Triste marine

Répondre
SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Triste marine

Message par SL » 24 Mar 2013, 10:00

Bonjour,
Pas de scoop, mais plutôt la triste constatation de l'inculture maritime des bureaucrates parisiens qui peuplent les cabinets, directions, sous directions, etc…
Avec un peu de retard, voici ce que j'ai pu lire dans le bulletin officiel, édition chronologique n° 41 du 21 septembre 2012 :


CABINET DU MINISTRE : sous-direction des bureaux des cabinets ; bureau « correspondance
parlementaire et affaires générales ».
DÉCISION N° 5175/DEF/CAB/SDBC/CPAG portant filiation et transmission de patrimoine.
Du 15 juin 2012

Le ministre de la défense,
Vu l'instruction n° 1515/DEF/EMA/OL/2 du 23 septembre 1983 modifiée, sur les filiations et l'héritage des traditions des unités ;
Vu la lettre n° 3466/DEF/CAB/CM12/NP du 25 mars 2011 (1) portant attribution du nom « l'Adroit » pour un patrouilleur hauturier ;
Vu la lettre n° 0-929-2012/DEF/CEMM/CAB/NP du 11 janvier 2012 (1), relative à la filiation et l'héritage de l'offshore patrol vessel « l'Adroit »,
Décide :

Art. 1er. Le patrouilleur hauturier « l'Adroit » est institué héritier, par filiation directe, du patrimoine de l'escorteur côtier « l'Adroit ».

Art. 2. Cette décision confère le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1939-1945 avec olive, accordée à l'escorteur côtier « l'Adroit » par décision du 8 février 1958 (1).

Art. 3. Le chef d'état-major de la marine est chargé de l'exécution de la présente décision qui sera publiée au
Bulletin officiel des armées.
Pour le ministre de la défense et par délégation :
Le directeur adjoint du cabinet civil et militaire,
Jean-Michel PALAGOS.


Outre le fait que le rédacteur, le signataire et l'imprimeur n'ont pas connaissance des règles régissant l'orthographe des noms des bâtiments, le droit au port de la fourragère du nouveau patrouilleur L'ADROIT n'a rien à voir avec la décision de 1958 qui accordait ce droit à l'escorteur côtier L'ADROIT.
Ce droit à la fourragère résulte des trois citations à l'ordre de l'armée obtenues par le torpilleur L'ADROIT coulé en 1940 durant la bataille de Dunkerque (ordre n° 638 FMF.3 du 02/12/1939, ordre n° 1197 FMF.3 du 24/05/1940 et ordre n° 493 FMN.1 du 01/06/1940).
Les sus-cités ignorent également les dispositions relatives à la filiation et n'ont sans doute jamais vu le BOEM 307* dans lequel figurent les textes concernant les fourragères. D'ailleurs ont ils simplement entendu parler de la seconde guerre mondiale ???
Cordialement SL :evil:

ALAIN
Messages : 1762
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Triste marine

Message par ALAIN » 24 Mar 2013, 10:21

C'est aberrant; ils ne se sont donc pas demandés pourquoi un escorteur côtier entré en service en 1957 avait droit à la Fourragère pour des faits relatifs à la guerre 1939-1945.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 688
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

Re: Triste marine

Message par Patrick le SCOUARNEC » 24 Mar 2013, 12:07

Connaissent-ils seulement les dates de service ?

Savent-ils ce qu'était un torpilleur ou un escorteur côtier ?

M.H
Messages : 42
Enregistré le : 21 Jan 2012, 20:22
Contact :

Re: Triste marine

Message par M.H » 24 Mar 2013, 13:05

Bonjour à tous.
Pour ma part, je nomme tout ça par le terme de "bifinisation" dans laquelle notre Marine est intégrée.
Lamentable !!!!!
Cordialement à vous (et pas aux autres).

papa_chat
Messages : 428
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

pas si triste que ça

Message par papa_chat » 24 Mar 2013, 15:45

bonjour à tous,

tout auréolé de mon scoop - qui n'est est pas vraiment un, mais qui m'a quand même bien fait rigoler- je viens me faire l'avocat du diable :
* non les jeunes ne savent pas ce que c'est qu'un escorteur côtier (entre nous, moi non plus...)
* oui c'est toujours un peu triste que l'histoire se perde
mais
* la marine n'est pas la seule. ceux qui me connaissent savent que je m'intéresse un peu aux traditions d'une école d'officiers. L'enjeu est le même
* et, après tout, ne pas savoir ce qu'est une Ami6 empêcherait il un designer brillant de créer la citroën de demain ?

bonne journée
papa chat

ALAIN
Messages : 1762
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Triste marine

Message par ALAIN » 24 Mar 2013, 19:19

On pourrait quand même attendre plus de sérieux de hauts fonctionnaires du ministère de la Défense.

Alain

SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Triste marine

Message par SL » 25 Mar 2013, 07:31

Bonjour à tous,
"Papa_chat" a écrit
ne pas savoir ce qu'est une Ami6 empêcherait il un designer brillant de créer la citroën de demain ?
Permettez moi - et ce sera là ma dernière intervention - de ne pas partager cette opinion que je trouve pour le moins technocratique.
Car s'il en était réellement ainsi pourquoi avons nous une "politique de la mémoire" et pourquoi allons nous, en temps de crise, dépenser des milliers d'euro à la commémoration du plus grand conflit du siècle dernier dont il ne subsiste aucun témoin ??
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un pays sans mémoire est un pays sans avenir". (F. FOCH)
SL

papa_chat
Messages : 428
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

Re: Triste marine

Message par papa_chat » 25 Mar 2013, 07:56

Bonjour a tous, bonjour SL

Bien sur que vous n'avez pas complètement tort. Je souhaitais simplement mentionner que kle niveau de culture marine et maritime que vous attendez n'est pas a la portée du premier Frégaton (corvettard ?) venu.

Puisque je vous "tiens", je suis un peu déçu de voir que personne ne saute au plafond de voir un 5 étoiles dans une tenue supprimée il y a 25 ans... Moi qui pensais déclencher des dizaines de posts...

Amitiés
Papa chat
Modifié en dernier par papa_chat le 05 Avr 2013, 13:46, modifié 1 fois.

miloyte
Messages : 37
Enregistré le : 27 Déc 2012, 10:49

Re: Triste marine

Message par miloyte » 25 Mar 2013, 09:26

Bonjour , c'est pour ma part choquant de voir des décisions prises par des" bureaucrates parisiens " qui n'ont aucune culture maritime! Ont ils déjà quitté leur fauteuil pour voir de prés la vraie Marine , ses traditions , son histoire ?
J'en doute!
Cordialement
Yves

Avatar de l’utilisateur
Fondudaviation
Messages : 65
Enregistré le : 24 Mar 2010, 20:21

Re: pas si triste que ça

Message par Fondudaviation » 30 Mar 2013, 17:34

papa_chat a écrit :(...)* et, après tout, ne pas savoir ce qu'est une Ami6 empêcherait il un designer brillant de créer la citroën de demain ?(...)
Pour rebondir sur la réaction de SL à ce propos : tout brillant (ou inspiré) qu'il soit, un designer (ou un styliste) se doit de s'imprégner de la culture de l'entreprise dans laquelle il prétend exercer.
Même Karl Lagerfeld a dû s'immerger totalement chez Dior, avant d'y imprimer sa patte.
La culture Citroën n'est pas celle de Renault (ni de Peugeot). C'est pourquoi, lors de la constitution de P.S.A., les bureaux d'étude de Citroën ont été soigneusement conservés.

Avatar de l’utilisateur
Fondudaviation
Messages : 65
Enregistré le : 24 Mar 2010, 20:21

Re: Triste marine

Message par Fondudaviation » 30 Mar 2013, 17:59

ALAIN a écrit :On pourrait quand même attendre plus de sérieux de hauts fonctionnaires du ministère de la Défense.
Alain
Ce ne sont pas des hauts fonctionnaires qui rédigent et décident ce genre de texte. Ils sont écrits par des rédacteurs (en sous-ordre) du bureau « correspondance parlementaire et affaires générales », probablement sur demande ou recommandation de l'état-major de la marine (CEMM/CAB). En revanche, une fois mûrie (par quelques visas obtenus d'autres bureaux) et aboutie, la décision en question (la N° 5175) est évidemment signée par le sous-directeur, ou le directeur de cabinet (militaire) du ministre. Lequel, vraisemblablement, n'a absolument pas le temps de vérifier ce qu'il signe, et qui est assez loin de ses préoccupations. On perçoit là l'inconvénient d'avoir centralisé ce genre de décision rue Saint-Dominique, au lieu de l'avoir laissée rue Royale.

SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Triste marine

Message par SL » 30 Mar 2013, 21:13

BONSOIR,
On perçoit là l'inconvénient d'avoir centralisé ce genre de décision rue Saint-Dominique, au lieu de l'avoir laissée rue Royale
La situation n'était pas meilleure lorsque les décisions étaient prise rue Royale. Pour preuve la circulaire de la direction du personnel militaire de la marine (DPMM) n° 5068 MA/DPMM/2/2 du 14 décembre 1973 qui donne pour libellé COMMANDO DE MONFORT là où l'orthographe exacte est COMMANDO DE MONTFORT.
L'erreur n'a été corrigée qu'en 1979 et entretemps le service des marchés généraux du commissariat a passé commande de 200 rubans mal orthographiés. De façon tout à fait normale le commandant du commando a refusé de voir délivrer ce ruban à ses personnels et les existants ont été détruits.
CORDIALEMENT SL

Avatar de l’utilisateur
Fondudaviation
Messages : 65
Enregistré le : 24 Mar 2010, 20:21

Re: Triste marine

Message par Fondudaviation » 31 Mar 2013, 20:00

SL a écrit :[…]La situation n'était pas meilleure lorsque les décisions étaient prise rue Royale. Pour preuve la circulaire de la direction du personnel militaire de la marine (DPMM) n° 5068 MA/DPMM/2/2 du 14 décembre 1973 qui donne pour libellé COMMANDO DE MONFORT là où l'orthographe exacte est COMMANDO DE MONTFORT.[…]
Merci pour ce rappel salutaire ! Comme quoi avant de regarder la paille dans l'œil de son voisin…
En plus, dans l'exemple ici donné, l'influence interarmées ne peut être prise comme excuse. Toutefois, la DPM s'est peut-être érigée "à tort" en référence pour édicter l'orthographe d'une unité dont le libellé relève (ou relevait) du bureau "Activité" de EMM/OPS, ou bien de CEMM/CAB.

Répondre