Hydravion du D'Entrecasteaux

rubans29
Messages : 294
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar rubans29 » 21 Jan 2015, 07:44

Bonjour
Je poste dans cette rubrique la page de l'album concernant l'hydravion:
Image

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1217
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar capu.rossu » 21 Jan 2015, 13:39

Bonjour,

Photos prises avant l'accident de Lagos car cet hydravion Potez 452 N° 12 sera remplacé par le Potez 452 N° 4.

@+
Alain

rubans29
Messages : 294
Enregistré le : 13 Mar 2009, 20:14
Localisation : QUIMPER

Re: Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar rubans29 » 21 Jan 2015, 17:33

Avez vous des éléments sur cet accident?

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1217
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar capu.rossu » 21 Jan 2015, 20:14

Bonsoir,

Nom, mais je vais contacter quelqu'un qui pourra m'en fournir.

@+
Alain

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1217
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar capu.rossu » 26 Jan 2015, 18:17

Bonsoir,

Voici un extrait d'un article publié dans la revue Avions par Lucien Morareau, grand spécialiste de l'Aéronautique Navale Française :

Le D’Entrecasteaux appareille le 2 février 1938 de l’île de Sao Tomé pour arriver à Lagos au Nigeria le 4. L’hydravion est mis à l’eau et effectue trois vols le 8, mais le dernier va mal se terminer. En effet, alors qu’il amerrit après un vol de nuit sur la ville, le Potez présenté trop vite, rebondit à l’impact, bascule sur le côté droit et capote. Legrix et son radio le QM Pays s’en tirent sans autre dommage qu’un bain forcé mais l’appareil est presque entièrement détruit. La coque est hissée sur le quai mais doit y être abandonnée car l’aviso appareille le lendemain au matin. Après escales à Cotonou, Takoradi, Freetown et Bathurst, il arrive le 28 février à Dakar."


@+
Alain

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1217
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Hydravion du D'Entrecasteaux

Messagepar capu.rossu » 31 Jan 2015, 09:41

Bonjour,

Après un échange de courrier avec Lucien Morareau, le Potez 452 N° 12 a été embarqué à Lagos pour être ramené à Dakar où l'appareil a été réformé. Les services de l'Aéronavale en AOF ont probablement cannibalisé l'épave pour récupérer des pièces détachées sur le moteur.
Il existe au moins une photo prise à Fort de France au début de l'été 1939 montrant le D'Entrecasteaux avec son njouvel appareil, le Potez 452 N° 4.
Durant la période 1940 / 1942, les hydravions et le matériel aéronautique seront débarqués de tous les avisos coloniaux : le fait qu'ils ne disposent pas de catapultes rendra l'utilisation des hydravions "rasissime". Puur utiliser l'appareil, il faut stopper une première fois pour le mettre à l'eau et une deuxième fois pour le récupérer, opération qui dure de trop longues minutes d'où des risques de torpillage trop importants en temps de guerre ou même d'être surpris par un navire de surface ennemi. Sans oublier que les conditions de mer ne doivnt pas dépasser un certain seuil de clapot si on veut éviter la perte de l'appareil à l'amerrissage.
Il faut noter que l'emploi des hydravions sur les navires dotés de catapulte ira en s'amenuisant durant toute la durée de la guerre avec l'usage du radar pour l'éclairage de la flotte et l'emploi d'appareils embarqués sur les porte-avions pour la reconnaissance à grande distance. Seuls les Japonais contueront à la reconnaissance par les hydravions des croiseurs lourds ou des cuirassés pour ne pas diminuer la puissance de leur force de frappe aérienne emportée par les porte-avions.
En 1944/1945, les Alliés auront réduit le rôle des hydravions embarqués au réglage du tir lors des opérations d'appui-feu dans les débarquements.

@+
Alain


Retourner vers « Histoire de l'Aéronautique Navale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités