utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 26 Juin 2018, 18:28

On a posé une colle sur un autre forum à propos de l’espar ou bout dehors que l'on trouve sur l'avant des torpilleurs et contre-torpilleurs jusqu'au type de 450 t de 1911.(voir photo du torpilleur 315)
torpil10.jpg

Dans un premier temps j'ai pensé qu'il s'agissait de défendre le tube lance torpille d'étrave contre les chocs; mais on m'a répondu fort justement que les contre-torpilleurs qui n'avaient pas de tube lance torpille d'étrave en étaient dotés également, cet appendice disparaît en France avec les torpilleurs d'escadre de la classe Bouclier de 800 t; alors quel était son utilité?

Si quelqu'un est en mesure de donner la réponse.

Cordialement

Alain

yvo35
Messages : 233
Enregistré le : 28 Déc 2009, 13:27
Localisation : Bretagne

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar yvo35 » 26 Juin 2018, 20:05

Bonjour,

Il s'agit d'une hampe porte-explosif destinée à être utilisée par éperonnage.
Cordialement.
Yvonnick

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 26 Juin 2018, 20:57

Merci yvo35, cela semble étonnant d'autant que dans les années 1920 comme sur la photo du torpilleur 315 les torpilleurs les avaient toujours, ce système qui pouvait avoir un intérêt militaire au XIX ém; semble totalement obsolète dès le début du XX ém.

Alain

DELAMBILY
Messages : 601
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar DELAMBILY » 27 Juin 2018, 23:02

Salut à Tous,

Le hampe porte-explosif est définie dans le "Manuel du marin-torpilleur", édition de 1909, comme un appareil porte-torpilles pour canot à vapeur (composition, gréement, fonctionnement, montage et épreuve, armement des canots et mise à feu des torpilles prismatiques), pages 79 à 83 du dit manuel, document classé confidentiel). Rien à voir avec ce qui nous intéresse aujourd'hui.

Une carte postale destinée à illustrer l'histoire de l'école des mécaniciens, chauffeurs et scaphandriers, a attisé ma curiosité depuis de nombreuses années, raison pour laquelle je me suis permis la précision dans la discussion de l'autre forum.
Cette CP éditée par Gensollen à Toulon, imprimerie de "La Côte d'Azur Illustrée", porte pour légende : "94 - Toulon. Le Contre-torpilleur Cavalier de l'école des mécaniciens, chauffeurs et scaphandriers". Le cliché je le date des années 1920-1922. On y voit amarré à l'angle Robert, le CT Cavalier avec son bout-dehors, mais en l'absence de trace de tube d'étrave, pourtant à l'origine, le Cavalier possède bien un tube d'étrave. J'attends donc avec curiosité l'utilité de cet appendice naval.

Avant la découverte de cette anomalie ou spécificité, je pensé qu'il s'agissait d'un système pour permettre l'introduction de la torpille dans son tube.


Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 08:33

Bonjour Delambily,

Javais toujours pensé jusque là que cet appendice était en rapport avec le tube d'étrave soit pour le protéger des chocs, soit pour recharger ce tube; mais en faisant remarquer que les torpilleurs ou contre-torpilleurs qui n'avaient pas de tube d'étrave avaient ce bout dehors, vous avez détruit mes certitudes :D yo35 dit qu'il s'agit d'une hampe porte charge, on en revient aux premiers torpilleurs avant l'invention de la torpille automobile pourquoi conserver cet appendice historique jusque 1910, puisque les derniers à l'avoir ont été les Chasseurs et Spahi de 450 t; en plus vu la longueur de l'espar une charge suffisante pour couler un navire si prés de l'étrave suppose la destruction du torpilleur attaquant, genre de mission kamikaze qui n'est pas dans nos mœurs il me semble, alors on cherche toujours.

Cordialement

Alain

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 09:02

Il me vient une autre idée, ces torpilleurs n'ont pas d'écubier, si c'était tout simplement pour manœuvrer et mettre à poste l'ancre?
Alain

Le janissaire
Fichiers joints
DeQRXd.jpg

DELAMBILY
Messages : 601
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar DELAMBILY » 28 Juin 2018, 10:26

Bonjour Alain,

Je regrette de jouer le rabat-joie de service, sur les torpilleurs ne disposant pas d'écubier, les ancres sont disposées à plat-pont et manœuvrées par bossoir.


Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 10:51

Décidément vous ne m'aidez pas dans ma recherche, j'attends une proposition positive :D
Dernière cartouche: pour fixer à l'avant une paravane pour écarter les mines du navire ?

Alain

COMARGOUX
Messages : 507
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar COMARGOUX » 28 Juin 2018, 15:33

Bonjour à tous,
sur ce nombreuses cartes postales on distingue très nettement que ce bout-dehors est équipé à son extrémité d'un dispositif ressemblant à une "défense" et fixé sur chaque bord par un bout ou un câble. Ce qui me fait penser que cet appendice avait une fonction plus défensive qu'offensive, le but étant, en cas de rencontre un peu rapide avec un autre bâtiment plus gros ou un quai plus élevé, de casser du bois plutôt que de froisser de la tôle.
Mais ce n'est qu'une hypothèse.....
Cordialement
Olivier

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 16:42

Bonjour Olivier,

Vous rejoignez mon avis d'origine qui était une défense, sauf que je pensais surtout à la protection du tube lance torpilles d'étrave, Delambily a détruit mon argument en précisant que les torpilleurs qui n'avaient pas de tube d'étrave avaient quand même ce bout dehors, or si on considère que c'est l'étrave et non le tube qu'il convient de protéger, cet argument tombe. :D

Cordialement

Alain

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 18:24

Bonjour,

Le torpilleur 130 était équipé d'une hampe porte-torpille.
En position de repos, cette rampe était entreposée sur le pont, l'extrémité dépassant de la coque à l'avant (position B sur le schéma)
En position armée, elle était avancée en coulissant et basculée vers le bas pour atteindre un navire sous la flottaison. (position B' sur le schéma)
A l'extrémité de la hampe se trouvait une "torpille" c'est à dire un engin explosif sous-marin puisque "torpille" était un terme générique qui comprenait aussi bien les mines que les torpilles automobiles. Le déclenchement de la torpille se faisait par des fils électriques le long de la hampe.
Ce dispositif de hampe porte-torpille a perduré sur les torpilleurs français jusqu'aux contre-torpilleurs de 450 t commandés à partir d'octobre 1906.

Source : Henri Le Masson, Histoire du torpilleur en France, Académie de Marine, 1967.
A. Laubeuf, H. Stroh, Sous-marins, torpilles et mines, Baillière, 1931.
Manuel Clergeau, Guide pratique du chauffeur et du mécanicien sur les bateaux torpilleurs, Baudouin, 1895.

Trouvé sur forum 14-18 signé memgam
Modifié en dernier par ALAIN le 28 Juin 2018, 18:43, modifié 1 fois.

DELAMBILY
Messages : 601
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar DELAMBILY » 28 Juin 2018, 18:31

Salut à Tous,

Je suis remonté dans mes notes manuscrites jusqu'en 2002, concernant la carte postale évoquée dans un de mes messages précédents.
Mea-culpa, Alain dans sa proposition première avait totalement raison. Dans cette note, je fais référence au tome 2 de "L'Odyssée technique du sous-marin en France" de Gérard Garier : Les sous-marins Floréal (page 56) et Pluviôse (page 60) possèdent un bout-dehors pour protéger le tube d'étrave. Bravo Alain pour cette bonne réponse (sur l'autre forum), par contre ma remarque reste valable.

Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 28 Juin 2018, 18:35

HAMPE Capture.PNG

HAMPE Capture.PNG

conclusion il s'agit bien de hampes porte torpilles.

Alain
Fichiers joints
HAMPE Capture2.PNG

COMARGOUX
Messages : 507
Enregistré le : 26 Déc 2007, 09:24

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar COMARGOUX » 28 Juin 2018, 20:59

On peut donc émettre cette autre hypothèse que le bout-dehors aurait été maintenu avec l'idée d'une mise en oeuvre éventuelle de la hampe porte-torpille, mise en oeuvre qui, cependant, n'a jamais eu lieu.
A suivre ...

ALAIN
Messages : 1659
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: utilité du bout dehors des torpilleurs antérieurs à 1914

Messagepar ALAIN » 29 Juin 2018, 08:27

Les plans et les explications sont assez clairs, le bout dehors est la rampe en position de repos position B sur le plan, la majeure partie repose alors sur la plage avant, la hampe coulisse vers l'avant et vient en position B' position d'attaque.

Alain


Retourner vers « Histoire de la marine française : De la naissance de la vapeur à nos jours »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités