923 rédigé par le capitaine de corvette de Carsalade du Pont. Sur la première page, il est écrit qu'il n'existe pas de devis d'armement mais que le premier armement définitif est le 28 novembre 1918 à New York. Quand on arrive à la page des déplacements on relève que la Diana a appareillé le 26 juin 1921 de Rochefort et a rallié Casablanca le 30 du même mois. Elle est restée sur les côtes du Maroc jusqu'au 8 juillet 1922 (Entre ces deux dates, elle est venue deux fois à Toulon). Arrivée à Toulon le 5 août 1922 après une escale de trois semaines à Sidi Abdallah elle en repart le 16 novembre 1922 pour Beyrouth où elle arrive le 20 novembre. Jusqu'à la date de rédaction du devis de campagne, elle navigue sur les côtes de Syrie et du Liban à l'exception d'une rotation sur Port Saïd. Lors de cette campagne, elle est déjà doté de deux pièces de 75 mm Mle 1897 sur affût de bord, une à l'avant et une à l'arrière. dans son appréciation générale et motivée, le commandant donne l'âge du bâtiment : 26 ans. Il estime aussi que le seul rôle qui puisse être envisagé en temps de guerre est celui d'un bâtiment chef d'une division de patrouilles. Le commandant suivant, lieutenant de vaisseau Robert précise dans son devis de campagne du 5 mai 1925 que la navire à été construit en 1896 à Glasgow. La Diana est entrée en mer Rouge le 12 octobre 1923. On apprend que la dépêche ministérielle secrète 1068 EMG 3 du 13 décembre 1923 a fixé son utilisation en temps de guerre et les modifications qui en résultent (dépêche hélas non détaillée). En septembre 1926, le navire effectue une croisière sur les côtes de Syrie et du Levant avant de retourner en mer Rouge. Il rentre à Beyrouth le 15 janvier 1926, effectue deux croisières sur les côtes syro-libanaises puis un carénage à Sidi Abdallah en novembre. Revenu à Beyrouth le 23 novembre, il va effectuer une nouvelle croisière avant de regagner la mer Rouge le 22 décembre 1926. Il revient en Méditerranée le 15 juin 1927. Durant cette campagne (capitaine de corvette Vallet - devis du 17 juin 1927), deux mitrailleuses Hotchkiss CA ont été ajoutée sur la passerelle. Dans le devis de campagne du capitaine de corvette Arzur en date du 12 juillet 1929, on relève qu'entre le 7 octobre 1927 et le 3 février 1928, la Diana a effectué une rotation Djibouti - Saigon et retour. Le restant de ses activité se passe soit en mer Rouge soit sur les côtes libano-syrienne. Rien d'autre de particulier à signaler.
A noter que le bâtiment avait subi une inspection des autorités américaines le 4 avril 1914, probablement vérifications de l'état de navigabilité comme n'importe quel navire civil.

Voilà pour vous faire une idée sur ce bâtiment.
@+
Alain

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par Jean Lassaque » 18 Fév 2013, 17:04

Bonjour à tous,
Alain confirme mon hypothèse pour 1918. Merci pour cette info.
La rotation avec l'Indochine en 1927-28 est le convoyage avec l'Antarès des chasseurs 111 et 112 (futures canonnières Commandant Bourdais et Avalanche) à partir de Bizerte en septembre 1927 (escales à Port-Saïd, Port Soudan, Djibouti, Colombo où l'Antarès est relevée par la Bellatrix , Singapour et arrivée à Saigon le 18 novembre. Diana fait un séjour à l'arsenal de Saigon et repart en décembre (escales à Singapour, Penang, Colombo, Bombay, Djibouti, Suez, Port-Saïd et Alexandrie) puis elle aurait séjourné de fin février au 4 avril 1928 à Bizerte pour réparations avant de rentrer à Beyrouth le 6.
Alain, j'aimerais bien une confirmation du séjour à Bizerte en février/avril 1928 car je crois bien qu'elle a été réparée à Alexandrie.
Cordialement
J. Lassaque

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1289
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Patrouilleur auxiliaire

Message par capu.rossu » 18 Fév 2013, 18:08

Bonsoir Jean,

Alexandrie : du 13/05 au 18/06 (réparations de la chaudière principale), du 03/09 au 24/09 (essai 1ère catégorie de la chaudière principale), du 30/10 au 18/11 (carénage et remise en état des appareils avant mission dans le golfe Persique).


@+
Alain

Répondre