Page 1 sur 1

Ingénieur Lacroix

Posté : 04 Juil 2020, 17:39
par capu.rossu
Bonsoir,

Lors de la Libération, la Maine récupère sur la Seine un chaland non-automoteur de 700 tonnes de port en lourd commandé par les Allemands aux Ateliers et Chantiers de la Seine Maritime (chantiers Worms). Il est immédiatement reversé au Service des Essences des Armées qui le rebaptise Ingénieur Lacroix.
Malgré de longues recherches sur le Net, je ne suis pas arrivé à trouver qui était cet ingénieur.
Quelqu'un aurait-il une piste ?
Merci pour votre aide.
@+
Alain

Re: Ingénieur Lacroix

Posté : 04 Juil 2020, 21:35
par SL
Bonsoir,
En 1920 (instruction du 12 juillet) les attributions du service de l'intendance en matière de carburants sont transférés au service des poudres.
Au niveau de l’administration centrale des poudres est alors créé un "service des essences, sous les ordres d’un chef de service. L’ingénieur des poudres Lacroix sera le dernier à occuper ce poste de 1931 à 1937.
En 1937 devant la menace d'un nouveau conflit, le gouvernement décide de créer une logistique carburants adaptée. Cette création débouche sur un important programme d’équipement et érige le service des essences en service interministériel dont la direction est confiée à un commissaire principal de la Marine, le commissaire principal G. De Labarrière.
Cordialement SL

Re: Ingénieur Lacroix

Posté : 05 Juil 2020, 18:55
par papa_chat
bonjour
est-ce lui ?

Lacroix, Joseph Marie André (X 1922 ; 1904-1941)
Naiss. : 1904le 20 03: Saint-Étienne(Loire) ; mort en 1941le 20 02
PERE: Marie Joseph - l:Officier de cavalerie
MERE Roux, Marie Inès Marguerite -

Desc.phys. : Cheveux châtains - Front ordinaire - Nez long - Yeux bleus - Visage ordinaire -

Scolarité : entre: 178 - SORT : 46 en 1924 sur 258
Rens. situa.: Ing. P. - Ing. Cie Alais, Froges et Camargue - Acc. -

Re: Ingénieur Lacroix

Posté : 05 Juil 2020, 18:59
par capu.rossu
Bonsoir SL,

Merci pour cette réponse complète.

@ Papa-chat, je ne sais pas mais çà semble parfaitement coller. Le fait qu'il soit mort en 1941 justifierait l'octroi de son nom à un chaland du SEA à fin de la guerre

@+
Alain