Arraisonneur-dragueurs, patrouilleur-auxiliaires....

Arraisonneur-dragueurs, patrouilleur-auxiliaires....

Messagepar pontus » 03 Mar 2007, 20:03

Bonjour
je cherche à établir une liste de ces batiments pour la plupart réquisitionnés en 1939-1940 :
-Arraisonneurs-dragueurs
-Patrouilleurs auxiliaires
-Croiseurs auxiliaire
avant juin 1940.
Merci pour toute réponse ou aide...
pontus
 
Messages: 5
Inscription: 03 Mar 2007, 19:58
Localisation: Port-au-Prince

Arraisonneurs-dragueurs

Messagepar jmroche » 05 Mar 2007, 08:27

Le tome II du dictionnaire des bâtiments de la flotte donne des listes détaillés des 1500 bâtiments réquisitionnés, avec dates de réquisition, caractéristiques, port de construction et un bref historique. Voir : http://www.netmarine.net/dico/index.htm

Voici un avant-gout avec la liste des arraisonneurs-dragueurs de la 2e guerre mondiale :

ABBE DESGRANGES (1939 - 1945), ABEL ALAIN (1944 - 1944), ADOLPHE LE PRINCE (1939 - 1940), AFRIQUE (1939 - 1942), AIGRETTE (1939 - 1941), ALBATROS (1939 - 1940), ALCOR (1939 - 1939), ALCYON (1939 - 1942), ALFRED BEAUGE (1939 - 1940), ALMA II (1939 - 1940), ALTONA II (1939 - 1942), AMIRAL DUPERRE (1939 - 1940), ANDRE LOUIS (1915 - 1946), ANDRE MARCEL (1939 - 1945), ANGELA B (1939 - 1940), ANGELE CAMELEYRE (1939 - 1939), ANGELE MARIE (1939 - 1940), ANGELE PEREZ (1939 - 1944), ANNE GASTON (1940 - 1940), ANTIOCHE II (1939 - 1940), APPEL DE LA MER (1939 - 1946), ARGO II (1939 - 1945), ARMAND ROUSSEAU (1939 - 1945), AU GRES DES FLOTS (1940 - 1940), AUGUSTE DENISE (1939 - 1940), AVENIR DU PAYS (1939 - 1943), AVOCETTE (1939 - 1943), AYROLLE (1939 - 1940), BALATA (1939 - 1940), BAMBARA (1939 - 1940), BANCHE II (1939 - 1941), BANDEROLLE (1939 - 1940), BARBE AUGUSTE (1939 - 1945), BARBUE (1940 - 1940), BEARN II (1939 - 1940), BEAULNE VERNEUIL (1939 - 1946), BERNADETTE DE LOURDES (1939 - 1940), BERNARD DANIELLE (1940 - 1942), BERNARD JEAN (1939 - 1945), BERYL (1940 - 1943), BIENVENU (1939 - 1940), BLEI MOR (1939 - 1940), BRETONNIERE (LA) (1939 - 1940), BRINDEJONC DES MOULINAIS (1939 - 1944), BRITTIA (1939 - 1940), CABELLOU (1940 - 1945), CADUCEE (1939 - 1940), CAID FASSI (1939 - 1940), CAMARET (1939 - 1945), CANEBIERE II (1939 - 1945), CAP AU LARGE (1940 - 1940), CAP NOIR (1939 - 1946), CAP ROUX (1940 - 1940), CAPITAINE COULON (1939 - 1945), CAPITAINE TEISSIER (1939 - 1940), CAPORAL PEUGEOT (1940 - 1940), CARDINAL RICHELIEU (1939 - 1945), CASTELNAU (1939 - 1940), CERBERE (1939 - 1940), CHANTEREVE (1939 - 1942), CHARCOT (1939 - 1940), CHARLES DESIRE (1939 - 1940), CHARLES LEON (1939 - 1940), CHARLES VAILLANT (1939 - 1940), CHASSE MAREE (LE) (1939 - 1945), CHELLAH (1939 - 1940), CHERIFIEN II (1939 - 1940), CHRISTIANE CECILE (1939 - 1945), CID (1939 - 1943), CINQ FRERES (1939 - 1940), COMTE BENIOWSKY (1939 - 1940), CONGRE (1940 - 1945), CORSAIRE II (1940 - 1940), COURLIS (1939 - 1940), COURONNE (1939 - 1945), CYRUS JOSEPH (1939 - 1940), DENIS PAPIN (1939 - 1940), DIJONNAIS (1939 - 1940), DIRECTEUR GENERAL AME (1939 - 1944), DIRECTEUR GENERAL PICANON (1939 - 1944), DONIBANE (1939 - 1940), DUQUESNE II (1939 - 1940), ECHO (1939 - 1946), EDITH GERMAINE (1939 - 1940), EDMOND MARIE (1916), EDMOND RENE (1915 - 1940), EDOUARD GOUGY (1939 - 1940), ELISABETH THERESE (1939 - 1945), ELLE (1939 - 1944), EMILE DESCHAMPS (1939 - 1940), ENSEIGNE (1939 - 1940), ENTENTE CORDIALE (1939 - 1945), ESPERANTO (1939 - 1944), ESTEREL I (1939 - 1940), ESTEREL V (1939 - 1940), ETIENNE RIMBERT (1939 - 1940), ETOILE DU NORD (1939 - 1940), ETOILE POLAIRE (1939 - 1946), FEE DES EAUX (1939 - 1945), FEZZARA II (1939 - 1940), FLAMANT (1939 - 1940), FLECHE BLANCHE (1939 - 1942), FLEUR DE MAI (1939 - 1940), FLORENTINE (1940 - 1940), FRANCIS SIMONE (1939 - 1940), FRANCOISE CAMILLE (1939 - 1945), FREDERIC SAUVAGE (1939 - 1940), FRERES COQUELIN (LES) (1939 - 1940), FRUCTIDOR (1939 - 1945), GACHEUR (1939 - 1940), GALEJADE (1939 - 1940), GALOPIN (1940 - 1940), GARDIEN COSMAO (1939 - 1940), GASCOGNE (1939 - 1942), GASTON BOUINEAU (1939 - 1940), GATINAIS (1939 - 1942), GAULOIS II (1914 - 1940), GENERAL FOCH (1939 - 1941), GENEVIEVE (1939 - 1940), GILBERT EUGENE (1939 - 1940), GILBERTE MICHEL (1939 - 1940), GIRUNDIA II (1939 - 1946), GIVENCHY (1911 - 1940), GLADIATEUR IV (1939 - 1940), GOELAND X (1939 - 1946), GOSSE (1939 - 1940), GOUVERNEUR MOUTTET (1939 - 1943), GRACIEUSE II (1939 - 1940), GRESILLON (1940 - 1940), GRONDIN (1939 - 1942), GROUIN DU COU (1939 - 1940), GUEDEL (1939 - 1945), GUSTAVE DENIS (1939 - 1946), GUSTAVE MERLIN (1939 - 1945), HAVRE DE GRACE (1939 - 1940), HENRI CAMELEYRE (1939 - 1940), HENRI GUEGAN (1939 - 1940), HENRI LOUIS (1939 - 1945), HERON (1939 - 1943), HIGH TIDE (1939 - 1943), IBIS (1939 - 1940), ILE DE RACHGOUN (1939 - 1940), INSULA OYA (1939 - 1939), INTREPIDE (1939 - 1940), ISIDORE CAMELEYRE (1939 - 1940), ISSERS (1939 - 1940), IVINDO (1939 - 1940), JACQUES JEAN (1939 - 1944), JACQUES MORGAND (1939 - 1945), JEAN BART II (1939 - 1940), JEAN D'AGREVE (1939 - 1940), JEAN DUPUIS (1939 - 1941), JEAN FRANCOIS (1939 - 1947), JEAN MIC (1939 - 1943), JEAN PARMENTIER (1939 - 1945), JEAN RIBAULT (1939 - 1945), JEAN YVONNE (1939 - 1945), JEANNE D'ARC (1939 - 1939), JEANNE SCHIAFFINO (1939 - 1940), JEANNINE (1939 - 1940), JEAN-PIERRE CLAUDE (1939 - 1939), JOSEPH ELISE (1939 - 1940), JOSEPH LE BRIX (1939 - 1940), JOSETTE CLAUDE (1939 - 1944), JUPITER (1939 - 1940), KAOLACK (1939 - 1940), KER YSA (1939 - 1940), KERGROES (1940 - 1940), KERGROISE (1939 - 1940), KERIARVOR (1939 - 1940), KERMARIA (1939 - 1945), KEROLAY (1939 - 1940), KEROMAN (1939 - 1945), KERPAPE (1939 - 1940), KERYADO (1939 - 1941), LAPRADE (1916 - 1918), LEBOU (1939 - 1940), LEOPOLD SOUBLIN (1939 - 1940), LEZARDRIEUX (1939 - 1940), LILIAS (1939 - 1945), LION II (1939 - 1945), LOUIS IRENE (1940 - 1945), LOUISE ANAIS (1939 - 1946), LOUP DE MER (1939 - 1943), LOUVETOT (1939 - 1940), LUCIEN GOUGY (1939 - 1945), LUCIENNE JEANNE (1939 - 1941), MADELEINE (1915 - 1945), MADELEINE LOUISE (1939 - 1940), MADONE DE POMPEI (1939 - 1942), MAJO (1939 - 1940), MARCELLA (1940 - 1944), MARDYCK (1939 - 1940), MARELYN (1939 - 1940), MARGUERITE ROSE (1939 - 1940), MARIA ELENA (1939 - 1940), MARIE ANNE (1939 - 1940), MARIE GILBERTE (1939 - 1941), MARIE MAD (1939 - 1943), MARIE MARTHE (1939 - 1940), MARIE PAULETTE (1939 - 1940), MARIE ROGER (1939 - 1939), MARIE SIMONE (1939 - 1940), MARIE THERESE (1940 - 1940), MARIE THERESE II (1939 - 1940), MARIE YVETTE (1939 - 1940), MARQUITA (1939 - 1940), MARSOUIN II (1939 - 1941), MARTHE ROLAND MICHEL (1939 - 1945), MASCOT (1939 - 1940), MASSILIA (1939 - 1943), MATELOT (1939 - 1940), MAUD (1939 - 1942), MEDUSE II (1939 - 1942), MELANIE (1939 - 1940), MEN GWEN (1939 - 1940), MERLAN (1939 - 1940), MESSIDOR (1939 - 1942), MEZOIS (1939 - 1940), MFT 1 (1943 - 1945), MFT 2 (1943 - 1945), MFT 3 (1943 - 1945), MFT 4 (1943 - 1945), MFT 5 (1943 - 1945), MFT 6 (1943 - 1943), MIMI PIERROT (1940 - 1940), MONDARA (1939 - 1940), MONIQUE ANDREE (1939 - 1945), MONIQUE CAMILLE (1939 - 1940), MONTE CHRISTO (1939 - 1940), MORELYN (1939 - 1940), MOUSSAILLON (1939 - 1940), NADINE (1939 - 1947), NIVERNAIS (1939 - 1945), NIVOSE II (1939 - 1945), NORA (1939 - 1940), NOTRE DAME D'AFRIQUE (1939 - 1940), NOTRE DAME DE LORETTE (1939 - 1943), NYMPHE II (1939 - 1940), ODET (1914 - 1919), OEUVRE (L') (1939 - 1940), OMBRINE (1939 - 1940), OTELLO (1939 - 1945), OYAPOCK (1939 - 1939), PATRICE II (1939 - 1940), PAUL BERT (1939 - 1945), PAX LABOR (1939 - 1940), PEN MEN (1939 - 1942), PEN MEN II (1939 - 1940), PENFRET II (1939 - 1942), PETIT ANDRE JEAN (1939 - 1941), PETIT PIERRE (1939 - 1940), PETITE BERNADETTE (1939 - 1940), PETITE YVETTE (1939 - 1942), PICORRE (1939 - 1940), PIERRE DESCELLIERS (1939 - 1942), PIERRE GUSTAVE (1939 - 1945), PIERRE LOTI II (1939 - 1940), PIERRE POCHOLLE (1939 - 1940), PILOTE GRENIER (1939 - 1940), PILOTINE II (1939 - 1940), PLUVIOSE (1939 - 1947), POITOU (1939 - 1940), PORT MELIN (1939 - 1940), POUYER QUERTIER (1939 - 1940), PRADO (1939 - 1940), PRESIDENT BRIAND (1939 - 1946), PRESIDENT HERRIOT (1940 - 1945), PRESIDENT PAUL DOUMER (1939 - 1940), PRESIDENT THEODORE TISSIER (1938 - 1946), PROCIDA (1939 - 1939), RAIE (1939 - 1940), RAVIGNAN (1939 - 1942), RAYNAUD (1939 - 1940), REDACTEUR ALEXANDRE (1939 - 1940), RIEN SANS PEINE (1939 - 1940), ROCH VELEN (1939 - 1946), ROCHE BLEUE (1939 - 1942), ROCHE FRANCOISE (1939 - 1946), ROCHE GRISE (1939 - 1940), ROCHE NOIRE (1939 - 1941), ROCHELLA (1939 - 1946), ROS-BRAZ (1939 - 1945), SAINT ANTOINE (1939 - 1943), SAINT ANTOINE (1939 - 1941), SAINT AUGUSTIN (1939 - 1940), SAINT BENOIT (1939 - 1940), SAINT CHARLES (1939 - 1941), SAINT CHRISTOPHE (1939 - 1940), SAINT CYR (1940 - 1945), SAINT DOMINIQUE (1939 - 1940), SAINT JOACHIM (1939 - 1940), SAINT JOSEPH (1939 - 1940), SAINT LAURENT DU MARONI (1940 - 1940), SAINT LEON (1939 - 1940), SAINT LOUIS (1939 - 1940), SAINT RAOUL (1939 - 1940), SAINT ROBERT (1939 - 1940), SAINTE BERNADETTE DE LOURDES (1940 - 1940), SAINTE DENISE LOUISE (1939 - 1945), SAINTE ELISABETH (1940 - 1943), SAINTE MARGUERITE (1939 - 1940), SAINTE VICTORINE (1939 - 1940), SHERKI (1939 - 1940), SIDI 1ER (1939 - 1940), SIMONE MARIE (1939 - 1940), SOCOA (1939 - 1940), SOIZIC (1940 - 1940), SPAHI (1939 - 1940), TADORNA (1939 - 1940), TADORNE (1939 - 1940), TAMISE (1939 - 1940), TARANA (1939 - 1945), TARTARIN (1939 - 1945), TATIANA (1939 - 1940), TESS II (1939 - 1941), THERESE DANIEL (1940 - 1940), THERESE EMILE YVON (1939 - 1945), TIGRE (1930 - 1940), TIRRENA (1940 - 1940), TITIN PAULETTE (1939 - 1940), TROIS ILETS (1939 - 1940), VAGUE (LA) (1939 - 1940), VENTOSE (1939 - 1940), VERS LE DESTIN (1940 - 1945), VERS L'HORIZON (1940 - 1946), VICTOR GUILGOT (1939 - 1940), VIERGE DE LOURDES (1939 - 1940), VIERGE DE MASSABIELLE (1939 - 1946), VILLE DE BIZERTE (1939 - 1940), VILLE DE BOUGIE (1939 - 1940), VILLE DE TENES (1939 - 1940), VILLE DE TIPAZA (1939 - 1940), VIOLENT (1939 - 1940), VONETTE (1939 - 1940), YANNICK JOSEPH (1940 - 1959), YMA (1940 - 1940), YVES ELLYET (1939 - 1940), YVETTE PIERROT (1939 - 1940), YVONNE MADELEINE (1939 - 1940), YVONNETTE (1940 - 1940), ZERAMNA (1939 - 1939)
Avatar de l’utilisateur
jmroche
Site Admin
 
Messages: 75
Inscription: 06 Jan 2007, 10:12

Messagepar pontus » 07 Mar 2007, 02:01

Merci bien,

Mais je crains de ne pouvoir me procurer ce beau livre avant longtemps.
J'habite malheureusement bien loin, dans un pays ou le facteur n'est pas très sérieux... (ceux qui ont fait des escales exotiques me comprendront)
Sauf s'il existe une version téléchargeable.
pontus
 
Messages: 5
Inscription: 03 Mar 2007, 19:58
Localisation: Port-au-Prince

dragueur mimi-pierrot

Messagepar GAUTREAU » 05 Avr 2009, 18:25

j'ai vu votre recherche concernant les bâtiments auxiliaires réquisitionnés en 1940
Mon père a été quartier maître sur l'un d'eux : le chalutier MIMI-PIERROT converti en dragueur de mines magnétiques (normal il était en bois!). Le commandant s'appelait BINARD, enseigne de vaisseau de 1ère classe. Je crois qu'il est parti de Lorient et il a rejoint Dunkerque où il a été coulé à quai le 28/05/1940 par une bombe au cours d'une attaque aérienne. Pas de victime car il n'y avait personne à bord.
Le 3 juin à 23h, mon père a embarqué sur le dragueur "EMILE DESCHAMPS", avant-dernier navire à quitter la poche de Dunkerque avec 500 hommes à son bord. Hélas il a sauté sur une mine alors qu'il était en vue des côtes anglaises. il coulé très rapidement et 72 personnes seulement ont survécu.
http://dkepaves.free.fr/html/emile_deschamps.htm
Ces info , je les tiens des lettres que mon père adressait à ma mère d'Angleterre où il était dans les FNFL entre 1940 et 1944. Mon père est décédé depuis bientôt 40 ans et je ne peux plus obtenir d'info directes.
GAUTREAU
 
Messages: 1
Inscription: 05 Avr 2009, 17:59

Messagepar SALIOU » 08 Avr 2009, 21:03

bonjour,
Je dispose d'une photo, parait-il rare, du Sergent Gouarne, patrouilleur entrant dans le port de Casa en 41 ou 42.
Je ne peux pas passer de photo sur forum(PC bridé), mais pour ceux qui sont interessé, vous me donnez votre mail en MP, je vous l'envoie.
Cdt,
Pierre
Avatar de l’utilisateur
SALIOU
 
Messages: 884
Inscription: 09 Juil 2007, 11:59
Localisation: BRETAGNE

Messagepar Franck » 23 Avr 2009, 23:38

Bonjour
Mon pere travaillait aux chantiers de démolition naval Glotz à Saint nazaire, Il à travaillé sur la demolition d'un patrouilleur auxilliaire du nom de "l'atlantique"de 1955 à 1957 ; c'était un chalutier qui à été réquisitionné en 1939 puis qui à été saisi à Plymouth par les anglais en 1940, il à été restitué en 1951 et désarmé en 1954.
Je dispose d'une photo de ce navire à quai aux chantiers de penhoet
Cdt
Franck
 
Messages: 2
Inscription: 23 Avr 2009, 22:52
Localisation: Nantes

Messagepar SALIOU » 13 Mai 2009, 11:50

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
 
Messages: 884
Inscription: 09 Juil 2007, 11:59
Localisation: BRETAGNE

Messagepar philippe andres » 14 Mai 2009, 07:21

liste des dragueurs de la 139ème flottille FNGB chalutiers armés en 1943 et 1944 sous commandement britannique et sous pavillon FNFL:
D.22 ANDRE LOUIS , D23 MONIQUE ANDRE, D24 NAZARETH, D42 ANTIOCHE, D43 PERDRANT, D41 LOUISE MARIE, D52 ANGELE MARIE, D55 VIERGE DE LOURDES? anciens chalutiers français saisis. A cette flottille on rajoute D21 GASTON RIVIER ancien bâtiment hydrographique de la Marine Nationale réarmé en dragueur. Il est intéressant de constater que certains de ces bateaux ont été complètement oubliés par l'histoire jusqu'à ne pas apparaître dans les listes réputées les plus fiables.
SOURCES: notes de service dont je détiens les copies de: 1) vice admiral KING( navy pricincipal liaison officer),2) contre-amiral ROBERT chef d'état major,3) capitaine de corvette d'ERCEVILLE,4) lieutenant de vaisseau MAUCOTEL.
Très cordialement.
PHILIPPE ANDRES
philippe andres
 
Messages: 19
Inscription: 09 Aoû 2008, 17:36

Messagepar SALIOU » 14 Mai 2009, 11:08

Bonjour,
N'y a-t-il une confusion concernant le pavillon, les FFL n'existaient plus à/c du 31 Juillet 43.
Voir ce lien:
http://fr.wikipedia.org/wiki/France_combattante

Cdt, Pierre
Avatar de l’utilisateur
SALIOU
 
Messages: 884
Inscription: 09 Juil 2007, 11:59
Localisation: BRETAGNE

Messagepar capu.rossu » 14 Mai 2009, 14:33

Il est exact que les FNFL et les FMA (Forces Maritimes d'Afrique) n'existaient plus après la fusion à l'été 1943. Après cette fusion, l'Etat Major des ex- FNFL et les bâtiments placés sous ses ordres, qu'ils soient issus des FNFL, corvettes par exemple ou détachés depuis les ex-FMA, Richelieu par exemple ou croiseurs pour l'opération Neptune, ont pris l'appelation de FNGB (Forces Navales en Grande Bretage). Il n'empêche que la quasi totalité des bâtiments issus des FNFL pour ne pas dire la totalité a conservé le pavillon de beaupré des FNFL qui avait été crée par l'amiral Muselier en 1940.
Officiellement les bâtiments rétrocédés par les Britanniques après la fusion, frégates type River ou sous-marins, n'ont pas droit à l'appellation de FNFL même si leurs équipages provenaient d'anciens bâtiments FNFL désarmés. Mais dans ce cas, la logique administrative et la pensée du personnel embarqué devaient différer.
Ce même pavillon de beaupré est toujours utilisé par les bâtiments qui ont repris un nom d'ancien bâtiment des FNFL.
Cordialement
Alain Croce
capu.rossu
 
Messages: 744
Inscription: 07 Mar 2007, 20:03

Messagepar SALIOU » 14 Mai 2009, 18:24

Merci, Alain, pour ces précisions, la valeur fortement symbolique du pavillon des FNFL n'est pas discutable, mais pour faciliter des recherches, peut-être vaut-il mieux suivre les méandres de l'administration de l'époque afin d'éviter les fausses pistes.
Pour l'usage actuel du pavillon de beaupré il n'y a pas que des transfertsde noms, il y a aussi de vaillantes rescapées avec l'Etoile et la Belle Poule...peut-être également le Mutin mais j'en suis moins sûr??
Cordialement,
Pierre
Avatar de l’utilisateur
SALIOU
 
Messages: 884
Inscription: 09 Juil 2007, 11:59
Localisation: BRETAGNE

Messagepar philippe andres » 16 Mai 2009, 23:53

Bonsoir à tous. Je ne suis pas un spécialiste de l'administration des bâtiments en question, je ne m'intéresse qu'aux dragueurs magnétiques dont j'ai cité le nom dans mon précédent message. La notion administrative FNGB sous commandement britannique est très précise. Reste que ces bâtiments avaient un équipage FNFL. Dans son rapport d'inspection du 10 mai 1944, le capitaine de corvette D'Erceville constate: " que les britanniques estiment que les dragueurs ont droit au pavillon de beaupré à Croix de Lorraine, ces bâtiments n'ayant jamais cessé le combat".
Personnellement, je ne trouve pas matière à polémique sur ce sujet. Les chalutiers dragueurs saisis par la Navy ont, pour certains, changé plusieurs fois de nom et de numéro de coque en quatre ans.
Exemple: Le chalutier boulonnais "Jacques II" saisi en 1940 par la Navy rebaptisé "William Carr"sous pavillon anglais, affecté aux FNGB avec équipage FNFL en mars 1944 sous le nom de "Nazareth" et pavillon FNFL restitué le 1er novembre 1944 à la Marine Nationale puis à son armateur Boulonnais d'origine (Altazin Frères).
Le rôle exact de ces bateaux est très difficile à connaitre, certains n'ont pas eu la moindre activité d'autres ont principalement en aout et septembre 1944 dragué les abords de Cherbourg et de Dunkerque, et servis de navettes entre la France et l'Angleterre.
Cordialement .
Philippe Andrès
philippe andres
 
Messages: 19
Inscription: 09 Aoû 2008, 17:36

Re: Arraisonneur-dragueurs, patrouilleur-auxiliaires....

Messagepar gerard » 02 Nov 2012, 00:12

Bonsoir
A propos des patrouilleurs auxiliaires de la seconde guerre mondiale, il existe un ouvrage en deux tomes intitulé "Les chalutiers s'en vont en guerre" Tome 1 chalutiers d'origine étrangère, tome 2 chalutiers français réquisitionnés '(d'un déplacement supérieur à 400 tx) par Gérard Garier chez Marines Editions septembre 2009 et février 2010, 160 et 208 pages.
Cordialement
Gérard
gerard
 
Messages: 0
Inscription: 31 Oct 2012, 19:37


Retourner vers Histoire de la marine française : De la naissance de la vapeur à nos jours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités