Escale en Afrique

Répondre
COMARGOUX
Messages : 615
Inscription : 26 déc. 2007, 09:24

Escale en Afrique

Message par COMARGOUX »

Bonjour à tous
je viens de rentrer cette carte postale dans ma collection mais ne suis parvenu à identifier ni le bâtiment (que je suppose être un croiseur et non un cuirassé comme il est mentionné), ni le port (Dakar ?), et encore moins la date.
Si vous pouvez m'aider à trouver l'un ou l'autre de ces éléments, je vous en serai très reconnaissant.
Cordialement
Olivier
Dakar 22 (Réception de notables indigènes).JPG
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
ALAIN
Messages : 1875
Inscription : 06 févr. 2012, 13:35
Localisation : MENTON

Re: Escale en Afrique

Message par ALAIN »

On est sur la plage arrière d'un croiseur de 8000 t de la classe Duguay Trouin, je vais voir si je trouve plus d'informations.

Alain
SL
Messages : 1724
Inscription : 21 janv. 2007, 16:50

Re: Escale en Afrique

Message par SL »

Bonjour,
Premier élément de datation : après 1928, date de mise en service du nouveau modèle de casque en liège.
Cordialement SL
kleinst
Messages : 116
Inscription : 04 avr. 2007, 18:33
Localisation : Couvron
Contact :

Re: Escale en Afrique

Message par kleinst »

Bonjour,

En agrandissant la photo, on s'aperçoit que la tourelle supérieure est baptisée "La Louise", ce qui indique qu'il s'agit du croiseur Primauguet.

J'affine la datation avec la position de la catapulte pour hydravions qui est abaissée par rapport au premier modèle de pivot qui était assez élevé. La catapulte se trouvait alors plus élevée que la volée des canons de la tourelle inférieure.

Le changement est intervenu début 1929.

La première visite du Primauguet à Dakar a lieu du 26 janvier 1930 au 7 février 1930, la photo ayant probablement été prise à cette occasion.
COMARGOUX
Messages : 615
Inscription : 26 déc. 2007, 09:24

Re: Escale en Afrique

Message par COMARGOUX »

Elémentaire mon cher Watson !
Voilà une enquête rondement menée et un verdict argumenté.
Merci pour tout cela et pour le temps passé dans ces recherches.
Cordialement
Olivier
Répondre