parcours de mon père

yvo35
Messages : 285
Inscription : 28 déc. 2009, 13:27
Localisation : Bretagne

Re: parcours de mon père

Message par yvo35 »

Re,

Tout à fait. Mais je ne faisais pas spécifiquement référence au secteur de Bône. Je soulignais que des marins affectés aux batteries de côtes ont combattu ailleurs que dans les ports de la Manche.
Cordialement.
Yvonnick
pascal20
Messages : 11
Inscription : 21 févr. 2016, 16:03

Re: parcours de mon père

Message par pascal20 »

J'ai ajouté un fichier . Quelqu'un peut-il me dire ce que cela représente
merci
SL
Messages : 1724
Inscription : 21 janv. 2007, 16:50

Re: parcours de mon père

Message par SL »

Bonjour,
Votre fichier est malheureusement invisible.
Cdt SL
Avatar de l’utilisateur
OMNESJ
Messages : 428
Inscription : 11 déc. 2013, 12:50
Contact :

Re: parcours de mon père

Message par OMNESJ »

Bonjour à tous,
bonjour pascal20,

cet article de L'Ouest Eclair du 7 juin 1939 (cliquer dessus pour l'agrandir) comme modeste contribution concernant le Courbet pendant la période où votre père était embarqué sur ce bâtiment :
Courbet 1939.jpg
[...]

Et ces informations tirées de Robert DUMAS et Jean GUIGLINI, Les cuirassés français de 23 500 tonnes, Editions des 4 Seigneurs, Grenoble, 1980, p. 76 :
- les cuirassés Paris et Courbet, formant la 3e division de ligne, participent avec d'autres bâtiments, à la constitution, le 10 juin 1939, d'une 5e escadre (escadre d'instruction) ;
- la 3e division de ligne appareille de Toulon le 14 juin pour rallier Quiberon avec escale à Oran et Casablanca ;
- elle arrive à Brest le 11 juillet 1939 ;
- au moment de l'ouverture des hostilités, le 3e division de ligne, retirée de la 5e escadre, est placée sous les ordres du préfet maritime de la 2e région (à Brest) et continue son rôle de Division Instruction (école de canonnage) jusqu'en mai 1940. Pendant cette période, les deux cuirassés se relayent en baie de Quiberon pour faire des écoles à feu.

Cordialement,
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
pascal20
Messages : 11
Inscription : 21 févr. 2016, 16:03

Re: parcours de mon père

Message par pascal20 »

Bonjour à tous
je n'arrive pas à passer une photo ( trop lourd ) mais je vais essayer de la décrire
C'est une décoration
Page de droite:
- 1 croix transpercée de 2 épées
- au-dessus verticalement 1 ruban vert liseré de rouge avec 5 branches de feuilles genre palmes
- au dessous 1 ruban rouge liseré de vert avec 3 branches de feuilles genre palmes

Page de gauche:
en titre: 1ier régiment de fusiliers marins

en dessous:
- Dixmude 1914
- l'Yser 1914
- Hailles 1918
- Moulin de Laffaux 1918

séparé par une croix de Lorraine

- Bir-hacheim 1942
- Garigliano 1944
- Montefiascone 1944

Merci
SL
Messages : 1724
Inscription : 21 janv. 2007, 16:50

Re: parcours de mon père

Message par SL »

Bonjour,
Ce que vous décrivez peut correspondre aux distinctions obtenues pendant les deux guerres par les unités de fusiliers marins :
- 1 croix transpercée de 2 épées : avers des médailles de la croix de guerre,
- au-dessus verticalement 1 ruban vert liseré de rouge avec 5 branches de feuilles genre palmes : ruban de la croix de guerre 1914-1918 avec cinq citations à l'ordre de l'armée (normalement les unités de fusiliers marins de la première guerre ont obtenu six citations),
- au dessous 1 ruban rouge liseré de vert avec 3 branches de feuilles genre palmes : ruban de la croix de guerre 1939-1945 avec trois citations à l'ordre de l'armée (le premier régiment de fusiliers marins a obtenu cinq citations au titre de la seconde guerre mondiale, décision du 25 février 1949).
Les noms mentionnés sur la page de gauche correspondent aux inscriptions qui figurent sur le drapeau des fusiliers marins dont la garde a été confiée à l'école des fusiliers. Cette énumération est incomplète puisqu'on peut aujourd'hui lire sur ce drapeau les autres inscriptions suivantes :
- L'YSER 1914-1915 - LONGEWAEDE 1917
- TOULON 1944 - VOSGES 1944 - L'ILL 1945.
Cordialement SL
JORAN
Messages : 4
Inscription : 10 janv. 2017, 22:27

Re: parcours de mon père

Message par JORAN »

Bonjour à tous.Pour répondre à la question concernant le débarquement en Provence, je pense pouvoir affirmer qu'il ne s'est pas effectué en un seul endroit, mais un peu partout sur la côte, pratiquement jusqu'à Hyères .J'ai à ce sujet quelques anecdotes sulfureuses que je tiens du gardien de l'é poque, de l'actuelle maison du Cap Nègre, chère à Carla Bruni !! J'ai travaillé dans cette maison dans les années 60.
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Messages : 120
Inscription : 04 avr. 2013, 15:45

Re: parcours de mon père

Message par DahliaBleue »

capu.rossu a écrit :[…] Votre père avait une spécialisation de canonnier car beaucoup de ses affectations sont en rapport.
CFI Sidi Abdallah : Centre de Formation Indigène (?) de Sidi Abadallah, autrement dit Bizerte (Tunisie) […]
C.F.I. = Compagnie(s) de Formation des Marins Indigènes (Baharia, cf. note).

Note : Loi du 18 juill. 1903
Cordialement, V*DB
ImageImage[img]http://www.mamanandco.fr*/frisettes/sticker.php?ID=4317ec0ec2d8ef9c8bbb186c2d6c941652577*[/img]Image
Répondre