Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

rubans29
Messages : 294
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar rubans29 » 07 Juil 2015, 17:42

Bonsoir
Entre Casa et Dakar 1941
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1206
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar capu.rossu » 07 Juil 2015, 18:13

Bonsoir,

1ère photo : paquebot Jamaïque des Chargeurs Réunis survit à la guerre

2ème photo : paquebot Leconte de Lisle des Messageries Maritimes, saisi par les Japonais le 10 avril 1941 est rebaptisé Teiritsu Maru. Avarié par mine le 27/07/1944, s'échoue près de Mayisuru pour ne pas coulé. Sera renfloué et réparé par les Japonais en 1948 au titre des réparations de guerre.

3ème photo, Porthos des Messageries Maritimes, sera une des victimes du USS Massassuchet à Casablanca un certain 8 novembre 1942.

Si la Jamaïque et le Porthos portent des marques de neutralité règlementaires : nom encadré par deux pavillons tricolores peints dans un rectangle jaune, il y a beaucoup à dire sur le Leconte de Lisle.

@+
Alain

Klaus Günther v. Martinez
Messages : 837
Enregistré le : 12 Mai 2007, 09:41
Localisation : Allemagne

Re: Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar Klaus Günther v. Martinez » 07 Juil 2015, 22:09

Voici deux autres photos montrant le "Leconte de Lisle" avec sa marque de neutralité irrégulaire:
http://www.messageries-maritimes.org/leconte.htm

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1206
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar capu.rossu » 07 Juil 2015, 23:14

Bonsoir,

Les premières marques de neutralité étaient apparues lors de la guerre d'Espagne : un pavillon tricolore peint sur chaque flanc et sur le pavois surplombant la passerelle de navigation (pour être visible de l'avant) et sur le roof arrière un panneau métallique portant le pavillon national sur chaque face et disposé dans l'axe de façon à ce qu le pavillon soi visible des deux bords.

Comme plusieurs navires avaient été attaqués par méprise par des avions des deux camps, lors de l'instauration des marques de neutralité en juillet 1940, l'Amirauté va s'inspirer du dispositif adopté par la compagnie Paquet durant la guerre d'Espagne : sur chaque bord était inscrit le nom du navire encadré par deux pavillons tricolores, le tout encadré par le signe de la compagnie soit CNP.

Faisant abstraction du sigle des compagnies, l'Amirauté prescrit que sur chaque côté de la coque noire, le nom du navire en capitales blanches doit être encadrés de deux pavillons tricolores peints dans un rectangle jaune. Un pavillon tricolore peint sur le pavois surplombant la passerelle supérieure pour être visible de l'avant et un panneau métallique peint aux couleurs nationales et dressé sur le roof arrière de façon à être visible des deux bords complètent le dispositif.
Pour les bâtiments dont la coque est blanche ou encore grise, le nom du navire est peint soit en capitales noires soit en capitales blanches dans un rectangle noir tandis que les rectangles jaunes sont encadrés par un liseré noir.
Enfin, les navires navigueront avec le pavillon national à la corne du grand mât.
De nuit, la navigation se fera tous feux clairs et les marques de neutralité devront être éclairées par des projecteurs.

C'est simple, évident et pourtant....de nombreux navires vont disposer de marques non règlementaires : un seul rectangle avec pavillon, un ou deux pavillons sans le rectangle jaune. La palme du non-respect revient au paquebot Compiègne des Messageries maritimes qui arbore un simple pavillon tricolore de chaque bord sans son nom porté sur la coque comme au temps de la guerre d'Espagne.

@+
Alain

Klaus Günther v. Martinez
Messages : 837
Enregistré le : 12 Mai 2007, 09:41
Localisation : Allemagne

Re: Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar Klaus Günther v. Martinez » 09 Juil 2015, 16:25

"La palme du non-respect revient au paquebot Compiègne des Messageries maritimes qui arbore un simple pavillon tricolore de chaque bord sans son nom porté sur la coque comme au temps de la guerre d'Espagne."
Alain, vous parlez de la photo montrant "Compiègne" à Tamatave (La Marine Marchande francaise 1940/1942, p. 168)?
J'ai des doutes que la photo est prise pendant la période Vichy, le cargo à droit ne resemble pas à un bateau francais.
Mais il y existe une autre photo du paquebot à Casablanca vers 1941 (Jean-Yves Brouard, Guy Mercier, Marc Saibène, La Marine Marchande francaise 1939-1945) avec TROIS pavillons francaises sur le flanc et l'inscription non seulement COMPIÈGNE, mais COMPIÈGNE - FRANCE!

Cordialement
Klaus Günther

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Re: Jamaïque Lecomte de Lisle Porthos

Messagepar SALIOU » 10 Juil 2015, 12:43

Bonjour,
Leconte de l'Isle, Compiègne et Portos à Casa en 41-42:

photo2_1.jpg


photo1_1.jpg


photo61_1.jpg


La photo du Compiègne montre des marques de neutralité "normales"
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...


Retourner vers « Histoire de la marine française : De la naissance de la vapeur à nos jours »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités