Page 1 sur 1

Ralliements FNFL

Posté : 28 Déc 2015, 17:47
par ALAMER
Bonjour,
Pourriez-vous nous conseiller quand à des sites Internet ou des documents de référence relatifs aux dates de ralliements des bâtiments de la Marine nationale aux FNFL ?
Par avance merci de vos pistes.

Re: Ralliements FNFL

Posté : 28 Déc 2015, 18:45
par SALIOU
Bonjour,
Les 4 tomes de l'historique des FNFL disponibles à la lecture et à la vente dans les SHD /SHM (Lorient,Brest Cherbourg Rochefort, Toulon Vincennes)
Je crois qu'ils peuvent être commandés sur le site du SHD.
Bonne soirée,

Re: Ralliements FNFL

Posté : 28 Déc 2015, 20:07
par DELAMBILY
Salut à Tous,

Peu de bâtiments de la MN ont rejoint de façon volontaire à l'exemple du sous-marin Narval (à Malte), du sous-marin Rubis voeux du Cdt et équipage pour continuer le combat auprès des Britanniques, alors stationné à Dundee (Ecosse) ou du patrouilleur Président-Houduce, rallié à Gibraltar. La grande majorité de la flotte des F.N.F.L était des bâtiments saisis le 3 juillet 1940 par la RN, ou des bâtiments de construction britannique cédés ou rétrocédés aux marins des Forces navales françaises libres.

Cordialement,

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 11:25
par OMNESJ
Bonjour,

outre les bâtiments de guerre - peu nombreux, comme le souligne à juste titre André Delambily - il faudrait mentionner les navires de la marine de commerce qui ont rejoint de leur propre chef la France Libre.
Liste certainement non exhaustive (et peut-être à corriger) :
- cargo bananier Maurienne, qui rejoint Halifax fin juin 1940
- cargos Anadyr, Forbin, Capo Olmo, Rhin (cargo armé) qui rejoignent Gibraltar fin juin 1940
- paquebot Félix Roussel (en rade de Suez, 3 juillet 1940)
- paquebot Pasteur (17 juillet 1940)

Voir notamment :
- http://mvr.asso.fr/front_office/fiche.p ... ypeFiche=4
- http://atf40.forumculture.net/t3999-30- ... es-f-n-f-l

Cordialement,

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 13:29
par SALIOU
Bonjour,

Le tome 4 de l'historique des FNFL est consacré aux bâtiments de la Marine Marchande.
Je ne suis pas à mon domicile mais, dès mon retour, je peux jeter un oeil, s'il y a une question précise qui demande une réponse rapide.

En fait il y a 5 tomes et il y en a à vendre ici:

http://www.abebooks.fr/rechercher-livre ... es-libres/

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 15:05
par ALAMER
Nous menons un travail de mise à jour des dates de ralliement des bâtiments aux FNFL et les documents cités vont nous aider à y répondre.

Merci pour ces réponses et pistes.

Et sur ce sujet, que savez-vous concernant plus particulièrement le CALAIS entre mai 1942 et août 1943 ?

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 16:29
par SALIOU
A ma connaissance, le Calais ne faisait pas partie des FNFL. Je ne pense pas qu'il ait quitté Dakar.
Le Carlier, qu'il aurait intercepté, était "stocké" à Casablanca avec le Wyoming et, de mémoire, un autre cargo. J'ai des photos, je vois ça en rentrant at home.

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 16:36
par SALIOU
Un petit topo sur le Carlier (extrait de ce forum:
http://deuxiemeguerremondia.forumactif. ... -marchande ):

"Bloqué à Dakar, le cargo Carlier risque le coup dans la nuit du 4 août 40. Il appareille doucement, puis met en avant toute.
Les Français ont barré la sortie de la rade par un filet.

Le Carlier fonçe dedans, le brise, mais les mailles s'emmèlent aussitôt dans son hélice, le forçant à ralentir.
L'Aviso Calais s'est lançé à la poursuite du navire belge. Il ouvre le feu et de la fumée commence à s'élever des cales. Un officier est blessé au visage. Le Carlier est rejoint et arraisonné.

Le capitaine Teugels, le premier officier et le chef mécanicien sont arrêtés et jetés dans la prison maritime. Les hommes d'équipage essayeront de s'échapper individuellement. Une nuit, le 2ième officier Verstraeten et 4 hommes mettent des canots de sauvetage à la mer. Ils se faufilent dans la rade, gagnent le large où ils mettent les voiles. Ils arriveront finalement dans une colonie anglaise.

Le 30 juillet 41, tout le reste de l'équipage ( presque 1 ans plus tard ) est alors débarqué et interné; le navire est saisi.
Le commandant d'abord, puis quelques hommes s'évaderont. Le 1er officier Frankignoul et l'équipage seront libérés lors du débarquement américain à Casablanca et reprendront possession du Carlier jusqu'à sa fin.

Le 11 novembre 43, le Carlier sera attaqué au large d'Oran par 3 escadrilles allemandes, les canonniers du navires abattent un des bombardiers, dérèglent le tir de plusieurs autres. Une torpille d'avion touche au but, volatilisant le cargo. 46 marins sur 66 sont tués dont le capitaine Frankignoul."

Rien de très "FNFL" dans l'action du Calais mais les ordres sont les ordres.

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 16:55
par DELAMBILY
Salut à Tous,

Il y a peut-être confusion entre l'aviso Calais type Amiens et le Chasseur de sous-marins CH 13 construit aux chantiers du Trait, mis sur cale n° 5 le 16 février 1939, lancé le 23 mars 1940. Regagne Cherbourg puis l'Angleterre, il est saisi le 3 juillet 1940 par la RN. Réarmé par les FNFL à Crowes, il est baptisé Calais.
Il escorte des convois lors du débarquement de Normandie en 1944 et après guerre, il est détaché à Brest pour la surveillance et la police des pêches le long des côtes bretonnes. Il est vendu à la Syrie en 1959, et porte le nom Al Harissi.

Cordialement,

Re: Ralliements FNFL

Posté : 29 Déc 2015, 17:29
par ALAMER
Oui la confusion du nom CALAIS est possible.

Je transmet, MERCI.

Re: Ralliements FNFL

Posté : 31 Déc 2015, 15:09
par SALIOU
Bonjour,
En juin 40 il y a 15 chasseurs en GB, le 13 (Calais) est à Portsmouth. Faute d'effectifs, les FNFL n'armeront pas immédiatement tous les chasseurs.
Le Chasseur 13 passera sous drapeau FNFL à/c du 16 décembre 1942, après avoir servi dans la RN.

Re: Ralliements FNFL

Posté : 10 Oct 2018, 18:38
par douzef
Bonsoir,
A signaler le décès de Louis Fouquet, il était le dernier survivant sur les 128 seinans a avoir rallié l'Angleterre en Juin 1940.
Amitiés
Douzef