Le mystère du Sceptre

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1317
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Le mystère du Sceptre

Message par capu.rossu » 25 Avr 2015, 22:42

Bonsoir,

Sur une autre photo mise en ligne par "A la Mer", on peut voir notre matelot assis sur la glissière à projectile de la pièce I. On distingue la tape de bouche qui présente 3 motifs en triangle (1 en haut + 2 en bas). On a la même représentation sur la tape de bouche du Kersaint visible à cette adresse qui montre trois tours disposées de la même manière :http://www.tapesdebouche.fr/tapesdb_k/catal_K1.html
Les photos prise à bord du contre-torpilleur montrent des vues du Kersaint.
@+
Alain

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par OMNESJ » 26 Avr 2015, 09:21

Merci à Alain et à André Delambily.
Leurs contributions apportent de l'eau au moulin de l'hypothèse d'une photo montrant une tourelle du Kersaint.
Pour la localisation, je pensais bien à Toulon, mais malgré les nombreuses photos de ce port que j'ai consultées depuis un peu plus d'un an je n'avais aucune certitude.
Et je ne me suis rendu qu'une fois dans cette ville, pendant l'hiver 1973-1974, pendant mon service dans l'infanterie de marine, à l'occasion de manoeuvres héliportées qui nous avaient conduits de Brest à la Méditerranée à bord du Clémenceau. Un beau souvenir...
Cordialement,
Jacques Omnès

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par OMNESJ » 26 Avr 2015, 09:27

Merci Alain pour vos dernières précisions.
J'avais bien identifié certaines photos du Kersaint sur cette page, grâce aux tapes de bouche.
Il y a aussi quelques photos du Dupleix (tape de bouche avec des têtes d'éléphants).
Et à mon avis, il y a une photo faussement localisée comme prise à Oran. Elle montre, me semble-t-il, le port d'Alger.
Il y a aussi des photos de Mers el-Kébir (notamment le cimetière, mais pas seulement).
Cordialement,
Jacques Omnès

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1317
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Le mystère du Sceptre

Message par capu.rossu » 26 Avr 2015, 19:36

Bonsoir Jacques,

Effectivement la vue du port avec le navire marchand tribord à quai est une vue d'Alger.

@+
Alain

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Re: Le mystère du Sceptre

Message par SALIOU » 27 Avr 2015, 22:03

Bonjour,

Les tourelles arrières du Primauguet (classe DuguayTrouin) ont été baptisées "La Louise" et "Marie la Cordelière", des noms de bâtiments commandés par Primauguet.

Dans les posts précédents il est question du Spectre et du Sceptre...Faute de frappe??
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par OMNESJ » 28 Avr 2015, 17:12

Bonjour à tous !
Réponse à M. Saliou : c'est bien du SCEPTRE qu'il s'agit.
Merci pour les nouvelles informations concernant les noms de tourelles. Je me demande si on ne pourrait pas ouvrir un fil destiné à leur recensement.

Et je viens de me rappeler que lorsque j'ai visité l'actuel Primauguet à Saint-Malo, le 14 juillet dernier, j'ai demandé à un membre de l'équipage pourquoi la tourelle avant portait l'inscription "La Cordelière" (photo ci-dessous). Il m'avait été répondu que c'était sans doute parce qu'elle avait été récupérée sur un bâtiment portant ce nom...
Primauguet.jpg
Cordialement,
Jacques Omnès
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ALAIN
Messages : 1848
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Le mystère du Sceptre

Message par ALAIN » 28 Avr 2015, 18:11

J'ai cherché l'origine du nom" La Cordelière" qui a été repris par quatre navire dont le dernier est un torpilleur de la classe Melpomène; voici ce que j'ai trouvé sur Wiki:
"
La Cordelière — ou Marie-la-Cordelière — est un navire construit en 1498 sur ordre d'Anne de Bretagne, qui en fut la marraine, aux chantiers de construction navale de Morlaix (en réalité au Dourduff-en-Mer). C'était alors le fleuron de la flotte bretonne. Elle était armée de 200 canons, dont seize de gros calibre et quatorze bombardes à roues crachant des pierres de 100 à 150 livres, et avait 1200 hommes d'équipage. Elle tire son nom de l’ordre de chevalerie de la Cordelière. Elle n’a pas toujours porté ce nom, pendant sa construction on lui a aussi attribué successivement les noms de La Nef de Morlaix, La Mareschalle, La Nef de la Royn, mais Anne de Bretagne la débaptisa pour lui donner son nom final.

Le 10 août 1512, lors de la fête de Saint-Laurent, une réception est organisée sur la Marie-Cordelière alors que les Anglais commandés par l'amiral Howard s'apprêtent à débarquer à la pointe Saint-Mathieu en rade de Brest, après avoir ravagé la presqu'île de Crozon. Hervé de Portzmoguer capitaine de la Marie-Cordelière en est averti et, à la demande d'Anne de Bretagne, lève l'ancre vers l'ennemi amenant à son bord les invités de la réception.

À la sortie du goulet de Brest, La Cordelière se retrouve seule, les autres bateaux français ayant rebroussé chemin, face à l'escadre anglaise, composée entre autres du Regent, du Sovereign et de la Mary James ; grâce à l'habileté de Portzmoguer, le Sovereign est rapidement démâté et la Mary James mise hors d'état de nuire. L'engagement est d'une grande violence, la Cordelière est accrochée par les grappins du vaisseau anglais Regent et l'abordage est féroce, avec un corps à corps particulièrement meurtrier. Portzmoguer entrevoit alors la défaite et décide de faire sauter son navire et par là même celui des Anglais. Il prépare son équipage et ses invités à mourir par cette phrase « Nous allons fêter saint Laurent qui périt par le feu ! ». Les deux navires coulèrent emportant avec eux plus de deux mille âmes, dont celle de Portzmoguer.

Des campagnes d'archéologie sous-marine ont eu lieu en 1997 et en 2001 afin de tenter de retrouver la Cordelière."

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par OMNESJ » 14 Mai 2015, 13:03

Bonjour !
La liste s'allonge... Trouvé à l'instant dans "Les croiseurs de 8000 T" de Jean Guiglini et Albert Moreau (p. 111) une photo des tourelles arrière du Lamotte-Picquet en 1941. Celle du haut est baptisée "L'Annibal". Celle du bas "La Renommée". Tous deux navires commandés par Toussaint-Guillaume Picquet, comte de La Motte, dit La Motte Picquet au 18e siècle.
Cordialement,
Jacques Omnès

DELAMBILY
Messages : 668
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Le mystère du Sceptre

Message par DELAMBILY » 22 Mai 2015, 17:47

Salut à Tous,

Dans ma dernière réception de photos se trouve un reportage photographique sur le parrainage de l'EE Chevalier Paul par la CCM en mars 1957. J'ai pu décrypter les plaques de baptême sur les tourelles de 127 m/m à l'avant tourelle 1 "La Reine", à l'arrière tourelle 2 "Le Grand Anglois" et tourelle 3 "La Française".

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

ALAIN
Messages : 1848
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Le mystère du Sceptre

Message par ALAIN » 22 Juil 2015, 11:26

Voici les noms des deux tourelles de 130mm arrières du torpilleur Mameluk de la classe Le Hardi.

Image
Les tourelles Damiette et Le Caire.

Cordialement

Alain

kleinst
Messages : 116
Enregistré le : 04 Avr 2007, 18:33
Localisation : Couvron
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par kleinst » 31 Juil 2015, 16:10

Jolie photo Alain!

Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Enregistré le : 11 Déc 2013, 12:50
Contact :

Re: Le mystère du Sceptre

Message par OMNESJ » 29 Sep 2015, 08:58

Bonjour,

nous savions déjà que les tourelles avant de la Jeanne d'Arc des années 1930 s'appelaient "Lorraine" et "Reims". Une photo publiée sur ALAMER (page de Jean Martel) nous apprend qu'une tourelle arrière s'appelait "Rouen". Logique... :
http://alamer.fr/index.php?NIUpage=31&Param1=3355
http://alamer.fr/DOCUMENTS/2944.jpg
Reste à trouver le nom de la deuxième tourelle arrière...

Cordialement,

COMARGOUX
Messages : 600
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: Le mystère du Sceptre

Message par COMARGOUX » 07 Fév 2016, 16:39

Bonjour à tous,
sur cette CP représentant le ravitaillement en charbon d'un cuirassé, la tourelle semble présenter deux noms distincts, un pour chaque tube.
Difficile de distinguer nettement ces noms mais ils pourraient être, à gauche "LAGRANDIERE" et , à droite, "LAPEROUSE" (SGDG !)
Peut on en déduire le nom du bâtiment ?
Merci de votre aide.
Cordialement
Olivier

Image
Image

ALAIN
Messages : 1848
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Le mystère du Sceptre

Message par ALAIN » 07 Fév 2016, 17:07

D’ après la disposition de la tourelle latérale sous l'aile de la passerelle, je pense qu'il s'agit d'un des six Danton; par contre je ne vois pas le rapport avec La Grandière ou Lapérouse si tant est que ce sont bien ces noms qui sont inscrits sous les canons!

Cordialement

Alain

DELAMBILY
Messages : 668
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Le mystère du Sceptre

Message par DELAMBILY » 07 Fév 2016, 17:08

Bonsoir Olivier,

A tout hasard le croiseur d'Entrecasteaux.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

Répondre