Les" catapulteurs"

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Les" catapulteurs"

Messagepar SALIOU » 19 Aoû 2008, 11:52

Bonjour,
J'ai déjà lancé un sujet sur le "CLEM" avant son entrée au service actif. Mon père y était affecté (11.10.58 au 11.11.61) ce sujet est lu mais succite peu de réaction. Je tente une autre démarche en titillant la fibre "corporatiste" :) :mon père, Maitre mécanicien, était, selon la carte d'accès au pont d'envol, affecté au "lancement maquettes catapultes".La carte est signé: l'IM1 VERBEKE, chef des installations aviation.
J'ignore tout de cette activité, je fais donc appel aux Catapulteurs d'hier et d'aujourd'hui (....Le système a-t-il beaucoup changé??) pour éclairer ma lanterne.
Merci pour vos réponses.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Fondudaviation
Messages : 65
Enregistré le : 24 Mar 2010, 20:21

Re: Les" catapulteurs"

Messagepar Fondudaviation » 11 Aoû 2010, 19:18

SALIOU a écrit :Bonjour,
J'ai déjà lancé un sujet sur le "CLEM" […] mon père […] était […] affecté au "lancement maquettes catapultes". […] l'IM1 VERBEKE, chef des installations aviation.
J'ignore tout de cette activité, je fais donc appel aux Catapulteurs d'hier et d'aujourd'hui (....Le système a-t-il beaucoup changé??) pour éclairer ma lanterne.
Merci pour vos réponses.
Cordialement


Ces maquettes ne seraient-elles pas ces (gros) engins montés sur quatre roues, sans moteur, sans aile ni pilote, et dont la masse doit à peu près correspondre à celle d'un avion ? Ainsi, pour tester la catapulte, on lance cette masse roulante. Comme elle ne vole (évidemment) pas, elle tombe à l'eau en sortie de catapulte, à une centaine de mètres devant le PA. Ce test ne se fait qu'au mouillage. L'engin est ensuite repêché et réutilisé…

Tourbillon
Messages : 73
Enregistré le : 11 Juil 2010, 07:50
Localisation : sud-ouest

Messagepar Tourbillon » 13 Aoû 2010, 22:11

"Plus de mille tirs.
Les essais de maquette ont été un moment important dans la vie de l'équipage du porte-avions : pour la première fois dans le déroulement de la construction, les marins étaient directement impliqués dans l'exercice. Les marins devaient effectuer la sécurité des tirs et effectuer les tirs. Les premiers essais de la catapulte de l'avant ont été réalisés le 18 juin 1997. Dans Brest, la population se demandait ce qui se passait sur le Charles de Gaulle ! Ceux de la catapulte oblique ont eu lieu au mois de septembre suivant. Les maquettes utilisées, de cinq à huit mètres de longueur, ont été achetées d'occasion aux Américains : des engins, lestés d'origine et montés sur roues, qui seront récupérés par un pousseur du port (ils flottent) après chaque tir à plus de cent mètres de la proue du navire. Des masses allant jusqu'à trente-deux tonnes seront essayées. Les catapultes de soixante-quinze mètres délivrent une poussée de cent tonnes (force de traction) : grâce à une accélération douze fois supérieure à celle d'une Ferrari F 40, ces catapultes procurent aux avions, en deux secondes, une vitesse de sortie de 275 km/heure. Les essais de maquette seront faits jusqu'à 300 km/heure." Une série de photos de la séquence de lancement illustre ce texte. Des articles sont parus dans la presse locale à l'époque.
Extrait de l'ouvrage "Le porte-avions Charles de Gaulle, SPE Barhélemy, 2000.

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Messagepar SALIOU » 21 Aoû 2010, 07:27

Bonjour,

Et merci à vous pour ces indications.

Pour l'anecdote: j'ai plus de facilité à retrouver des anciens d'un patrouilleur comptant à peine 60 hommes d'équipage que d'anciens du Clem pour sa période avant mise en service...??

Kénavo,

Pierre
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Messages : 114
Enregistré le : 04 Avr 2013, 15:45

Re:

Messagepar DahliaBleue » 07 Avr 2013, 19:10

Tourbillon a écrit :"[…] Dans Brest, la population se demandait ce qui se passait sur le Charles de Gaulle ! […]"
Extrait de l'ouvrage "Le porte-avions Charles de Gaulle, SPE Barhélemy, 2000.
Bonsoir Messieurs,
Je suis plutôt surprise par ce questionnement de la part des Brestois : ne se souvenaient-ils pas de l'époque où le Clemenceau et le Foch pratiquaient des essais de catapultes comparables (avec les catapultes BS 5, certes) ?
Cordialement, V*DB
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Re: Re:

Messagepar SALIOU » 07 Avr 2013, 21:00

DahliaBleue a écrit :
Tourbillon a écrit :"[…] Dans Brest, la population se demandait ce qui se passait sur le Charles de Gaulle ! […]"
Extrait de l'ouvrage "Le porte-avions Charles de Gaulle, SPE Barhélemy, 2000.
Bonsoir Messieurs,
Je suis plutôt surprise par ce questionnement de la part des Brestois : ne se souvenaient-ils pas de l'époque où le Clemenceau et le Foch pratiquaient des essais de catapultes comparables (avec les catapultes BS 5, certes) ?


Sans doute parce que le Clem et le Foch avaient quittés Brest en 1975-1976 et que les brestois avaient eu à penser à autre chose pendant ces 25 ans (...environ).
Pierre

"Rame, rame, rameurs, ramez
on avance à rien dans c'canoë...

Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Messages : 114
Enregistré le : 04 Avr 2013, 15:45

Re: Re:

Messagepar DahliaBleue » 07 Avr 2013, 22:32

SALIOU a écrit :
DahliaBleue a écrit :
Tourbillon a écrit :"[…] Dans Brest, la population se demandait ce qui se passait sur le Charles de Gaulle ! […]"
Extrait de l'ouvrage "Le porte-avions Charles de Gaulle, SPE Barhélemy, 2000.
Bonsoir Messieurs,
Je suis plutôt surprise par ce questionnement de la part des Brestois : ne se souvenaient-ils pas de l'époque où le Clemenceau et le Foch pratiquaient des essais de catapultes comparables (avec les catapultes BS 5, certes) ?
Sans doute parce que le Clem et le Foch avaient quittés Brest en 1975-1976 et que les brestois avaient eu à penser à autre chose pendant ces 25 ans (...environ).
C'est vraisemblable, en effet : la mémoire s'était perdue !
Cordialement, V*DB
ImageImageImageImage


Retourner vers « Histoire de l'Aéronautique Navale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité