Page 1 sur 1

Un torpilleur numéroté

Posté : 13 Sep 2013, 15:09
par ALAIN
Bonjour,

Voici un torpilleur numéroté qui m'interpelle en effet il s'agit sans nul doute d'un torpilleur dit "dos de chameau" de la série n°75 à 125, mais la disposition des cheminées l'une derrière l'autre n'est pas habituelle sur ce genre de torpilleurs, il s'agit donc d'un navire remotorisé, mais lequel?

Image


Alain

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 14 Sep 2013, 00:07
par SALIOU
Bonsoir Alain,

Rapport lointain avec la question mais cet article peut peut-être vous intéresser:

http://recherches.historiques-leconquet ... 65076.html

Kénavo,

Pierre

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 14 Sep 2013, 08:38
par ALAIN
Merci Pierre pour ce lien, effectivement très intéressant.

Alain

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 18 Sep 2013, 14:37
par DELAMBILY
Salut à Tous,

A retirer de la liste des possibles, les torpilleurs de cette série, qui n'ont pas traîné leurs pales d'hélices en Méditerranée.
Les photographes Alexandre BOUGAULT, père (1851-1911) et fils (1875-1950), ont travaillé pour la marine, à Toulon, tout en fixant sur plaque le littoral provençal, rivaux du tandem BAR-COUADOU, puis de Marius BAR (1861-1930) seul, Paul COUADOU (1863-1929) préférant la carte postale sur l'Indochine et ... la politique.
Correspondants tous deux des revues l'Illustration et Armée et Marine, ainsi que les incontournables flottes de combat et Jane's, le fils BOUGAULT s'est ensuite tourné vers le reportage photographique en Algérie et au Sahara.

Cordialement,

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 18 Sep 2013, 14:48
par ALAIN
Merci Delambily, il est reste encore pas mal; ce qui m'avait paru intéressant sue ce torpilleur c'est sa silhouette assez inédite pour un torpilleur de cette série, je pensais que cela faciliterais son identification, mais ce n'est pas si évident.
Merci aussi pour votre rappel sur les photographes de marine; c'était le bon temps ou Marius Bar ne monopolisait pas encore toutes les photos de navires de guerre, après avoir phagocyté ses concurrents.

Alain

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 12 Oct 2013, 15:36
par poucepied56
à noter un inconvénient malheureusement pour les CP de cet éditeur, c'est que les légendes sont à prendre avec la plus grande prudence !!
je suis certain, CP en mains, qu'un même navire est photographié le même jour mais pas exactement en même temps (celui de changer la plaque de verre pour le cliché) et qui change de nom sur les CP mises en vente !
il faut chercher des indices dans la "bible" du torpilleur en France d'Henri LE MASSON : "Histoire du torpilleur en France", pages 37 à 45.
j'y lis que "les n° 77, 102, 108, 109 et 115 reçurent ... une ou deux chaudières du Temple" et probablement de nouvelles cheminées ? ce n'est qu'une supposition néanmoins

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 12 Oct 2013, 16:03
par ALAIN
Merci, cela limite un peu les recherches; ceci dit il n'y a pas de nom, donc pas de risque d'erreur sur ce cliché!

Cordialement

Alain

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 25 Juil 2017, 11:54
par antietam
Bonjour,

La carte postale de Bougault n'est pas suffisamment claire pour que l'on puisse distinguer avec certitude le numéro sur la cheminée mais cela parait être "102".
Ce qui me conforte dans cette idée, c'est que le 102 a eu la malchance de chavirer et de couler dans la passe des Embiez en mars 1889. Relevé et remis en service, il a été rattaché à l'Ecole des torpilles puis à la DM de Toulon.
On peut supposer qu' après son relevage, il a été reconstruit et modifié avec 2 cheminées l'une derrière l'autre au lieu de 2 de front.
Une photo de Marius Bar (bien souvent décrié mais combien utile !) montre bien le "102" avec 2 cheminées espacées. Et il n'y a pas de doute possible sur son identité car le numéro "102" figure bien en gros sur son étrave. Seule différence notoire avec le cliché Bougault : la taille des cheminées : grêles sur la photo Marius Bar, plus grosses sur la photo Bougault. Quel est l'ordre d'antériorité ?
En tout cas, je ne connais pas d'autres photos de "dos de chameaux" que celles-ci avec 2 cheminées l'une derrière l'autre.
Faute de preuve contraire, j'opterai donc pour le 102.

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 25 Juil 2017, 13:09
par ALAIN
Merci antietam pour votre identification,

Je vois que vous avez entrepris de reprendre tous les sujets anciens, dont la réponse est sujette à caution ou incomplète, excellente initiative.

Cordialement

Alain

Re: Un torpilleur numéroté

Posté : 25 Juil 2017, 13:31
par antietam
Bonjour Alain,

J'essaie, dans la mesure de mes connaissances et de ma collection de photos, de répondre à des questions restées en suspens. Voire de rectifier certaines réponses le cas échéant.
Merci je suis loin d'égaler les immenses connaissances des membres capables de préciser la date, l'heure et le lieu de la prise de vue, s'il pleuvait ce jour là, si la marée était montante ou descendante et quelle était son amplitude. J'ai encore beaucoup de progrès à faire en ce domaine et je suis plein d'admiration pour la masse de connaissances exprimée par les membres de ce site.
Cordialement