Cérémonie à bord d'un cuirassé

Répondre
COMARGOUX
Messages : 601
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par COMARGOUX » 20 Mai 2020, 09:19

Bonjour à tous,
bien que le cachet postal apposé sur cette carte postale soit daté de 1904, je me demande si cette photographie n'a pas été prise le 19 juillet 1900, à bord du Bouvet, lors de la revue navale à Cherbourg. Qu'en pensez-vous ?
Cordialement
Olivier
CPA 129.JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

SL
Messages : 1662
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par SL » 20 Mai 2020, 11:15

Bonjour,
Avant 1902, les officiers assimilés portant encore les pattes d'épaules mobiles et non les épaulettes.
Cordialement SL
CPA%20129.JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 20 Mai 2020, 12:46

Bonjour,

Le cuirassé est le Brennus.

En suivant les conclusions de SL, j'ai deux créneaux possibles :
- séjour à Villefranche du 14 au 16 avril 1898 avec visite du président Félix Faure.
- 19 juillet 1900 revue navale de Cherbourg.

@+
Alain

COMARGOUX
Messages : 601
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par COMARGOUX » 20 Mai 2020, 18:26

Merci pour ces éléments de réponses.
"Le cachet de la poste faisant foi" comme on disait autrefois, j'opterai pour Cherbourg 1900.
L'option cuirassé Bouvet vous semble t'elle crédible ?
Olivier

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 20 Mai 2020, 20:04

Bonsoir Olivier,

Avec G. Garier, nous avons publié dans le tome I des "Cuirassés d'Echantillons" une vue similaire de la venue du Roi et de la Reine d'Italie à bord du Brennus. On y retrouve les mêmes détails tant sur le toit de la tourelle que la claire-voie sous la volée de la pièce et le support de repos de celle-ci.

Sachant que l'éditeur A. Bougault était un éditeur de photos toulonnais, je serais plutôt partisan d'une vue au mois d'avril 1898. En outre à cette période, le Brennus porte la marque du VAE Human, CEC l'Escadre de la Méditerranée.

@+
Olivier

DELAMBILY
Messages : 668
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par DELAMBILY » 20 Mai 2020, 21:03

Salut à Tous,

Il me semble que Bougault a photographié des bâtiments lors de la revue navale de Cherbourg de 1900, notamment la photo de l'aviso Elan.
Légende : "L'Elan" allant conduire Mr Loubet, Président de la République à la Revue Navale de Cherbourg - 19 juillet 1900".

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 20 Mai 2020, 22:52

Bonsoir André,

Oui, effectivement j'ai dans ma doc cette carte postale de Bougault.

Je suis toujours partant pour avril 1898 pour dater la CP ci dessus car comme je l'ai dit en 1898 le Brennus est le navire amiral de l'Escadre et c'est à son bord que le vice-amiral Human reçoit le président Felix Faure tandis qu'en 1900, s'il porte toujours la marque du commandant de l'Escadre de la Méditerranée le vice amiral Gervais, le navire amiral de l'Armée Navale, vice amiral Gervais, est le Bouvet. C'est à bord de ce dernier que le président Loubet embarque.

@+
Alain

COMARGOUX
Messages : 601
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par COMARGOUX » 21 Mai 2020, 18:41

Bonsoir,
donc vous êtes certain qu'il s'agit du Brennus et non du Bouvet ?
Le peu que l'on distingue de la tourelle et de la plage arrière est il suffisant pour identifier formellement ce bâtiment ?
Quoi qu'il en soit, merci pour ces informations.
Je n'ai pas cette CP de Bougault avec l'Elan. Pourriez vous l'afficher ?
Cordialement
Olivier

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 21 Mai 2020, 22:04

Bonsoir Comargoux,

Voici la CP de l'Elan :

Image

Et la photo du Brennus lors de la visite du Roi et de la Reine d'Italie à Cagliari le 11 avril 1899

Image

On distingue sur les deux photos la même claire-voie sous la volée de la pièce de 340 mm et le support de cette pièce lors de la navigation ainsi que le dessus de la tourelle avec sa couronne de boulon qui tiennent le toit de la tourelle et la curieuse écoutille centrale identiques sur les deux photos.

@+
Alain

COMARGOUX
Messages : 601
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par COMARGOUX » 22 Mai 2020, 09:18

Merci infiniment pour ces deux photos et ces explications.
Si Bougault a fait un reportage à Cherbourg en 1900, il est étonnant que ces deux cartes n'aient pas le même format, avec un numéro comme celle que j'ai présentée. Pour moi....le doute demeure.
Cordialement
Olivier

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 22 Mai 2020, 14:26

Bonjour Olivier,
Si Bougault a fait un reportage à Cherbourg en 1900, il est étonnant que ces deux cartes n'aient pas le même format, avec un numéro comme celle que j'ai présentée.
C'est une des raisons pour laquelle je pense qu'on a deux reportages différents. De plus la vue de Cherbourg est présentée dans une composition plus ancienne que l'époque où elle a été prise et permettant d'écrire un texte sur le verso, le recto étant alors uniquement réservé à l'adresse du destinataire.

A cette époque et même durant l'entre-deux guerre, impression des CP se faisait en deux temps : d'abord l'impression de la photo depuis la plaque puis l'impression de la légende. De ce fait, beaucoup d'éditeurs avaient la fâcheuse habitude, quand ils avaient un tirage urgent à honorer et que le navire demandé n'était pas en stock, d'en prendre un autre et d'inscrire la légende du moment sur un navire qui n'avait rien à voir avec l’évènement ou le réassortiment d'un vendeur. Lequel d'entre nous n'a pas dans sa collection ce genre de CP avait une légende fausse. La pratique concernait aussi bien la Royale que la Mar Mar. Et dans ce dernier cas, certains se gênaient d'autant moins que la majorité de ces cartes étaient vendus par le bord et que les passagers acheteurs étaient pour la quasi totalité ignorants de la chose maritime.

Pour le plaisir, une autre vue de l'Elan prise le 5 octobre 1896 à Cherbourg lors de la visite des souverains russes en France. La CP Bougault pourrait bien être de la même date

Image

@+
Alain

DELAMBILY
Messages : 668
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par DELAMBILY » 31 Mai 2020, 12:46

Salut à Tous,
Bonjour Alain, bonjour Olivier,

Le format de la CP, ou plutôt sa présentation, découle de la date de son édition. Pour la collection Bougault, j'ai listé les divers éléments dans l'ordre chronologique, difficile de donner une année précise pour chacun d'entre eux. Seules les dispositions postales de 1904 ont une incidence sur les éditions postérieures à 1905 : viewtopic.php?f=20&t=4207&p=19808&hilit

Sans prendre parti pour 1898 ou 1900, je me pose une question, la construction des tourelles diffère t' elle suivant les bâtiments ? Une vision de haut du Bouvet pourrait écarter ou accréditer la proposition de Comargoux. La photo des souverains italiens a été publiée anonymement dans le numéro spécial intitulé "L'Escadre Française à Cagliari" de la revue Armée et Marine numéro 12 du dimanche 7 mai 1899, avec 57 autres clichés. Je n'ai pas la collection d' A & M pour les années 1898 et 1900. Ma source pour la revue navale de Cherbourg est Le Monde Illustré du 21 juillet 1900, pour les manœuvres navales de Villefranche, je me fie à mes notes prises dans Le Petit Var du 18 avril 1898 et là pas de photo. Lorsque l'escadre dépasse Golfe Juan, le photographe sollicité était le plus souvent le niçois, natif de Levens, Jean Gilletta (1856-1933).

Alexandre Bougault est bien à Cherbourg, lors de la revue navale du 19 juillet 1900, il fera d'ailleurs un cliché du château de Tourlaville (50), qui deviendra une carte postale (peut-être un lieu d'hébergement). Alexandre Bougault père s'installe photographe à Toulon à une date qui se situe entre la naissance de ses jumelles Andrée et Andréa, à Alger, le 5 mars 1889, et son mariage à Toulon le 25 avril 1893 avec leur mère. Son style particulier de metteur en scène de la vie à bord lui permettra de rencontrer nombre d'officiers supérieurs et généraux de la marine. Il n'est pas impossible qu'en 1900, il soit l'invité de l'amiral Fournier (FE), comme protégé par la belle-famille de ce dernier (1).

La CP représentant l'aviso Elan en 1896, éditée par KF éditeur d'art - à Paris n° 1932 (2), n'a aucun rapport avec la carte de l'Elan, éditée par Alexandre Bougault en 1900 (voir la taille des PN). Les clichés de ses premières années toulonnaises sont édités par Bergeret et Cie à Nancy (exit donc la maison Künzli).

Note 1 : Paul Brière, son biographe commet une confusion d'homonymes sur le beau-père de l'Amiral, optant pour le maire de Toulon Jean Gaspard RICHARD (1836-1907) chef de bataillon d'infanterie de marine, natif de Kerprich au Bois (aujourd'hui Moselle), alors que sont beau-père est Charles Louis Florentin RICHARD (1815-1889) chef de bataillon du génie et simple conseiller municipal de Toulon, d'une famille haute-alpine de La Baume des Arnaux, établie à Toulon à la veille de la Révolution (Mariage n° 199 à Toulon, le 3 juin 1874).

Note 2 : KÜNZLI Frères, éditeurs d'art suisses possédaient un atelier au 17, rue Richer à Paris à la fin du XIXe siècle.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1321
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Cérémonie à bord d'un cuirassé

Message par capu.rossu » 31 Mai 2020, 19:18

Bonsoir,

Voici une vue du Bouvet peu avant la guerre à Toulon.

Image

Le toit de la tourelle est "vide" à l'exception du capot de visée de l'officier chef de tourelle. En outre, vu l'angle de la prise due de la CP Bougault, on devrait voir le toit de la tourelle de 138,6 mm bâbord arrière qui est juste en dessous de la tourelle de 305 mm

Je remets la CP et ma vue du Brennus pour montrer que le toit de la tourelle est le même sur les deux CP :

Image

Image

@+
Alain

Répondre