brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Répondre
DUCLOS
Messages : 246
Inscription : 03 nov. 2007, 15:44

brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par DUCLOS »

bonjour

j'ai dans mes fonds de tiroir cet insigne de personnel navigant mais il m'est difficile de le dater (meme approximativement).
Il n'est pas matriculé, ce qui est plutôt courant. Les seuls indices que je relève sont la fixation à boule et la fabrication en creux qui font penser à une fabrication des années 50 (j'ai remarqué que les brevets récents sont à dos guilloché). Celui ci est marqué Drago Paris sans adresse.
Merci de vos lumières et commentaires.

Cordialement

Image
Image
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945
basic
Messages : 235
Inscription : 25 mars 2007, 18:13

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par basic »

Bonsoir,

Représentant dans le secteur Sud du fabriquant d’insignes militaires FRAISSE DEMEY, Charles E. DRAGO, d'origine italienne, créa une entreprise de fabrication d’insignes et de décorations installée de 1932 à 1935 dans un atelier situé rue Gioffredo dans le vieux Nice. Bien qu’y restant jusqu’à sa mort, il transféra en 1936 son atelier au 25 rue Béranger à Paris dont il confia brièvement la direction à son chef de fabrication et associé COURTOIS (qui créa sa propre société à Paris).
Durant l'Occupation, il fabriqua clandestinement de nuit un certain nombre d'insignes destinés aux Troupes d'Afrique du Nord. Il refusa de faire figurer la Francisque sous l’aigle des régiments de la garde.
Après la guerre, la Maison Drago connut un grand essor grâce à des méthodes de travail performantes et des délais de fabrication réduits.
À partir de 1946 et jusqu'en 1951, il s'installe à Paris, au 43 rue Olivier Métra, puis en 1952, au 3 rue de Romainville.
Charles E. DRAGO décéda brutalement à Nice le 18 juillet 1976 dans sa soixante huitième année.
En 1988, la Maison Drago quitte Paris pour s’implanter sur la commune de Noisel, commune absorbée par la création de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée.
L'entreprise fut rachetée en 1993 par le groupe Arthus-Bertrand.

Très dur en affaire et perfectionniste à l’extrême, Drago apporta à sa production un marquage précis :
1932 – 1935 DRAGO 35 rue Gioffredo Nice
1936 – 1940 DRAGO 25 rue Béranger III Nice
dos lisse, dos grenu en cercle, Inscriptions DRAGO en caractères évidés, en creux;
1940 – 1944 DRAGO Paris – Nice
généralement dos lisse;
1945 – 1946 DRAGO 25 rue Béranger ou DRAGO Paris – Nice
suivant le type de contre-matrice employée, dos à guillochage irrégulier ou lisse;
1946 – 1951 DRAGO 43 rue Olivier-Métra Déposé Paris-Nice
dos à guillochage irrégulier parfois lisse pour les fabrications D.P.N (Drago Paris Nice);
1952 – 1953 DRAGO 3 rue de Romainville Paris-Nice
généralement dos à guillochage régulier;
1954 – 1956 DRAGO Paris
généralement à dos lisse;
1956 – 1987 DRAGO Paris
généralement dos à guillochage régulier;
1988 – 1993 DRAGO Noisiel puis Drago Marne la vallée
dos lisse.

Selon les éléments précités, ce brevet original de Personnel Navigant non Pilote de l’Aéronautique Navale Française serait de la période 1954-1956.
Cependant, j’observe que lorsque ma promotion a reçu son brevet le 27 juin 1975, tous les insignes possédaient un matricule gravé (par l’atelier instrument de bord de la BAN NG) entre Drago et Paris mais 9 insignes étaient à dos guilloché et 1, plus épais, à dos lisse. A notre questionnement, l’instructeur principal nous informa qu’il s’agissait d’un exemplaire unique trouvé dans la réserve des insignes à délivrer en fin de cours.

La fixation à boule n’apporte aucun indice car, lors de la remise, l’insigne ne dispose que d’une attache par épingle à nourrice, la veste n’ayant pas encore reçu de passants en fil. Les fixations à boules proviennent d’un achat à la coopérative ou dans un des magasins spécialisés présents dans les ports.

A noter que j’ai toujours réservé le port de mon insigne d’origine aux cérémonies officielles. Pour la vie courante, j’achetais dans les magasins spécialisés des insignes qui ont toujours été plus minces,à dos lisse et sans référence de fabriquant. L’an dernier, sollicité en urgence pour une période de réserve, j’ai acquis auprès du salon d’habillement de Brest un insigne épais, matricé Dargo et à dos lisse, … alors que ladite société n’existait plus depuis 22 ans.

Dater un insigne sans matricule est donc très incertain.

Cordialement

Basic
beaumel
Messages : 15
Inscription : 17 déc. 2009, 10:42
Localisation : Montpellier

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par beaumel »

Bonjour,
J'examine un insigne, totalement identique à celui présenté, avec la ligne légèrement brisée au verso en haut.
Selon son matricule il a été remis durant l'année 1966. Ce qui ne signifie pas sa date de fabrication.
Amicalement
DUCLOS
Messages : 246
Inscription : 03 nov. 2007, 15:44

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par DUCLOS »

Bonjour

Merci beaucoup pour vos messages et l historique de l entreprise Drago


Cdt
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945
Avatar de l’utilisateur
TLN 23
Messages : 175
Inscription : 14 oct. 2012, 10:29

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par TLN 23 »

Bonsoir à tous, et bonne année.
Basic, je ne sais pas si l'insigne à dos lisse était le dernier de ce type à Nîmes-Garons en juin 1975, mais dix ans plus tard, le salon d'habillement de Toulon en délivrait encore, exactement les mêmes que le vôtre, DUCLOS, y compris le défaut horizontal.
Que faut-il penser?
Que le Commissariat avait fait une commande énorme, qui n'était pas ventilée, ou bien que les demandes des satellites étaient satisfaites en priorité par les nouveaux arrivages?
Ou alors que les différents marquages de dos concernaient les nouvelles fabrications, qui avaient imposé une matrice neuve, et que les anciens modèles continuaient d'être frappés avec les anciens dos?

DUCLOS, l'historique de la maison DRAGO se trouve sur le site "symboles-et-traditions.fr"
Alors que ce site traite M. Drago, comme vous, Basic, de perfectionniste, je note que personne, ni à l'HARDHAN, ni insignaero.waibe, pourtant fana des insignes et brevets, dont la collection est fabuleuse, ni même parmi nous (cf mon message du 28 mars 2013), n'a pu m'expliquer pourquoi Drago a fabriqué après la guerre un modèle dont le dessin diffère sensiblement du modèle officiel décrit dans tous les BO.
insignaero a même reconnu qu'il n'avait jamais remarqué cette légère différence!
Cordialement.
basic
Messages : 235
Inscription : 25 mars 2007, 18:13

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par basic »

Bonsoir,

Les insignes portés au sein de la Marine Nationale sont définis par la commission de la tenue. Au gré du temps, les insignes disparaissent, apparaissent ou évoluent à l’instar des spécialités qu’ils matérialisaient, qu’ils matérialisent ou vont matérialiser.
Les spécialités de l’Aéronautique Navale n’échappent pas à cette évolution
Modèle 1975 [attachment=2]Insigne modèle 1975.jpg[/attachment]
Modèle 2006 [attachment=1]Insigne modele 2006.jpg[/attachment]

Je dispose actuellement de trois insignes de poitrine.
Le premier, à gauche, m’a été remis à titre gratuit lors de la cérémonie de remise de mon brevet. Il dispose d’un revers guilloché orné du marquage « Drago – 5382 – PARIS ». Cet insigne est conforme à l’Arrêté 66 du 13 mai 1975 (BOC, 1988, p. 6365) et à la Circulaire N°23/DEF/DPMM/EG concernant la description des insignes spéciaux de l'aéronautique navale du 6 août 1975.

Le deuxième, au milieu, a fait l’objet d’un achat dans une boutique (depuis fermée) située rue Fénelon à Lorient. D’épaisseur très fine, il ne porte aucun marquage de fabriquant et ne respecte aucun critère de la notice technique (couronne câblée moins large, position de l’étoile, …). Toujours porté sur ma tenue de service courant, j’en ai donné ou échangé plusieurs avec des homologues français ou étrangers lors de divers détachements.

Le troisième, à droite, m’a été délivré par le salon d’habillement de Brest à l’été 2014. Le plus épais des trois, il dispose d’un revers lisse orné du marquage « Drago ». Cet insigne est conforme à la Circulaire N° 364/DEF/EMM/RH/CPM relative à la description des insignes spéciaux de l'aéronautique navale du 23 juin 2006.

[attachment=0]Insigne NAERI avers.jpg[/attachment]

Une recherche sur Internet permet de vérifier les différences affichées par quelques insignes officiels ou officieux proposés à la vente.
Ebay 1960(s) 149,99€ : http://www.ebay.fr/itm/Insigne-Aeronava ... 1368896559
Ebay 1980(s) 19,99€ : http://www.ebay.fr/sch/ulk/sch/?_nkw=in ... oi=&crdt=0
Ebay 1919-1930 74,99€ : http://www.ebay.fr/itm/IN7370-INSIGNE-P ... 1537174830
Ebay (identique mon deuxième) 29,99€ : http://www.ebay.fr/itm/IN7371-INSIGNE-P ... SwHQ9WULl4
Priceminister 29,40€ :
Au col bleu 16,00€ : http://www.aucolbleu.com/insigne-insign ... 4_351.html

Cordialement.

Basic
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
SL
Messages : 1723
Inscription : 21 janv. 2007, 16:50

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par SL »

Bonsoir,
En l'espèce je crains fort que le comité de la tenue (nouvelle appellation) n'ait pas grand chose à voir avec la définition des insignes des personnels volants de l'aéronautique navale. Ceux ci sont apparus durant la première guerre mondiale à une époque où l'on ne s'embêtait guère avec ce genre de réunions.
Mais il est exact que depuis cette date l'insigne a évolué que ce soit dans les dessins des notices techniques ou dans les réalisations des fabricants. Pour différentes raisons ces derniers ont quelque peu modifié l'apparence de l'insigne mais je pense que cela n'a jamais été vraiment remarqué.
Je me souviens avoir participé en tant qu'invité à une recette d'insignes métalliques chez Drago, rue Damrémont à Paris. Le marché comportait la fourniture d'insignes de volant et l'attention du technicien chargé de la recette ne s'est manifestement pas penché sur ce détail.
Cordialement SL
basic
Messages : 235
Inscription : 25 mars 2007, 18:13

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par basic »

Bonsoir,

Effectivement, comme le rapporte le CRC1 (R) Serge Le Coustour en rubrique Tradition-Symbolique « Les insignes spéciaux de l'aéronautique navale : 1ère partie » du présent site, la création du premier insigne de l’Aéronautique Maritime n’a pas été du ressort d’un comité de la tenue mais d’une dépêche du ministre de la marine en date du 26 décembre 1914 qui « estime... qu'il importe de donner le plus tôt possible au personnel non officier de l'aéronautique maritime des insignes spéciaux comme en possède déjà le personnel de l'aéronautique militaire ».

Ce n’est que le 18 avril 1917 qu’une circulaire du ministre de la Marine crée de nouveaux insignes destinés au personnel de l'aéronautique maritime, l’un de bras et les deux autres de poitrine, … à des formats préservés jusqu’à ce jour.

« Les variantes - en particulier de dimension - des différents insignes » peuvent s’être concrétisées à l’extrême dans l’observation de « l’insigne Personnel Volant Aéronavale, fabrication artisanale » , s’il est véridique, actuellement proposé à la vente sur le site Ebay
http://www.ebay.fr/itm/IN7370-INSIGNE-P ... 1537174830.

Depuis la création de ces deux insignes de poitrines, l’aéronautique navale a vu la disparition de quelques insignes de spécialités fermées (pilote de dirigeable, navigant aérostation, pilote FNFL, …) et s’est enrichie de nouveaux insignes (contrôleurs aériens, plongeurs d’hélicoptère), Ces derniers insignes ont fait l’objet d’une demande de création émise par l’autorité organique (ALAVIA) auprès de l’EMM/RH/CPM. Conformément à l’Instruction relative au processus d’évolution de la tenue, la procédure de validation par le MGM est détaillée par le CRC1 (R) Serge Le Coustour en rubrique Tradition-Symbolique « Les insignes de … plongeur d'hélicoptère ».

Pour la petite histoire, l’insigne délivré lors de la remise du brevet présente souvent une pliure sur le bord de l’aile. Par tradition, il est coutume, après récupération de l’insigne au fond d’un verre ou d’un saladier, de faire plier cette aile par un moniteur ou … une marraine. Dans mon cas, ma promotion BEN 74B avait choisi à l’unanimité la version marraine pour accomplir ce geste, les 10 élèves officiers mariniers contrôleuses d’aéronautique (c’était leur grade spécifique à l’époque) des deux premières promotions en cours à l’EPV.
http://www.dailymotion.com/video/x10kdy ... 2012a_news

Cordialement.

Basic
Avatar de l’utilisateur
TLN 23
Messages : 175
Inscription : 14 oct. 2012, 10:29

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par TLN 23 »

Bonjour!
Duclos, sur eBay, leberetvert met en vente un insigne numéroté qui a au dos la ligne de moulage du vôtre.
Basic, votre deuxième insigne " D’épaisseur très fine, il ne porte aucun marquage de fabriquant et ne respecte aucun critère de la notice technique (couronne câblée moins large, position de l’étoile, …)" me paraît une bonne fabrication d'avant la deuxième guerre mondiale, car il est bien conforme à la circulaire d'avril 1917 : ancre mince à jas incliné, patte à droite sans nervure.
Tout au plus diffère-t-il du modèle officiel par une couronne câblée légèrement moins large, de l'ordre du 1/2 millimètre, et bien sûr la projection de l'étoile ailée. À ce point, ce ne peut être un défaut de fabrication car on le rencontre assez souvent -dans la mesure où l'on rencontre des insignes d'avant-guerre-; j'y vois plutôt un effet de mode, une exigence de clientèle.
Et si votre insigne officiel est "conforme à l’arrêté 66 du 13 mai 1975" , c'est que ce dernier a repris le dessin de ce que Drago fabriquait au mépris du règlement de 1917!
Vous êtes trop ancien sur ce forum pour ne pas savoir que quand la pratique diffère du règlement, c'est ce dernier qui finit par avoir tort et disparaît ( par exemple, le paletot devenu caban, l'écusson de casquette devenu macaron...)

Cordialement.
DUCLOS
Messages : 246
Inscription : 03 nov. 2007, 15:44

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par DUCLOS »

bonjour

je complète ces échanges par la photo d'un modèle de brevet , non réglementaire et probablement de fabrication artisanale du Maghreb ou de l'Indochine. La qualité n'est pas si mauvaise comparée à d'autres fabrications similaires. La fixation avec épingle et plomb confirment le caractère non réglementaire. En revanche, et d'après le moule, auriez vous une idée de l'époque ou du pays ? par comparaison à d'autres exemplaires similaires ?

merci


Image
Image
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945
SL
Messages : 1723
Inscription : 21 janv. 2007, 16:50

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par SL »

Bonsoir,
Je vais sans doute être un peu sévère mais il fallait vraiment que le porteur de cet insigne soit complètement isolé, coupé de toute source d'approvisionnement pour oser porter une chose aussi mal réalisée. :cry:
Cordialement
DUCLOS
Messages : 246
Inscription : 03 nov. 2007, 15:44

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par DUCLOS »

Bonjour

Merci pour votre message
Je vous l'accorde ce n'est pas une fabrication de qualité (mais j'ai vu pire)

Difficile de s'y retrouver dans ces fabrications locales et artisanales. Une personne m'a indiqué sur un autre site que ce type de moulage et fabrication sont caractéristiques du Levant.

Il faudrait un recensement de source fiable des caractéristiques des différentes fabrications. Ce dont je suis certain c'est que ce n'est pas une copie car ce type de brevet relativement courant n'intéresse pas les faussaires comme d'autres objets militaires allemands ou autres.
A noter le système de fermeture avec un anneau plat et soudure au plomb ! il a peut être été peint à la peinture dorée mais il n'en reste pas de traces.

Cdt
Je recherche les anciennes tenues, coiffures et équipements de la marine avant 1945
douzef
Messages : 645
Inscription : 08 mars 2007, 17:44

Re: brevet personnel navigant et pilote de l'aeronavale

Message par douzef »

Image

Bonjour,
Je profite de ce beau cadeau reçu ce matin pour le présenter ici .
Un beau Marin de notre aeronautique navale portant fièrement l'insigne de personnel volant.
Amitiés
Douzef
Répondre