Eugène Burton Ely et les premiers pas de l'aéronvale!!

Tistou31
Messages : 6
Enregistré le : 16 Déc 2008, 20:14

Eugène Burton Ely et les premiers pas de l'aéronvale!!

Messagepar Tistou31 » 16 Déc 2008, 20:23

:D Bonjour tout le monde,
Ely a été le premier à faire décoller un avion d'une plate forme installée sur un navire de guerre de la marine américaine, le Birmingham, le 14/11/1910 à 15h16...Pour vous est-ce la naissance de l'aéronautique navale ou non?

jym
Messages : 135
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:44
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar jym » 17 Déc 2008, 13:14

Bonjour,

En ce qui concerne les navires porte-aéronefs, je pense que c'est effectivement un des faits fondateurs.
En juin 1905, Gabriel Voisin a fait décoller un hydravion et l'a fait voler sur quelques centaines de mètres, mais il faut dire que son décollage a n'a été rendu possible que derrière un canot à moteur qui le remorquait.
Il a fallut attendre mars 1910 pour qu'un hydravion déjauge par ses propres moyens, cet appareil a été construit par Henri Fabre.
ancien de la marine de 1972 à 1980. Ecole des mousses, ecole des fourriers, DP Toulon, ER le Provencal

Tistou31
Messages : 6
Enregistré le : 16 Déc 2008, 20:14

Messagepar Tistou31 » 17 Déc 2008, 22:39

Oui c'est vrai également...Mais à l'époque si je ne me tompe pas, les états majors des marines de guerre préféraient l'idée d'hydravions que l'on pouvait remorquer sur les navires...Bien que l'aéronavale soit l'art de se poser sur la plate forme d'un navire :lol: !!!!

jym
Messages : 135
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:44
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar jym » 20 Déc 2008, 11:13

Bonjour,

C'est sûr qu'à l'époque il était plus simple au moins en théorie, de faire amérir un hydravion près d'un bateau puis de le hisser à bord avec une grue, idem pour la mise à l'eau, qui se faisait ensuite par catapulte, mais il ne faut pas oublier que la mer devait être clémente et que le bateau devait s'arrêter pour la manoeuvre, si l'on pense que ces avions pouvait servir au réglage de l'artillerie, l'idée d'arrêter un ou plusieurs navires lors d'un combat peut paraître dangereuse.
Dans les années 30, les croiseur français pouvaient lancer traîner une sorte de filet sur lequel l'hydravion venait se "beacher" avant d'être hissé à bord le bateau pouvait continuer sa route pendant ce temps.
ancien de la marine de 1972 à 1980. Ecole des mousses, ecole des fourriers, DP Toulon, ER le Provencal

Avatar de l’utilisateur
SALIOU
Messages : 1047
Enregistré le : 09 Juil 2007, 11:59
Localisation : BRETAGNE

Messagepar SALIOU » 11 Jan 2009, 13:04

Bonjour,
Voici ce que je lis dans "les Porte-Avions Français des origines (1911) à nos jours" (1978):
- " En France la naissance du Porte-Avions est marqué officielement , le 28 Janvier 1911, par une lettre de l'Amiral Boué de Lapeyrère, qui "prie Monsieur le Directeur Central des Constructions Navales, de vouloir bien étudier un projet, avec dessein d'installation sur la FOUDRE d'un plancher léger débordant de 3m de chaque bord environ,destiné au départ et au retour d'aéroplanes". Sic.
- Le premier essai de décollage a été réalisé le 8 Mai 1914.
- La première mondiale pour le décollage revient, comme indiqué, à G.ELY et l'US Navy, à partir du Croiseur BIRMINGHAM.
- Premier appontage, l'opération la plus complexe, le 18 Janvier 1911, toujours avec G.ELY,réussi sur la plateforme amménagée sur la plage arrière du croiseur cuirassé PENSYLVANIA.

Cdt,
Pierre

Tistou31
Messages : 6
Enregistré le : 16 Déc 2008, 20:14

Messagepar Tistou31 » 22 Jan 2009, 23:30

Ok, merci bcp SALIOU pour ces explications à propos de la naissance de l'aéronavale!:D


Retourner vers « Histoire de l'Aéronautique Navale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités