Page 1 sur 1

Pavillon à identifier

Posté : 27 Nov 2019, 12:44
par yvo35
Bonjour,

Faisant route vers la Mer Noire, une cérémonie en l'honneur du cuirassé Bouvet a eu lieu à bord du PHM Commandant Birot.
Quel est le pavillon à la poupe du bâtiment?

https://www.defense.gouv.fr/operations/ ... oits-turcs

Merci d'avance.

Re: Pavillon à identifier

Posté : 28 Nov 2019, 08:42
par SL
Bonjour,
Il semble difficile qu'il puisse s'agir d'un autre pavillon que le pavillon national. Avec la vitesse du bâtiment et le vent il flotte sans doute d'une manière particulière ce qui explique cette vision inhabituelle.
Il ne pourrait en être autrement car lorsque l'on franchit le détroit, quelques nautiques après avoir honoré la mémoire des marins du Bouvet, une deuxième cérémonie avec jet de gerbe a lieu pour rappeler la perte du sous-marin turc Dumlupinar en 1953 eperonné par un pétrolier suédois.
Les autorités turques verraient sans doute d'un très mauvais oeil une telle cérémonie se dérouler avec un pavillon de fantaisie.

NB : Cette tradition était valable à l'époque où je naviguais. J'ignore si elle est encore d'actualité de nos jours. Le site de la Marine nationale n'en fait pas mention.
Cordialement SL

Re: Pavillon à identifier

Posté : 29 Nov 2019, 12:32
par yvo35
Bonjour et merci pour la réponse SL,

Effectivement, aucune raison que ce soit autre chose que le pavillon national.

Re: Pavillon à identifier

Posté : 13 Jan 2020, 11:52
par TLN 23
Bonjour et bonne année 2020.

J'ai l'impression que ce pavillon, évidemment français, a été envoyé mal déferlé : le rouge me parait serré, et d'après la photo, on se dirait sur un Néerlandais : bandes horizontales bleues, blanche très large et rouge
Peut-être a-t-il été arboré pour la cérémonie traditionnelle de l'entrée des détroits en remplacement du pavillon de mer à la corne, et le timonier ne l'a pas dégagé de ses plis.
Il est douteux que les autorités turques aient réagi mais SL a raison : les Turcs sont chatouilleux sur le sujet, et nous laxistes. À preuve cette photo diffusée sur le site officiel de la Défense.
À la section "pavillonnerie" de l'ancien service HCC de Toulon était conservée une note de protestation de la Turquie, transmise par les Affaires étrangères, protestant contre la mauvaise disposition de l'étoile sur le drapeau turc affiché lors d'un coquetèle sur un bâtiment français, SL s'en souvient-il ?
C'était du temps où ce service réalisait à la main les pavillons étrangers; j'ai été témoin (et réparateur) d'une malfaçon de ce genre peut-être plus grave.

Cordialement.

Re: Pavillon à identifier

Posté : 13 Jan 2020, 11:52
par TLN 23
Bonjour et bonne année 2020.

J'ai l'impression que ce pavillon, évidemment français, a été envoyé mal déferlé : le rouge me parait serré, et d'après la photo, on se dirait sur un Néerlandais : bandes horizontales bleues, blanche très large et rouge
Peut-être a-t-il été arboré pour la cérémonie traditionnelle de l'entrée des détroits en remplacement du pavillon de mer à la corne, et le timonier ne l'a pas dégagé de ses plis.
Il est douteux que les autorités turques aient réagi mais SL a raison : les Turcs sont chatouilleux sur le sujet, et nous laxistes. À preuve cette photo diffusée sur le site officiel de la Défense.
À la section "pavillonnerie" de l'ancien service HCC de Toulon était conservée une note de protestation de la Turquie, transmise par les Affaires étrangères, protestant contre la mauvaise disposition de l'étoile sur le drapeau turc affiché lors d'un coquetèle sur un bâtiment français, SL s'en souvient-il ?
C'était du temps où ce service réalisait à la main les pavillons étrangers; j'ai été témoin (et réparateur) d'une malfaçon de ce genre peut-être plus grave.

Cordialement.

Re: Pavillon à identifier

Posté : 18 Jan 2020, 15:48
par M.H
Bonjour.
Après avoir enregistré la photo sur son ordi, il faut l'agrandir au maximum. Ainsi l'on peut distinguer une toute petite partie de la couleur bleue du pavillon national.

Re: Pavillon à identifier

Posté : 18 Jan 2020, 18:27
par antietam
Bonjour,
Indépendamment de la question du pavillon qui s'explique probablement par les rafales de vente, une chose me choque beaucoup plus.
Une fois de plus, à la vue de cette photographie, j'ai le sentiment que, quelles que soient les circonstances, les équipages de la Marine Nationale n'ont qu'une seule tenue à leur disposition : la tenue de travail. J'ignore si les tenues 4, 24, 44 et 45 existent toujours mais elles auraient pu constituer une preuve de considération un peu plus substantielle.
Y'a t'il encore des consignes d'habillement pour les cérémonies particulières ? Dans ce cas, sont elles données par le ministère de la défense ou bien dépendent elles du bon vouloir du commandant du navire ? En définitive, j'ai le sentiment qu'il s'agit d'une "formalité" imposée par les traditions et non d'un devoir de respect envers d'autres marins morts pour la France. Peut-être devrait-on s'inspirer du formalisme respecté par d'autres marines en de telles circonstances.
Bonne soirée malgré tout.
Antietam