Il y a 80 ans le cuirassé Jean Bart s'échappait de St Nazaire

Répondre
ALAIN
Messages : 1840
Enregistré le : 06 Fév 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Il y a 80 ans le cuirassé Jean Bart s'échappait de St Nazaire

Message par ALAIN » 16 Juin 2020, 21:19

Pour les 80 ans de cette épopée un petit rappel de l'évasion du Jean Bart de Saint Nazaire lors de l'arrivée des allemands.


La mise à flot de la coque du Jean Bart a été effectuée le 6 mars 1940.

L'annonce de l'avancée des troupes allemandes oblige à accélérer le dragage de la tranchée devant permettre au Jean Bart de quitter l'ouvrage ou il est construit; en effet un seuil rocheux existe entre celui ci et la pleine mer; le chenal est profond d'à peine 6,50 m dans les marées les plus fortes; et le Jean Bart à un tirant d'eau lors de son départ de l'ordre de 8,50 m; il est indispensable d'approfondir ce chenal; qui en outre n'était pas dans l'axe de l'ouvrage Caquot; il était donc indispensable de draguer une zone d'évitage pour faire sortir le cuirassé ce dragage n'ayant pu être mené à terme, il a fallu limiter au maximum les poids pour alléger le cuirassé, pour qu'il puisse passer dans un chenal moins profond que prévu. D'ou sacrifice sur la approvisionnements, sur l'artillerie de 380 mm à installer; la tourelle avant est montée entre le 13 et le 18 juin 1940.

L'évasion du Jean Bart de Saint Nazaire.
Le 18 juin, le capitaine de vaisseau Ronarc'h, commandant du Jean Bart, reçoit l'injonction de partir à la prochaine marée, les allemands se rapprochent; le dragage de la tranchée n'est pas terminé; il faut accélérer et réduire la marge disponible, la tranchée ne pourra être draguée que sur une largeur de 45 m, et le départ doit se produire à la prochaine marée de nuit! Il fixe le départ du Jean Bart à 3 heures du matin, le 18 juin on monte en hâte l'artillerie ant aérienne suivante; 2 affuts doubles de 90 mm; 3 affuts doubles de 37mm; 2 affuts quadruples de 13,2mm; les allemands sont signalés à Nantes! Pour sortir de l'ouvrage le Jean Bart sera aidé par 3 grands remorqueurs de la Compagnie Générale Transatlantique: l'Ursus et le Titan le haleront de l'avant tandis que le Minotaure s'attellera à l'arrière pour gouverner le Jean Bart dans la tranchée, et le retenir; le sabordage est prévu pour le cas ou le départ échouerait. A 19 heures on installe le compas gyroscopique. L'installation électrique est enfin sous tension à 3 heures 19.A 22 heures on procède à l'équilibrage du navire pour réduire le tirant d'eau maximum à 8 m 17.La tranchée est draguée à 3 m50.la marée à 4 heures sera haute de 5 m, soit au total 8 ,50 m pour un tirant d'eau de 8 ,20 m on voit que le Jean Bart ne disposait que d'un maximum de 30 cm sous la quille à la pleine mer pour sortir. Après s'être échoué deux fois lors de l'évitage pour gagner la tranchée, le Jean Bart parcours celle ci sans autre anicroche, et se trouve dans le fleuve. A ce moment il subit sa première attaque aérienne, qui se soldera par une bombe entre les tourelles de 380 mm qui cause peu de dégâts, un trou de 20 cm dans le pont supérieure. A 4 h 50, le Jean Bart largue les amarres des remorqueurs et met en avant avec ses machines pour la première fois. Les torpilleurs Mameluk et Hardi chargés de l'escorte du Jean Bart le rallie à 6 h. A 10 H 30 le pétrolier Tarn ravitaille le Jean Bart, qui était sorti avec le minimum de carburant pour ne pas accroitre le tirant d'eau. Le Tarn lui transfère 1050 tonnes de mazout,160 tonnes d'eau distillée et 50 tonnes d'eau de lavage. Le torpilleur Épée se joint à l'escorte. Après différents incidents, le Jean Bart navigue à 12 nœuds puis doit réduire à 7 nœuds par suite d'une avarie de machine, la réparation effectuée la vitesse est portée à 21 nœuds le 21 juin, le 22 juin le compas gyroscopique est monté, le 22 juin à 16 h 55 le Jean Bart arrive à Casablanca.

Alain

Avatar de l’utilisateur
capu.rossu
Messages : 1312
Enregistré le : 07 Mar 2007, 19:03

Re: Il y a 80 ans le cuirassé Jean Bart s'échappait de St Nazaire

Message par capu.rossu » 18 Juin 2020, 19:57

Bonsoir Alain,

Si les deux affûts de 90 mm étaient bien à bord, ils y étaient juste pour le décor car les munitions n'étaient pas arrivées !

@+
Alain

Répondre