OSEM

COMARGOUX
Messages : 510
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

OSEM

Messagepar COMARGOUX » 17 Sep 2017, 10:10

Bonjour à tous,
j'ai découvert, en consultant les JO, un corps d'officiers dont j'ignorais l'existence, celui des OSEM : Officiers secrétaires d'état-major !
Ce "corps d'officiers assimilés spéciaux" a été créé par décret présidentiel (Edouard Daladier) du 11 janvier 1940.
- Art. 2 - Ce corps aura un effectif de 120 unités
Il ne comprend qu'un grade qui correspond....à celui d'enseigne de vaisseau de 2° classe. Ces officiers assimilés spéciaux porteront le titre d'officier secrétaire d'état-major.

- Art.3 - ......
Les OSEM doivent être en outre titulaires d'un des diplômes ou certificats ci-après :
Agrégation de l'université
Doctorat en droit, ès-sciences ou ès-lettres
Licence en droit, ès-sciences ou ès-lettres
Diplôme de l'école des sciences politiques
Diplôme de l'école des hautes études commerciales
Diplôme de l'école des chartes
.....

- Art. 4 - Les nominations dans le corps des OSEM sont faites à titre temporaire et seulement pour la durée de la guerre.
.....
- Art.5 - La tenue et les insignes de ces officiers auxiliaires seront fixés par arrêté ministériel.


L'arrêté ministériel du 30 janvier 1940 précise, dans son article unique, la "tenue des officiers assimilés spéciaux secrétaires d'état-major" :
La tenue des officiers assimilés spéciaux secrétaires d'état-major est celle des officiers de réserve interprètes et du chiffre de 3° classe avec la modification suivante :
Sur les manches, le parement en velours bleu outremer (redingote ou la bande de velours sur laquelle est posé le galon (veston et manteau d'uniforme, sont remplacés par une patte rectangulaire, placée sur la partie externe de la manche et prise dans la couture du coude, en velours bleu outremer (hauteur 100 mm, largeur 40 mm), garnie de trois boutons d'uniforme de 12 mm.


J'ignore, pour le moment, si ce corps de "120 unités" a résisté jusqu'en 1945 ou plus tard, ou s'il a sombré au moment de la débâcle de 1940 ou du sabordage de 1942. Les "120 unités" apparaissent elles dans un annuaire de la marine de cette période ?
Si vous avez des informations à ce sujet, je suis preneur.
Cordialement
Olivier

Avatar de l’utilisateur
marinedk
Messages : 133
Enregistré le : 31 Jan 2007, 14:10
Localisation : DUNKERQUE

Re: OSEM

Messagepar marinedk » 17 Sep 2017, 13:59

Bonjour,

Jusqu'à quelle date il a résisté, je ne sais pas, par contre le décret Alger du 2 juin 1944, en modifie un peu la hiérarchie :

2 officiers secrétaires d'état-major principal rang de capitaine de corvette
8 officiers secrétaires d'état-major de 1er classe rang de lieutenant de vaisseau
110 officiers secrétaires d'état-major de 2e et 3e classe rang d'enseigne de vaisseau de 1e et 2e classe
Cordialement

visitez mon site sur la marine http://marinedk.free.fr/index.html

Marinedk

DELAMBILY
Messages : 604
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: OSEM

Messagepar DELAMBILY » 17 Sep 2017, 17:16

Salut à Tous,
Bonjour Olivier,

Les officiers de ce corps des officiers assimilés spéciaux ne figurent pas dans l'annuaire de la marine de 1942, ni dans mes nomenclatures (mise à jour toujours possible), rien également sur la liste navale de 1948, idem pour les annuaires de 1952 et suivants.
La liste des diplômes me fait penser à une justification d'emploi, destinée aux officiers de réserve issus des grandes écoles, après rappel au service par mobilisation générale.
Peut-être présence d' informations dans l'annuaire de la marine (réserve) concernant les officiers de réserve interprètes et du chiffre (ORIC) ?

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

COMARGOUX
Messages : 510
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: OSEM

Messagepar COMARGOUX » 18 Sep 2017, 10:31

Bonjour à tous
Bonjour DELAMBILY et marinedk
merci à vous pour vos recherches et vos remarques.
Je note que le concept de "hiérarchie monograde" n'a pas résisté longtemps. Il faut reconnaître que, même en temps de guerre, si l'on veut susciter des vocations, il faut bien proposer sinon un plan de carrière, du moins un peu d'avancement....
Cordialement
Olivier


Retourner vers « Histoire de la marine française : De la naissance de la vapeur à nos jours »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité