Insigne de poitrine personnel volant

Répondre
morbihannais
Messages : 17
Enregistré le : 31 Juil 2019, 09:54

Insigne de poitrine personnel volant

Message par morbihannais » 16 Fév 2020, 10:10

Bonjour, toujours en recherche de précisions avérées concernant les éléments que je veux inclure dans l'ouvrage Ardhan sur les radios volants !
C'est sur l'insigne métallique de poitrine que porte ma recherche du jour :
par décision de 1917 mais corrigée au BO du 29 10 1918, pour le personnel volant remplissant les conditions de service aérien (heures de vol du semestre, sinon plus d'insigne !!! sauf en période d'hostilités) l'insigne est :
"ancre d'argent sur couronne câblée, portant deux ailes dorées et surmontée d'une ETOILE" pour les pilotes d'hydravions et
idem avec une seule aile et ETOILE pour les seuls observateurs en hydravion (pas d'autres spécialités alors en volant non pilote en hydravion)
et mêmes insignes mais ANCRE SURMONTÉE D'UNE ROUE DE GOUVERNAIL pour les pilotes, avec deux ailes, et pour les volants, avec une seule aile, donc pour les radiotélégraphistes de dirigeables, les observateurs de dirigeables
Ces insignes avec la roue de dirigeable n'ont plus été "distribués" à compter du désarmement des trois derniers dirigeables de la marine, en 1937, MAIS

je cherche la décision, date, qui a généralisé l'insigne de poitrine avec ETOILE pour les volants non pilotes, dont radios volants, délivrés je pense à Hourtin (dans les années 192?) l'examen des seuls BO Marine disponibles sur internet ne m'a pas apporté la réponse
Si je peux obtenir ce renseignement je remercie par avance le généreux contributeur ! :roll:

SL
Messages : 1623
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Insigne de poitrine personnel volant

Message par SL » 17 Fév 2020, 13:23

Bonjour,
L'instruction du 29 octobre 1918 ne corrige pas le texte de 1917 mais l'abroge. Dans cette instruction il n'est effectivement pas fait mention de radiotélégraphistes volants autres que ceux des dirigeables.
Cette instruction réapparait en annexe n° 3 de l'instruction du 3 juin 1921 sur l'habillement du personnel spécialisé de l'aéronautique et du service automobile de la Marine.
-
Il s'agit là d'une version mise à jour au 3 juin 1921 dans laquelle l'insigne à l'ancre d'argent sur couronne câblée, portant une aile dorée et accompagnée d'une étoile est attribué aux officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et marins titulaires du certificat d'observateur d'aviation
- observateurs d'escadre, appréciateur de tir,
- fusilier volant, canonnier volant, etc.

Le texte n'est pas plus explicite et on peut donc se poser la question de savoir ce que recouvre cet et caetera. Existe t'il déjà des radiotélégraphistes volants, ont ils pu porter l'insigne en question ???

Les choses deviennent claires avec l'instruction du 27 mars 1923 qui abroge celles de 1918 et de 1921 et dispose que l'insigne est porté par :
- les officiers titulaires du brevet d'aéronautique ou du certificat d'observateur d'escadre, appréciateur de tir,
- les officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et marins titulaires du certificat d'arrimeur volant, de mécanicien volant, de radiotélégraphiste volant ou de mitrailleur bombardier.

J'ignore si des officiers ont pu obtenir le certificat d'arrimeur volant :?: :?:
Cordialement

morbihannais
Messages : 17
Enregistré le : 31 Juil 2019, 09:54

Re: Insigne de poitrine personnel volant

Message par morbihannais » 17 Fév 2020, 17:41

Bonjour "SL" et grand merci.
Il me semble avéré que les radios volants sont bien existants avant le 3 juin 1921,
- la formation des radiotélégraphistes de dirigeables est arrêtée à Rochefort à/c du 01 10 1919 et la formation de radios transférée à Hourtin et Saint Raphael. Au 01 08 1919, pour application de l'instruction du 27 07 1919 il est dit "ce personnel qui sera incorporé dans le personnel volant de l'aéronautique sera formé aux CEAM de Hourtin et St Raph"............" il est maintenant (de par l'augmentation de taille des avions....) permis d'escompter l'utilisation à bord des appareils aériens de.... radiotélégraphistes" et "les commandants de ces écoles devront veiller à ce que les TSF, entre autres, conservent leur entraînement à la manipulation et à la réception"
Par ailleurs dans les fichiers Ardhan nous avons le premier, en date, certifié ou breveté radio volant en 1921, rien avant dans ces fichiers ce qui n'implique pas qu'il n'y en ait eu ! (pour info ce 1er s'est engagé en 1910, a été d'abord torpilleur, puis électricien TSF en 1912, puis en 1921 radio volant à Hourtin) et
au BO marine 17 02 1921 : création de "radios volants temporaires"
Il y a donc dans mes données un trou (quasi un gouffre) entre octobre 1919 et début 1921 quant aux radios volants et même en ré- explorant les BO de 1920 je cours le risque de ne pas trouver d'éléments car sur le site Gallica toutes les pages paires des 2 BO 1920 sont incomplètes pour la partie basse !!
pour exemple : en page II de la table des matières du BO 1920 2ème semestre, le paragraphe "aéronautique" s’arrête à la ligne du 5 septembre délivrance du certificat de mécanicien volant p 217 !
C'est pourtant dans ce laps de temps ( 10 1919 début 1921 que des précisions doivent exister quant aux radios volants, en tout cas : peut être.
En tout état de cause je renouvelle mon remerciement, amicalement, JC RBR

SL
Messages : 1623
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Insigne de poitrine personnel volant

Message par SL » 23 Fév 2020, 14:11

Bonjour,
Après recherches, la partie manquante de la table du bulletin officiel 1920 - 2e semestre, rubrique Aéronautique maritime.
Cordialement
20200219_160023.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

morbihannais
Messages : 17
Enregistré le : 31 Juil 2019, 09:54

Re: Insigne de poitrine personnel volant

Message par morbihannais » 23 Fév 2020, 18:58

Bonsoir et merci S.L., super, imprimé et je vais consulter
Bonne(s) semaine(s) à venir, cordialement, JC RBR

Répondre