Hydravion Port Lyautey

rubans29
Messages : 294
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Hydravion Port Lyautey

Messagepar rubans29 » 20 Oct 2013, 21:05

Bonsoir
3 photos chinées ce matin datées 33.
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1217
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar capu.rossu » 21 Oct 2013, 18:58

Bonsoir,

Probablement des Farman 65 Goliath.

@+
Alain

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar SL » 21 Oct 2013, 20:04

Bonsoir,
Les clichés ont peut-être été pris à Port Lyautey lors d'un déplacement d'appareils (une indication au verso des deux premières photographies ??) mais la base habituelle de stationnement de l'escadrille 4 B 2 entre 1927 et 1935 était Karouba (Tunisie). Le 31 décembre 1935 cette formation est transférée à l'armée de l'air pour devenir la première escadrille du GB II/25.
La troisième photographie ne représente manifestement pas un Farman 65 Goliath.
Cdt

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar SL » 21 Oct 2013, 20:19

Re,
Sauf erreur de ma part, l'insigne dont on aperçoit un morceau peint sur la coque de l'hydravion de la troisième photographie est celui de l'escadrille d'exploration 4 E 1 - E 7. L'appareil pourrait alors être un CAMS 55 utilisé par cette formation entre 1930 et 1938. On notera aussi que l'escadrille 4 E 1 - E 7 était également stationnée à Karouba.
Cdt

basic
Messages : 221
Enregistré le : 25 Mar 2007, 18:13

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar basic » 21 Oct 2013, 21:38

Bonsoir,

Les deux premières cartes postales présentent un Farman 165/168 (moteurs différents) qui armaient l'escadrille de bombardement 4B2.
La troisième carte postale présente bien un CAMS 55-10 Col (identifiable aux pipes d'échappement des moteurs Hispano Suiza) qui armaient l'escadrille d'exploration 4E1.
Ces deux escadrilles étaient bien basées sur la BAN Karouba.

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar Jean Lassaque » 24 Oct 2013, 12:48

Bonjour à tous,
Pas de problème pour la localisation : c'est bien l'oued Sebou à Port-Lyautey dont le monumental dock-silo à céréales est bien reconnaissable :
Image

Uploaded with ImageShack.us
Il me semble que l'hydro est un Farman 165 dont les ballonnet d'aile sont différents de ceux du F-168. La 4B2 ayant volé sur F-165 de 1930 à 1935, l'année 1933 est plausible. Je vais tenter de trouver une date.
Cordialement
J. Lassaque

rubans29
Messages : 294
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar rubans29 » 23 Nov 2013, 19:01

Bonsoir
Une autre issue du même lot d'une famille résidant au Maroc. Celle ci me parait plus récente?
Cordialement
Image

Jean Lassaque
Messages : 373
Enregistré le : 09 Mar 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar Jean Lassaque » 24 Nov 2013, 13:37

Bonjour à tous,
Je vote pour un PBY-5A (A = amphibie) de l'escadrille 22S (je pense que c'est les personnages qui masquent en partie l'immatriculation "22S-x" avec le n° individuel). Ce serait donc à Agadir vers 1950.
A confirmer par les spécialistes (la cocarde sans hameçon laisse planer un doute)
Cordialement
J. Lassaque

basic
Messages : 221
Enregistré le : 25 Mar 2007, 18:13

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar basic » 24 Nov 2013, 16:51

Bonjour,

Pour interpréter cette photo, nous disposons de quatre éléments : le type d’aéronef, la cocarde, un numéro, la source de la photo et un absent, les 2 mitrailleuses Browning M1919 de 7.7 mm en tourelle de nez.

L’aéronef est bien un PBY 5A, modèle que la Marine nationale avait commandé en 40 exemplaires en début 1940, mais dont elle ne prit jamais livraison.

La cocarde présente la particularité de ne pas posséder en son centre de l’ancre traditionnelle. D’après l’ARDHAN, ce n’est que par la circulaire N° 2789 EMG/M/AERO du 31 octobre 1946 que les emblèmes des formations de l’aéronautique navale sont formalisés (types d’inscription, taille, position sur la cellule,… ). Donc la photo a été prise avant cette date du 31 octobre 1946.

Le numéro 22 peut être interprété de deux manières :
- Un numéro de formation: 22S (la 22F n’a pas encore été créée);
- Un numéro de cellule (fin du constructor number (cn), du bus number (BuNo) ou arbitrairement d’unité).

- La source de la photo : Agadir. A cette époque, trois unités basées à Agadir sont armées de Catalina :

La flottille d’exploration 6FE (VFP-1 : French Patrol Squadron One) , descendante de l’unité FNFL 1ère escadrille d’exploration constituée puis formée aux États Unis le 1er mars 1943, était armée dès le 26 novembre 1943 de Catalina qui arboraient, à terre lors de cérémonies officielles, le pavillon de beaupré des FNFL matérialisé en temps normal par la croix de lorraine tréflée peinte sur la cellule sous l’aile en arrière du hublot . Elle a opéré sous commandement américain (Commander Moroccan Sea Frontier Forces) à partir de la base d'Agadir du 17 février 1944 jusqu’à son changement d’appellation en 6F et changement d’aéronef, le Lockheed PV-1 en septembre 1944. Engagés en Italie, Corse, Cote d’Azur et sur les poches de l’Atlantique, les derniers appareils seront rassemblés dans une section spéciale. Les aéronefs sont frappés de la croix de lorraine tréflée et d’un numéro de coque F2x (F parfois absent), puis après attrition au combat yy. Cette photo présente un numéro de coque cohérent mais pas de Croix de Lorraine.

La flottille 8FE, créée aux Etats Unis le 1er juillet 1944 sur Catalina, est présente à Agadir de septembre 1944 jusqu’à son départ en Indochine en 1945. Les aéronefs de cette unité présentaient la particularité d’arborer une Tête de loup sur leurs nez et deux bandes noires sur leurs ailes ; ce qui n’est pas le cas sur cette photo.

L’escadrille 22S a été créée à Agadir le 15 avril 1946 et armée de Catalina jusqu’à sa dissolution avec transfert des aéronefs à Cuers-Pierrefeu le 20 juin 1953.Ses deux missions principales étaient l’entraînement ASM et le sauvetage en mer (SAMAR)/ sauvetage à terre (SATER) en Afrique du Nord, en application des dispositions arrêtées par l’organisation provisoire de l’aviation civile internationale créée le 7 décembre 1944 (mais l'aéronef dédié avait un marquage jaune).

En l'absence des mitrailleuses de nez et de l'ancre de marine, j’adopterai donc la solution PBY-5A Catalina de la 22S entre avril et novembre/décembre 1946 (le temps que le maître chargé approvisionne la peinture noire de l'ancre).

Basic

M.H
Messages : 42
Enregistré le : 21 Jan 2012, 20:22
Contact :

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar M.H » 24 Nov 2013, 17:43

Bonjour à tous.
Pour moi ce Catalina appartenait à la Flottille 6FE. Je situe cette photo en 1944.
Ce qui me le fait dire c'est son n° de coque (22). Ce n° 22 correspond au sérial 48309 qui était affecté à la dite flottille.
L'appareil est versé à la S.S d'Agadir en 1945 et prend alors le n° de coque 29.
Affecté ensuite à la 8FE (sous n° 8F.2) il arrive en Indochine à Tan Son Nhut le 23-11-1945.
De plus, il me semble distinguer sur un uniforme l'insigne à la croix de Lorraine (Perchoir).
Cordialement.

SL
Messages : 1534
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar SL » 24 Nov 2013, 20:18

Bonsoir,
Succédant au groupe de transport d'Agadir puis à la section de transport d'Agadir, l'escadrille 22 S est créée dès le 1er janvier 1946 (elle effectue 127,30 heures de vol, transporte 350 passagers et 9 tonnes de matériel entre le 1er janvier et le 1er avril 1946).
Difficile de dire à quelle occasion cette photographie a pu être prise car elle ne rassemble manifestement pas que du personnel de l'aéronautique navale. L'homme accroupi à l'extrême droite à côté du chien apparait comme un musicien des équipages de la flotte : pattes de collet or, galons de laine rouge et veste avec pattes d'épaules attenantes en service avant 1939 et conservée quelques temps après la fin du conflit.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Pingouin44
Messages : 3
Enregistré le : 16 Fév 2016, 14:46

Re: Hydravion Port Lyautey

Messagepar Pingouin44 » 19 Fév 2016, 08:03

Bonjour,

Voici ma première intervention, elle concerne le PBY-5A codé 22 ;

"Bonne réponse de M.H " comme on dit aux Grosses têtes ..."

Il s'agit bien du Catalina 6FE - 22 Bu Aer 48309 ex 6FE-3 pris en photo en 1944. C'était l'appareil de l'OE 2 Gicquel. Bien que le cliché fasse partie d'un lot attribué à une famille du Maroc, il n'est pas du tout certain qu'il ait été pris à la BAN Agadir. Au vu de l'habillement des protagonistes je pencherais plutôt pour Camp d'ell Oro en Corse ou même Cuers où des appareils de la 6FE étaient en opérations en 1944, avec pour mission de déminer les côtes de la Méditerranée. Parmi les présents certains portent des cabans américains perçus lors de la formation des équipages FNFL aux Etats-Unis en 1943.

Le même 48309 est ci dessous avec ses marques d'origine 6FE, le codé 3 visible après le blister, lors de son arrivée des EU à Rufisque en 1944. Lors de la renumérotation, le code 22 a été déplacé à droite de la cocarde et la Croix de Lorraine tréflée supprimée. D’où une possible confusion avec un appareil de la 22S.

Image (Kerhoas)

J'en profite pour réitérer ma demande à ceux qui auraient, souvenirs, anecdotes ou photos relatifs à la base de Port-Lyautey, qu'ils en soient d'avance remerciés.


Retourner vers « Histoire de l'Aéronautique Navale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités