Canonnière à Toulon

Répondre
Jean Lassaque
Messages : 373
Inscription : 09 mars 2007, 10:17
Localisation : Paris

Canonnière à Toulon

Message par Jean Lassaque »

Bonjour à tous,
Un bâtiment à identifier:
Image

Uploaded with ImageShack.us
Le bâtiment : une canonnière contre sous-marins de 315 tonnes à moteurs Diesel type Bouffone avec étrave à guibre
Le lieu : Toulon, vieille darse, quai du petit rang
L'époque : la 1ère guerre mondiale (pn au poste de mer alors que le bâtiment est mouillé) et avant mars 1917 (pas de lettres indicatif sur la coque) sachant qu'on n'est pas au coeur de l'été (pas de tentes)
Sur le site "Mémoire des hommes", je trouve une escale de la canonnière Friponne à Toulon, au petit rang du 8 au 10 novembre 1916 qui pourrait coller. Est-il possible de confirmer l'hypothèse "Friponne" ou bien d'en avancer une autre ?
Merci d'avance
Cordialement
J. Lassaque
Dernière modification par Jean Lassaque le 19 nov. 2012, 22:24, modifié 1 fois.
ALAIN
Messages : 1864
Inscription : 06 févr. 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Canonnière à Toulon

Message par ALAIN »

Bonjour M.Lassaque, je ne voudrais pas démolir une hypothèse, surtout sans en proposer une autre, cependant ce qui me gène dans l'identification de la Friponne ce sont des différences notamment au niveau des hublots, avec la photo vue sur bâbord de Marius Bar.

Image

Cordialement

Alain
ALAIN
Messages : 1864
Inscription : 06 févr. 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Canonnière à Toulon

Message par ALAIN »

Une proposition d'identification la Surveillante dont la disposition des hublots ressemble plus.

Alain
Jean Lassaque
Messages : 373
Inscription : 09 mars 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Canonnière à Toulon

Message par Jean Lassaque »

Bonjour Alain,
Merci pour cette précision. Pour autant que l'identification MB soit la bonne (je suis toujours prudent avec les copies de photos d'essais qui ne se sont pas déroulés à Toulon), on peut débarquer l'hypothèse "Friponne".
Je vais voir avec la Surveillante.
Cordialement
J. Lassaque
Jean Lassaque
Messages : 373
Inscription : 09 mars 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Canonnière à Toulon

Message par Jean Lassaque »

Bonsoir à tous,
J'ai repris le problème à zéro.
Il me semble que la ligne des hublots et différents détails de structure correspondraient assez bien avec l'Engageante :
Image

Uploaded with ImageShack.us
D'accord, il y a la cheminée mais il n'est pas exclu qu'elle ait été rajoutée (Il y a une quinzaine d'années entre les deux photos) or je n'ai pas les DDC à portée de main. Surtout, l'Engageante aurait fait l'intégralité de la campagne 1916-18 dans l'Atlantique mais ses journaux ne sont pas sur "Mémoire des hommes". Quelqu'un aurait-il ses mouvements dans l'hiver 1916-17 ? Bien sûr, les DDC fourniraient la réponse mais cf ci-dessus..
Cordialement
J. Lassaque
Marc Saibène
Messages : 35
Inscription : 08 mai 2007, 15:40

Re: Canonnière à Toulon

Message par Marc Saibène »

Bonjour,
Pour ma part, j'opte pour l'identification de la Surveillante car, des cinq canonnières de cette classe à avoir deux cheminées fines côte à côte (Bouffonne, Diligente, Friponne, Impatiente, et la Surveillante Friponne et la Surveillante), seule la Surveillante est munie de deux hublots de petits diamètres (Construction de l'arsenal de Brest). Par ailleurs, La Surveillante est affectée à la Division des Patrouilles de la Méditerranée Occidentale dès la fin de 1916.
Bien cordialement,
Marc Saibène
Jean Lassaque
Messages : 373
Inscription : 09 mars 2007, 10:17
Localisation : Paris

Re: Canonnière à Toulon

Message par Jean Lassaque »

Bonjour Marc,
Effectivement, les tuyaux d'échappement des deux moteurs Diesel permettent déjà un premier tri. Pour les deux hublots de plus petit diamètre, ils seraient donc la "marque de fabrique" de l'arsenal de Brest car il sont présents sur l'Engageante (photo rajoutée hier) qui sort du même arsenal. Le problème est que je n'ai pas de photo WW1 "sûre" de la Surveillante. La seule que j'aie (déjà publiée dans un fil antérieur) date de 1935 et n'est pas 100 % probante. C'est pourquoi j'hésitais encore.
Cordialement
J. Lassaque
Répondre