Groupe Naval D'Assaut de Corse

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Groupe Naval D'Assaut de Corse

Messagepar JO » 19 Aoû 2007, 19:18

Bonjour à tous.

Je trouve dommage que le Groupe Naval d'Assaut de Corse; groupe de Fusiliers commandos formé en Corse en 1943 (si je ne fais pas erreur) et spécialisé dans l'utilisation de canots pneumatiques soit rarement mentionné, pour ne pas dire jamais...
Le Groupe a conduit plusieurs actions de renseignements (sabotage?) sur les côtes italiennes et a participé l'opération Anvil (sur la droite du débarquement)
Malheureusement ce groupe a subit de lourdes pertes à cause d'un champ de mines non répertorié. Par la suite, il a opéré en Languedoc et a été dissous fin 44.
Quelqu'un peut me donner une explication à l'absence de cette unité dans l'historique des fusiliers?

SL
Messages : 1531
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Groupe naval d'assaut

Messagepar SL » 23 Aoû 2007, 13:17

Bonjour,
Vous pouvez trouver un historique succinct et quelques références sur le groupe naval d'assaut de Corse dans l'ouvrage du service historique "Les formations de la marine aux armées 1939-1945".
Le chapitre VIII lui est entièrement consacré. On trouve également en annexe la citation du groupe à l'ordre du corps d'armée ainsi que la liste des officiers en ayant fait partie.
A noter que selon cet ouvrage, le groupe naval d'assaut rassemble initialement des personnels issus des bataillons de choc ou commandos d'Afrique. Ce n'est qu'ultérieurement que le groupe est renforcé de volontaires recrutés parmi le personnel de la marine en Corse, volontaires qui ne sont pas obligatoirement fusiliers.
Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 23 Aoû 2007, 22:21

Merci beaucoup pour ces réfèrences. Jusqu'ici j'avais cru comprendre que le Groupe Naval était commandé par des officers de marine et armé par des marins ; j'ignorais les détails de sa naissance. Mais après tout c'est assez logique que les commandos instruits en AFN instruisent ensuite les marins de Corse, après la libèration de celle-ci...
En ce qui concerne sa composition interne, fusiliers ou autres spécialités, j'étais persuadé que les unités de la Marine destinées à combatre à terre étaient considèrées comme des unités de fusiliers ; quelque soit par ailleurs le détail des spécialités composant son "équipage". Et c'était bien le cas des Brigade de 14/18; RBFM, RFM, DBFM voir le BFM Commando qui régroupaient des marins des toutes les spécialités. Il mes semble donc que par destination, le GNA correspont à la définition des unités de marche de la marine, destinées à combattre à terre. Suis-je dans l'erreur?
C'est d'ailleurs parfaitement cohèrent avec ce que vous développiez dans un autre post, sur le fait que les fusiliers ne sont pas un "corps" mais une spécialité...

NB.
J'ai trouve cette liste de tombés au champ d'honeur avec le Groupe Naval d'Assaut (monument de Miramar)
http://pageperso.aol.fr/memoiremonuments/832a.html
Et ceci dans le monument de la Napoule
http://pageperso.aol.fr/memoiremonuments/832.html

SL
Messages : 1531
Enregistré le : 21 Jan 2007, 16:50

Groupe naval d'assaut

Messagepar SL » 24 Aoû 2007, 15:01

Bonjour,
Vous aviez bien compris : le groupe naval d'assaut était commandé par des officiers de la marine.
Voici la liste qu'en donne l'ouvrage du service historique :

SERIOT - Capitaine de frégate, commandant du groupe,
MARCHE - Capitaine de corvette, tué le 15/08/1944,
LAURE - Lieutenant de vaisseau,
LETONTURIER - Lieutenant de vaisseau, blessé le 15/08/1944,
SERVEL - Enseigne de vaisseau, tué le 15/08/1944,
CHAFFIOTTE - Ingénieur mécanicien de 1ère classe, fait prisonnier le 15/08/1944,
AUBOYNEAU - Officier de réserve interprète et du chiffre, blessé le 15/08/1944.

Le GNA de la marine en Corse (titre exact) est constitué officiellement le 13 avril 1944 par décision n° 325 EMG/3, pour compter du 1er janvier 1944.
La décision précise que ce groupe "relève directement du contre-amiral commandant les forces navales et la marine en Corse, qui en fixe l'effectif par prélèvement sur les autres services placés sous son autorité et lui assigne les missions à remplir, suivant les directives de l'Etat-Major général et en liaison avec le général, commandant en chef les forces terrestres en Corse".

Pour le reste il n'est pas d'usage dans la marine de parler d'unité de "marche". Tous les bâtiments mettent effectivement sur pied des détachements destinés à combattre à terre, mais dans ce cas on parle plus couramment de compagnie de débarquement.

Ces compagnies ne doivent cependant pas être confondues avec des unités constituées dans certaines circonstances particulières uniquement pour le combat d'infanterie (dans ce cas les personnels n'appartiennent plus à un bâtiment).

Tel a été le cas des régiments de marins, d'abord pendant la guerre de 1870, puis au début de la première guerre mondiale où, dès le 09 août ,il a été constitué un contingent de marins affecté au service de la place de Paris sous l'appellation "1er régiment de marins".

Pour essayer d'être le plus complet possible, il faut toutefois mentionner qu'à la fin de la deuxième guerre mondiale vont apparaître deux éphémères "bataillons de marche" :
- celui du Finistère 15/08/1944-01/01/1945,
- celui de Lorient 15/10/1944-01/01/1945.
Cordialement SL

JO
Messages : 15
Enregistré le : 19 Aoû 2007, 19:07

Messagepar JO » 24 Aoû 2007, 16:14

Bonjour,
Merci encore de ces détails. Je tiens à préciser que l'utilisation du vocable "bataillon de marche" était de l'ordre de l'analogie. Celle-ci, me parassait pertinente dans la mesure ou, les unités de la marine destinées au combat d'infanterie ont généralement un caractère transitoire....
Par ailleurs, dans mon esprit, je n'englobais pas les corps de débarquement.

Si je resume, le GNA de la Marine en Corse est bien une unité de la Marine a vocation de combat d'infanterie. Dans ce sens, il me semble que cette unité devrait être considèrée comme une unité de Fusiliers.

Remarquez, il y a d'autres unités oubliées comme le 4eme Regiment de Fusiliers Marins...
Cordialement

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
ALAMER
Messages : 249
Enregistré le : 21 Jan 2007, 13:25
Localisation : Paimpont Ille-et-Vilaine
Contact :

si si on en parle

Messagepar ALAMER » 14 Sep 2007, 22:46

Bonjour
Sur le site ALAMER le 4eme RFM est cité avec des noms
http://www.mer-1939a1945.fr/index.php?N ... Param1=816
Elle n'a donc pas été oubliée par l'association ALAMER dont un des objectifs et justement de n'oublier personne.
Je reviendrai sur cet article après notre 1ère assemblée générale qui a lieu demain matin
Si vous avez des éléments sur cette unité ou autre d'ailleurs nous sommes biens sur preneur.
Cordialement
Association ALAMER - http://alamer.fr

Avatar de l’utilisateur
landelle
Messages : 266
Enregistré le : 21 Jan 2007, 15:20
Localisation : la Lande-Chasles (49)
Contact :

Re: Groupe Naval D'Assaut de Corse

Messagepar landelle » 19 Aoû 2018, 11:53

je recherche toutes informations sur l'enseigne de vaisseau ARNAUD

MERCI

plaquecorse.JPG


plaque dans une classe d'école maternelle à CERBERE
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Webmestre site "Parcours de vies dans la Royale" / http://ecole.nav.traditions.free.fr

DELAMBILY
Messages : 607
Enregistré le : 16 Juil 2011, 15:08

Re: Groupe Naval D'Assaut de Corse

Messagepar DELAMBILY » 08 Sep 2018, 21:57

Salut à Tous,
Bonsoir Jean Christophe,

La rédaction de cette épigraphe est historiquement erronée, officiellement les Forces Navales Françaises Libres n'existent plus depuis le 3 août 1943. Sur la liste des officiers du Groupe Navale d'Assaut de Corse, donnée ci-dessus par SL, message du 24 août 2007, seul l'ORIC Auboyneau (frère de l'amiral) est issu des Français Libres. Cette liste est d'ailleurs teintée très "Marine Vichy-Menthe" (note 1), à l'image de son inspirateur le contre-amiral Battet, ancien commandant de l'Emile Bertin.

Dix jours après le dramatique débarquement à la pointe de l'Esquillon, les éléments du GNAC restés en Corse embarqueront dans la nuit du 24 au 25 août à Calvi destination Saint-Tropez, puis dirigés vers Port de Bouc. Le lendemain, ils seront répartis en trois équipes en vue de libérer et protéger l'ouest de Marseille.

- Première équipe sous les ordres du LV Franzoni (Etienne) [°1er février 1905/service Biz 1923/EV2R le 9 décembre 1924/EV1R le 2 décembre 1928/LVR . . . . ./Réserviste rappelé au service par mobilisation générale/CCR le 1er juillet 1952/Chev. LH] chargé de protéger le port de Martigues.

- Deuxième équipe sous les ordres de l'officier des équipages de la flotte (note 2) Esnault (Eugène Emile Alexis) [°3 septembre 1892/sce B 1908/OE2 (canonnier) le 3 octobre 1937/OE1 le 20 novembre 1940] destination Port Saint Louis du Rhône.

- Troisième équipe sous les ordres de l'EV1 Arnaud (non identifié, voir note 3), entre dans Sète le 29 août 1944, puis Port-Vendres et arrive le 1er septembre à Cerbère.



Note 1 : Qualificatif employé par mon papa pour désigner la marine aux Antilles.

Note 2 : Caroff le dit officier des équipages principal, passer de la seconde classe (AM 1938 p 383) à la première classe (AM 1942 p 367) en un peu plus de trois ans est déjà une belle performance. Il était titulaire de la médaille militaire à l'entre deux-guerres.

Note 3 : D'après mes divers annuaires d'active et de réserve, listes navales et autres annuaires de l'ACORAM, seuls deux officiers portent ce patronyme avec le grade d'EV1 en août 1944 :
1)- Arnaud (Hubert Charles Auguste) [°3 avril 1910/sce T 1931/EV2R le 26 février 1933/EV1R le 25 août 1939/LVR le 1er décembre 1947/Chev. LH].
2)- Arnaud (Jacques Henri Louis) [°22 juillet 1912/sce T 1932/EV2R le 15 octobre 1932/EV1R le 15 octobre 1937/LVR le 1er décembre 1952/ Chev. LH].

Les dates de promotion, qui précèdent les actions d'août-septembre 1944, sont présentées en rouge.


Cordialement,
André DELAMBILY, ancien du Gustave Zédé (1963-1966)


Retourner vers « Histoire des fusiliers et commandos marine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité