Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

SL
Messages : 1540
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

Messagepar SL » 11 Juil 2015, 21:33

Bonsoir,
Vu dans un musée de l'ouest de la France cette présentation d'un mannequin de quartier-maître censé évoquer la période de la Libération. Les membres du forum apprécieront. :(
Cordialement SL

FFI Marine.JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar de l’utilisateur
douzef
Messages : 251
Enregistré le : 08 Mar 2007, 17:44

Re: Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

Messagepar douzef » 12 Juil 2015, 11:16

Bonjour,
Très étonnant en effet.
Douzef

DUCLOS
Messages : 216
Enregistré le : 03 Nov 2007, 15:44

Re: Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

Messagepar DUCLOS » 14 Juil 2015, 14:27

bonjour

effectivement dommage de présenter un tel mannequin, le bandeau de bachi ... :( sinon le reste ne me dit rien qui vaille

cdt

VD
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945

SL
Messages : 1540
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

Messagepar SL » 18 Juil 2015, 14:28

Bonjour,
Une autre vue de cette présentation

Vue-2.jpg


Il est difficile de juger sur des clichés mais cette reconstitution, visible dans la région charentaise, est effectivement étonnante et met quelque peu à mal le devoir de mémoire.

S'agissant du brassard porté par ce quartier-maître, la consultation du bulletin officiel relatif aux unités combattantes (unités combattantes de la Résistance) fait apparaître qu'aucun mouvement spécifiquement "Marine" n'est mentionné dans les départements de Charente ou Charente Maritime.
Il y a effectivement des marins dans les formations de la Résistance de ces départements, mais ils ne seront regroupés pour former une unité marine qu'à compter du 15 octobre 1944. C'est à cette date que sera constitué le bataillon de Rochefort à partir de personnels de la marine qui participe avec les FFI à l'encerclement de La Rochelle.
Le brassard ne peut donc résulter que d'une initiative personnelle d'un combattant de l'époque, ou peut-être d'une création plus récente car on ne peut qu'être étonné de sa fraîcheur après soixante dix ans d'existence.

S'agissant de l'uniforme, en dehors du fait que col et cravate sont très mal portés :
- Le ruban légendé Aéronautique navale est parfaitement anachronique puisque ce ruban n'a été créé que le 4 juin 1946 (et encore le premier libellé mentionné au bulletin officiel ne comportait pas d'accent sur le E de Aéronautique, l'erreur n'a été rectifiée qu'un an plus tard le 18 juin 1947).

- La fourragère bien que très défraichie est une fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre de 1914-1918 manifestement sans olive.
Il s'agit donc d'une fourragère se rapportant à une unité héritière d'une unité ayant obtenu au moins deux citations à l'ordre de l'armée de mer durant la première guerre. Le marin présenté aurait donc été affecté sur une de ces unités et aurait conservé sa fourragère. Pas impossible mais un peu compliqué. Surtout que sur cette fourragère est agrafé un insigne, difficile à identifier mais qui pourrait être celui du régiment blindé de fusiliers marins (RBFM).
Il paraît difficile d'être à la fois dans un groupe de FFI et affecté au RBFM. De plus par ordre n° 53 du 16 septembre 1944, le personnel du RBFM a été autorisé à porter la fourragère à la couleur du ruban de la légion d'honneur des fusiliers marins de la première guerre. Ce n'est donc pas celle qui est présentée ici.

- La vareuse comporte les deux ancres croisées découpées du modèle d'avant-guerre, cependant les galons de quartier-maître semblent être du modèle livré par l'industrie alliée. Si cela est vérifié, un matelot, tant qu'il appartient aux FFI, ne peut avoir fait l'objet d'une promotion puisqu'il n'est pas connu par la direction du personnel. Et même s'il s'agit d'une promotion prononcée par son unité des forces françaises de l'intérieur avant la Libération (est ce possible ?), on peut alors se poser la question de savoir comment il a pu obtenir et coudre de façon réglementaire, des galons fournis par les alliés.

Pour conclure il est probable que les effets présentés sont authentiques mais sans rapport direct avec la période que ce mannequin souhaite évoquer.
Cordialement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar de l’utilisateur
ASTUM
Messages : 457
Enregistré le : 25 Nov 2009, 23:56
Localisation : LA ROCHELLE

Re: Mannequin ... beaucoup de choses à dire.

Messagepar ASTUM » 18 Juil 2015, 20:24

Bonsoir à Tous
En effet l'assemblage est assez douteux....
Pour rester dans l'époque, les fanions de MARINE ROCHEFORT, devise " je croche fort"

Image
(Service historique de la Défense Rochefort)
Cordialement
Norbert


Retourner vers « Symbolique Marine : Insignes, uniformologie, collections, ... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités