Maîtres en 14-18

Répondre
Marne
Messages : 4
Enregistré le : 07 Aoû 2019, 16:23

Maîtres en 14-18

Message par Marne » 09 Aoû 2019, 10:03

Bonjour à tous

Sur la page Les héros maritimes français de la première guerre mondiale, il y a deux photos de Maître :
http://www.netmarine.net/tradi/marins14-18/I-L.htm

La première concerne JEZEQUEL Adolphe - Maître de timonerie.
Je souhaiterais savoir ce qui est accroché au bouton de son veston.

La deuxième concerne LANTIER Alphonse - Maître torpilleur
Quelle est la signification de la barre blanche juste au dessous des 7 chevrons de présence ?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.
Jean

SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Maîtres en 14-18

Message par SL » 09 Aoû 2019, 14:40

Bonjour,
Pour Jezequel il s'agit simplement d'une chaîne de montre et de deux décorations : medaille militaire et croix de guerre avec ce qui semble une palme.
Jusqu'à présent la signification de cette barrette sous les chevrons de présence demeure un mystère.
Cordialement SL

Marne
Messages : 4
Enregistré le : 07 Aoû 2019, 16:23

Re: Maîtres en 14-18

Message par Marne » 09 Aoû 2019, 15:54

Bonjour SL

Merci pour ces précisions.

J'ai trouvé sur un post du forum 14-18 cette explication :
Certains soldats arboraient même juste en dessous de leurs "brisques" officielles une petite barrette horizontale correspondant à un trimestre passé au front ; une pure fantaisie que la hiérarchie tolérait toutefois car 3 mois passés au front était déjà une épreuve en soit.
Est-ce que ça vous parait plausible qu'un Maître n'ait pas respecté le règlement ?
Il aurait donc 4 ans et 3 mois de présence, ce qui correspond à quelques jours près à la durée de la guerre.

Cordialement
Jean

papa_chat
Messages : 428
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

Re: Maîtres en 14-18

Message par papa_chat » 09 Aoû 2019, 16:59


Marne
Messages : 4
Enregistré le : 07 Aoû 2019, 16:23

Re: Maîtres en 14-18

Message par Marne » 10 Aoû 2019, 08:41

Bonjour à tous

Merci papa_chat pour cette piste mais l'absence de texte à ce sujet ne rend pas très crédible cette hypothèse alors que j'ai lu qu'une circulaire du 18 décembre 1919 fixe au 11 novembre 1918 la date d'expiration de la période ouvrant droit au chevron de présence.
Je sais que ce n'est pas un chevron mais une barrette mais, sur le principe, c'est la même chose.

Bonne journée
Jean

SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Maîtres en 14-18

Message par SL » 10 Aoû 2019, 20:43

Bonsoir,
Quelques éléments faisant suite à la découverte, il y a quelques années de la photographie du maître Lantier :

LANTIER Alphonse, maître torpilleur, matricule Cherbourg 3127.
Embarqué sur le sous-marin MONGE coulé le 28 décembre 1915 à la suite d'un abordage avec le croiseur autrichien HELGOLAND.
Recueilli par un bâtiment autrichien, il est envoyé au camp de prisonniers de Deutsch-Gabel (Bohême). Il ne reviendra en France qu'à la fin de la guerre. La photographie présentée a donc été prise à cette époque.

Comme le prévoit la circulaire du 1er octobre 1916, la manche gauche de la veste de l'intéressé porte sept chevrons de présence au front :
"il y a lieu de faire entrer en ligne de compte pour l'attribution du chevron de présence le temps passé :
...
2° en captivité pour les officiers et marins évadés ou rapatriés."

Ces chevrons présentent la particularité d'être posés au-dessus d'un galon horizontal dont aucun texte ne semble avoir fait mention.
S'agit il d'une distinction particulière :
- au personnel ayant servi pendant toute la durée du conflit,
- au personnel ayant passé un certain temps en captivité,
- au personnel ayant fait l'objet d'une citation. Le maître LANTIER a en effet été cité à l'ordre de l'armée de mer dans les termes suivants :
"Son sous-marin se trouvant dans une situation désespérée, le 28 décembre 1915, a contribué par sa belle attitude à maintenir le calme et le sang-froid de l'équipage."

Aucune explication n'a encore été trouvée à la présence de ce galon horizontal.


Ayant bénéficié d'un certain nombre de chevrons au titre de sa captivité, il semble peu probable que l'intéressé ait pu obtenir une distinction supplémentaire alors que dans son cas le conflit avait bien pris fin. Et le lien donné avec la photographie des deux gendarmes portant le même galon met à mal l'hypothèse de la captivité ainsi que celle de la citation.
Qui résoudra cette énigme ?
Cordialement SL

papa_chat
Messages : 428
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

Re: Maîtres en 14-18

Message par papa_chat » 10 Aoû 2019, 22:39

lu ici : http://www.33ri-guerre-14-18.fr/equipement-aout-1914-2/


« Certains soldats arboraient même juste en dessous de leurs « brisques » officielles une petite barrette horizontale correspondant à un trimestre passé au front ; une pure fantaisie que la hiérarchie tolérait toutefois car 3 mois passés au front était déjà une épreuve en soit.« 

Marne
Messages : 4
Enregistré le : 07 Aoû 2019, 16:23

Re: Maîtres en 14-18

Message par Marne » 11 Aoû 2019, 08:49

Bonjour à tous

Sur cette autre liste des héros maritimes http://www.netmarine.net/tradi/marins14-18/E-H.htm , on a la photo de GUILLOU Jean-Marie - Matelot chauffeur qui a 5 chevrons de présence et aussi une barrette rouge horizontale. Né en 1895, il a dû servir de 1915 à 1918 (peut-être 3 ans et 3 mois).
L'hypothèse du personnel ayant servi pendant toute la durée du conflit tombe aussi à l'eau !

Cordialement
Jean

Avatar de l’utilisateur
Patrick le SCOUARNEC
Site Admin
Messages : 688
Enregistré le : 22 Jan 2007, 18:46
Localisation : 78

Re: Maîtres en 14-18

Message par Patrick le SCOUARNEC » 11 Aoû 2019, 10:46

Bonjour à tous.

Je me permets d'apporter une petite contradiction à l'affirmation de Marne : il a pu "truander" pour s'engager dès 1914.

Je prends pour exemple mon grand-père né en 1897 et engagé en 1914 après avoir maquillé ses papiers.

L'énigme demeure...
Patrick le SCOUARNEC
administrateur forum Net-Marine

SL
Messages : 1600
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Re: Maîtres en 14-18

Message par SL » 11 Aoû 2019, 15:13

Bonjour,
Merci à "Papa_chat" pour les éléments apportés mais j'ai beaucoup de mal à croire à cette fantaisie.
Dans le cas qui nous occupe actuellement, le maître Lantier n'a pas été "au front" pendant plus de seize mois et je pense qu'il y a une grosse différence entre le front que constitue un embarquement sur un bâtiment de la Marine nationale et les tranchées du nord de la France. J'observe par ailleurs que la tenue de l'intéressé est parfaitement réglementaire : galons raccourcis, chevrons dorés, décorations et fourragère acquise au titre de sa présence à bord du sous-marin Monge.

Ce galon horizontal doit donc avoir un existence officielle et le dernier message posté par "Marne" (que je remercie ici) m'a conduit à rechercher s'il y avait des points communs entre les deux situations. On découvre ainsi qu'ils ont été tous les deux prisonniers, décorés de la médaille militaire et de la croix de guerre avec une citation à l'ordre de l'armée et accessoirement titulaires d'une fourragère à titre individuel. Malheureusement ces éléments ne se retrouvent pas sur les photographies des gendarmes figurant sur le lien donné un peu plus haut.
A suivre, cordialement SL

papa_chat
Messages : 428
Enregistré le : 14 Mar 2011, 13:12
Localisation : Paris / Lorient

Re: Maîtres en 14-18

Message par papa_chat » 12 Aoû 2019, 06:48

SL,
a la réflexion, je suis d’accord avec vous
cette histoire de trois mois ne tient pas la route
ça ne peut être qu’un truc officiel
et si c’est un truc officiel, il y a forcément un texte :)
il n’y a donc plus qu’à le trouver...
amitiés

Répondre